Argol

  • Sans aucune image, choix délibéré de l'auteur et de l'éditeur, le livre de Sereine Berlottier est un partage d'émotions, de vie, une traversée de corps peints, de corps dessinés, errants, noirs, inachevés, mystérieux. Corps sans langue mais non pas sans voix. Sereine Berlottier prète une voix au silence de Louis, sous la terre. Louis Soutter (1871-1942).
    « Et toi, Louis, à quoi penses-tu ce jour-là ? As-tu vu le dos des rieurs, leurs dents éclatantes ?
    Tu as trente-trois ans. Tu es maigre. Tes yeux, parfois, deux petites crottes de chèvre cachées sous le foin. Si tu as peur, on ne sait pas. Ou bien plus tard. Tu dis les choses par lambeaux. Tu ne dis pas pourquoi tu reviens. Ni le chemin, à l'envers de ce qu'il en coûte. La vie meilleure, là-bas, ils disent que tu avais tout. »

    Sur commande
empty