Archipoche

  • Tu vivras, mon fils

    Pin Yathay

    L'extraordianire récit d'un rescapé de l'enfer khmer rouge.

    « Tu vivras, mon fils » : sans ces paroles, prononcées par son père sur son lit de mort, peut-être Pin Yathay n'aurait-il jamais survécu à l'enfer khmer rouge. En avril 1975, l'évacuation de Phnom Penh, tombée aux mains des troupes de Pol Pot, aura été, pour cet ingénieur que tout destinait à une brillante carrière au service de son pays, le point de départ d'un périple aux confins de la folie. Avec sa femme, leurs enfants et les membres de sa famille, Pin Yathay connaît la déportation, les travaux forcés, la faim, la peur, les séances de « rééducation » où le moindre prétexte peut entraîner une mort immédiate. Plus de deux ans durant, il vit l'enfer, luttant pour ne pas sombrer tandis qu'autour de lui, un à un, ses proches disparaissent. Jusqu'au jour où, démasqué en tant qu'intellectuel, il décide de fuir et de gagner la Thaïlande. Depuis, il n'a eu de cesse de retrouver le fils qu'il a laissé derrière lui. En vain.
    Pin Yathay a témoigné au procès des criminels khmers rouges, qui s'est tenu au Cambodge à l'été 2005.
    Première édition : l'Archipel, 2000.

    Sur commande
  • De la galère à la fortune, l'incroyable destin de l'agent n°1 des stars de la télé-réalité.

    "Je m'appelle Magali et je suis maman de trois enfants. Ma mère était femme de ménage. Élevée par mes grands-parents, j'ai été kidnappée à l'âge de huit ans. J'ai connu le chômage, la faillite et l'expulsion. On peut dire que la vie ne m'a fait aucun cadeau.
    Aujourd'hui, certains disent que, avec Shauna Events, j'ai bâti un empire. Oui, j'ai réussi ! Oui, je travaille dur ! La réussite attise parfois les jalousies. Mais j'aime les personnalités avec qui je travaille. Certaines disent même que je suis devenue leur maman..." Début 2016, Magali Berdah est dans une situation désespérée. Surendettée, victime d'escroqueries, elle ne sait plus comment sauver son entreprise de ventes d'assurances. Saura-t-elle, une fois encore, éviter la ruine à sa famille ? La réponse s'appelle téléréalité. Cette découverte va tout changer. De fil en aiguille, elle développe un nouveau métier : aider de jeunes vedettes à rester visibles pour les transformer en "influenceurs". Ce livre est le récit de son incroyable success story dans la jungle de l'audiovisuel.

    Sur commande
  • En 1937, la première épouse de Mr Yen, capitaine d'industrie à Tianjin, meurt quelques jours après avoir donné naissance à une petite fi lle, Adeline, surnommée « Petite Cinquième ». Le chagrin du père est de courte durée : il se remarie à une séduisante Franco-Chinoise, Niang, femme futile et vaniteuse, avide de mondanités. À la maison, Niang ne cache pas son mépris pour les enfants nés du premier lit. C'est à Adeline que Niang réserve les trésors de sa cruauté. Malgré l'amour et la protection de sa chère tante Baba, « Petite Cinquième » devient le bouc émissaire de toute la famille.
    En 1947, redoutant le péril communiste, la famille Yen quitte Shanghaï et s'exile à Hong-Kong. Adeline ne fait pas partie du voyage. Placée seule dans un orphelinat français à Tianjin, elle est, à la demande de ses parents, privée de visites et de courrier. C'est dans cette prison, pourtant, qu'elle va découvrir la clé de son existence : les livres...

    Première édition : l'Archipel, 2000.

  • Une adolescente de 16 ans, la tête emplie de rêves, dépose, d'un coup de mobylette, une longue lettre sous la porte de Serge Gainsbourg, fin 1985. Le soir même, il l'appelle et l'invite à dîner...
    C'est le début d'une histoire d'amour qui durera cinq années, les dernières de la vie de l'artiste. Constance Meyer livre ce récit intime, en hommage à une icône de la chanson française et à un homme hors norme.

    Sur commande
  • En 1989, le coeur de la Nouvelle-Guinée indonésienne est encore l'un des rares territoires inviolés de la planète. Couvert d'une épaisse forêt vierge coupée de barrières montagneuses culminant à plus de cinq mille mètres d'altitude, il est habité par des tribus papoues vivant hors du temps et oubliées de l'histoire.
    Patrice Franceschi a trente-cinq ans lorsqu'il entreprend une périlleuse traversée nord-sud de ce territoire, à pied et en solitaire, alors que n'existe encore aucune aide technologique pour assurer sa sécurité. L'aventure se révèle si extrême qu'elle le mène au bout de lui-même, entre opération survie, découverte de mondes perdus et méditation sur la précarité des entreprises humaines. Voici le récit de la traversée d'un " enfer naturel ", dans des zones encore vierges sur les cartes, à la rencontre des dernières tribus sans contact avec la culture occidentale.

  • Le Nil est le plus long fleuve de la planète et l'un des plus chargés d'histoire, de l'époque des pharaons jusqu'aux grandes explorations de Stanley et Livingstone. Son cours s'étend du centre de l'Afrique à l'Egypte en passant par les immensités du Soudan.
    En 1978, Patrice Franceschi décide de vivre une histoire personnelle et intime avec ce fleuve mythique en le suivant de sa source à la mer. Il a vingt-trois ans. Près de huit mois durant, il longe les rives du Nil par des moyens traditionnels, à pied, en pirogue, avec des ânes ou à chameau, lorsque, parvenu au seuil du désert, il se joint à des caravanes de contrebande.
    Rien ne manque à ce voyage d'une rare intensité qui mêle les rencontres humaines avec les tribus nilotiques au nécessaire apprentissage de l'usage du monde. Un voyage au long cours qu'il serait impossible d'entreprendre aujourd'hui, du fait de la situation politique des régions traversés : Burundi, Rwanda, Darfour, Égypte...

  • En 1975, Patrice Franceschi a vingt ans. Avec trois compagnons de son âge, il entreprend une expédition chez les Pygmées réfugiés dans la jungle du Nord-Congo. Une jungle implacable dont la cruauté est comme une métaphore de la vie réelle. Les quatre hommes connaissent avec les Pygmées l'une de ces expériences de la vie sauvage qui marquent à jamais.
    Mais c'est lorsqu'ils tentent la jonction à pied des rivières Sangha et Oubangui à travers la forêt inondée que leur aventure atteint son paroxysme. L'entreprise est folle pour l'époque. Dans la région infernale où ils s'enfoncent, ils vont vivre une dramatique expérience initiatique face à la mort et n'en réchapperont que par miracle. Voici un récit combinant aventure et regard ethnographique, à une époque où n'existaient ni GPS ni balises Argos.

  • Un an après son expédition chez les pygmées du Nord-Congo, Patrice Franceschi se lance dans une nouvelle aventure humaine, cette fois en Amazonie colombienne, à la recherche des énigmatiques Indiens Macuje. Il a vingt et un ans. Avec deux compagnons de son âge, il s'enfonce dans les territoires les moins connus de cette immense région...
    Après de longs mois d'efforts, les trois hommes parviennent à établir un premier contact avec les Macuje, non sans avoir manqué périr dans le naufrage de leur pirogue. C'est le début d'une expérience de vie exceptionnelle avec des Indiens qui chassent le puma à la massue et sont les maîtres du curare, ce poison qu'ils utilisent pour rendre mortelles les flèches de leurs sarbacanes.

empty