Anatolia

  • Dans ce voyage qu'il fit à la fin dur siècle au coeur de la Flandre maritime, française et belge, le poète provençal Antony Valabrègue évoquée avec sensibilité et intelligence la vie des pêcheurs à Gravelines, le souvenir de Froissart à Bourbourg, Dunkerque et le paysage mélancolique des " Moeres " - des " Marais ", ou encore Bergues-Saint-Winoc, l'un des joyaux de cette Flandre frontalière du Westhoek.
    On entre dans les estaminets de Cassel un jour de marché, où l'auteur se laisse surprendre par la vigueur de la langue du pays parlée par le peuple ; on suit notre homme clans ses cheminements ferroviaires, à travers les routes par malle-poste et par malle d'eau le long des watergangen - ces canaux qui sillonnent le nord de la Flandre... La deuxième partie de ce livre, intitulée " Croquis de Belgique ", est consacrée aux villes de Flandre-Occidentale : Poperinghe, Ypres, Bruges, Ostende, Furnes, Nieuport ; à travers la peinture qu'il fait du paysage, de l'architecture, du climat, des hommes, se recompose l'unité spirituelle de la Flandre historique, région d'Europe au sud et au nord de la frontière franco-belge.

  • Karl Popper est reconnu depuis plus d'un demi-siècle comme le défenseur acharné des libertés et le critique impartial de toutes les formes de totalitarisme.
    Pourfendeur infatigable des modes intellectuelles et des obscurantismes - religieux, nationalistes, idéologiques -, l'auteur de la critique la plus radicale et la plus complète du marxisme (The Open Society and its Enemies, Londres, 1945 - La Société ouverte et ses ennemis, Paris, 1979) n'hésite pas, dans La Leçon de ce siècle, à nous mettre en garde contre la violence et l'égoïsme croissants de notre société qui mettent en péril la démocratie.
    Popper pense que le philosophe se doit d'intervenir dans les affaires de la Cité et il fait appel, dans un langage clair, à la responsabilité de chacun d'entre nous : quelles solutions sommes-nous en mesure d'apporter aujourd'hui aux problèmes d'écologie, de démographie, de corruption ? Comment prévenir la violence que notre société engendre ? Comment préserver notre système démocratique tout en nous acheminant vers une paix mondiale ? " Etre optimiste est un devoir moral ", déclare Popper et il nous rappelle que c'est nous et nous seuls qui faisons et ferons ce que le monde sera demain.

  • Sur commande
empty