Anacharsis

  • Voyage à visbecq

    Lysoe/Eric


    voici un roman surréaliste anonyme belge écrit vers 1794 et dont le manuscrit était à ce jour resté inédit.
    autrement dit, un roman bizarre - et joyeux ! un jeune bruxellois, s'étant muni d'opium pour tuer le temps dans l'attente de retrouvailles au château de visbecq, tombe en chemin dans un puits. il opère de là une longue glissade qui le propulse au centre de la terre, un monde éclairé par un astre vert oú l'horizon s'incurve vers le haut, et oú l'on croise éléphants orange, lions à crinière verte et autres arbres portant des fruits multicolores ou des têtes de lapin.
    des magiciens y rivalisent d'improbables métamorphoses pour gagner le précieux coquillage d'une princesse. habité par les incohérences apparentes du rêve, le voyage à visbecq, écrit d'une plume enthousiaste, baigne dans un merveilleux ébouriffé proche des aventures du baron de münschausen, anticipe l'alice de lewis carrol et participe de l'écriture automatique, sans bouder le plaisir inopiné d'un poème épique, courtois et patriotique.
    ainsi ce roman mystérieux, après deux siècles de sommeil, verse dans une littérature indéterminée et s'introduit avec malice dans la foire des météores littéraires sans âge.

    Sur commande
  • Le voyage d'Occident

    Nicandre de Corcyre

    Au milieu du xvie siècle, un modeste copiste grec de venise, nicandre de corcyre, entreprend un étrange voyage à rebours.
    A l'époque oú ses contemporains se rendent en orient ou s'embarquent pour le nouveau monde, il chemine, lui, à travers l'italie, l'allemagne et les flandres, l'angleterre et la france. humaniste pétri de culture classique, c'est avec les mots de strabon et de jules césar qu'il livre à notre jugement une europe de la renaissance dépouillée de toute familiarité. fleuves, villes et peuples, dotés de noms archaïques, appartiennent à des pays devenus exotiques oú est en train de naître la réforme, oú se fabrique la cervoise et oú l'on embrasse les femmes sur la bouche.
    Mais la relation des aventures matrimoniales tragicoiniques d'henri viii, la rencontre avec l'imposant françois 1er, les figures aperçues d'erasme ou de luther, masquent mal le sentiment d'un exilé, et le voyage du grec nicandre se fait initiation. au spectacle d'une europe déchirée par des guerres cruelles et sans fin, c'est la méditerranée qui lui revient en mémoire, et la façon dont soliman le magnifique et le roi pirate barberousse, entraînés par le tourbillon des haines des princes d'occident, se sont rassasiés du pillage de sa patrie, corfou.
    Le voyage devient alors le récit d'une exploration mélancolique en terre lointaine oú la capacité à parler de l'autre est une nécessité vitale pour parvenir à soi. l'une des multiples façons de dire l'altérité qu'éclaire yves hersant qui, dans sa postface, les lunettes de nicandre, se livre à un remarquable travail d'opticien du regard littéraire. le voyage d'occident, ignoré de tous les publics, connaît ici sa première traduction intégrale.

  • En 1678, Louis Hennepin, missionnaire récollet, quitte les rives du Saint-Laurent en Nouvelle-France pour un voyage d'exploration dans l'Ouest.
    Sous le commandement du sieur de La Salle, une poignée de Français et de Canadiens, aidés de quelques Indiens, s'enfonce résolument dans le monde méconnu d'au-delà des Grands Lacs, avec l'ambition d'établir, dans le bassin du Mississippi, un empire commercial au coeur de l'Amérique - et de trouver, qui sait, un passage vers l'Asie. Mais le rude traitement que La Salle impose à ses hommes et la menace d'une attaque iroquoise imminente finissent par miner la petite troupe.
    Les désertions se multiplient. Au milieu des Indiens amicaux ou hostiles, le long de cours d'eau gigantesques parfois à moitié gelés, Louis Hennepin poursuit malgré tout son voyage... Le récit de ses péripéties, Nouvelle découverte d'un très grand pays, livré au public en 1697, était tombé dans l'oubli. C'est pourtant l'un des plus beaux romans d'aventures de par-delà le Mississippi.

    Sur commande
  • Ragnarr, le viking dans toute sa gloire, aventurier téméraire et guerrier ombrageux, sillonne les mers en quête d'exploits.
    Mais lorsqu'il s'élance à la conquête de l'angleterre, il affronte un sort funeste. précipité dans une fosse à serpents, il y déclame, agonisant, un farouche chant funèbre. ce sera là, dit-on, la raison de l'invasion de l'angleterre par les hordes du nord, oú les fils de ragnarr tireront vengeance du roi son meurtrier en lui infligeant le terrible supplice de " l'aigle de sang ". empreinte d'une atmosphère crépusculaire, la légende de ragnarr, qui prit vraisemblablement forme aux xiie et xiiie siècles en scandinavie, hante l'occident depuis que les romantiques virent en ce " ragnarr lodbrok " la figure tutélaire du viking cruel et sanguinaire.
    Mais cette légende est d'abord née du souvenir magnifié des grandes expéditions vikings historiques et, diffusée partout dans le nord, elle a trouvé ses lettres de noblesse dans le chant de kraka, ou krakumal, authentique chef-d'oeuvre de la poésie scaldique.

empty