Aethalides

  • Lettre au recours chimique Nouv.

    « Vivre est devenu un espace de radicalité ».

    Récit de combat d'un écrivain confronté depuis plus de vingt ans à la dysphorie, "Lettre au recours chimique" frappe autant par sa poésie que par son authenticité. Avec l'héritage assumé d'Antonin Artaud et de Sarah Kane, Christophe Esnault revendique le face-à-face avec le psychiatre et affirme que vivre est aujourd'hui une pathologie. Loin d'être une attaque frontale contre l'industrie pharmaceutique et le pouvoir psychiatrique, ce récit explosif, inventif, toujours en mouvement est une tentative de pensée salvatrice parce que tout en autodérision. Un récit qui se veut à la fois porte-parole des millions de consommateurs de neuroleptiques et un appel aux psychiatres pour que leur institution assure le premier geste d'urgence : l'écoute.

    « Un livre littéralement et littérairement passionnant. », selon le psychiatre et poète Stéphane Sangral.

    À paraître
empty