Critic

  • La menace d'une nouvelle guerre gronde aux portes d'Olangar.
    Furieux de la pollution qui touche leur fleuve sacré, les elfes sont sur le pied de guerre. La Chancellerie charge deux nains, Kalin et Nockis, de trouver les preuves qui permettraient de maintenir la paix.
    Pendant ce temps, dans l'arrière-pays, d'insaisissables incendiaires frappent au hasard, ne laissant dans leur sillage que des cadavres brûlés. Quand la province d'Enguerrand est touchée à son tour, la jeune suzeraine Evyna n'a d'autre choix que de revenir à la capitale pour mener l'enquête et arrêter les tueurs.
    Elle ignore que, très loin de là, son ancien compagnon d'arme, l'elfe Torgend, a décidé lui-aussi de regagner le Royaume, après son exil forcé sur les terres des orcs.
    Le deuxième tome très attendu d'Olangar.

  • Le royaume de Rhovelle représente l'ultime rempart contre l'avancée de l'armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska. Au sein de la Rhovelle, une ville : Loered, dite le Verrou du Fleuve, qui contrôle l'accès au fleuve sacré Aÿs. Qui contrôle Loered contrôle le fleuve ; qui contrôle le fleuve contrôle la Rhovelle.
    Mériane, la Messagère du Ciel, a difficilement rassemblé une colonne de ravitaillement à destination de Loered assiégée par les Askalites. Mais une femme, une serfe, une paria, n'a pas voix au chapitre dans un monde d'hommes, fût-elle l'envoyée du grand dieu Wer. Sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s'écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

  • Après une incursion dans le domaine du thriller, voici le grand retour à la fantasy de Lionel Davoust dans le monde de son premier roman : La Volonté du Dragon (finaliste des prix Elbakin.net, Utopiales et Imaginales). La Route de la Conquête comprend un roman inédit, six nouvelles ainsi que du paratexte, dévoilant de nouveaux pans d'un univers à nul autre pareil - un univers riche et complexe, au croisement des genres et des influences.

    Sur commande
empty