Riveneuve

  • - Un portrait emblématique d'un grand juge, Paul Magnaud, qui a fait jurisprudence en acquittant une voleuse "par nécessité" en 1898 ;
    - Une biographie historique écrite par un magistrat ;
    - Une préface d'un grand avocat engagé, maître Henri Leclerc, à la Ligue des droits de l'Homme ;
    - Le 7e titre de la collection de poche "Pépites" ;
    - Un environnement graphique original signé de l'artiste France Dumas ;

    Sur commande
  • En 1811, le barreau de Paris, rétabli par napoléon 1er, compte 300 membres.
    Ce dictionnaire nous présente en détail la biographie des avocats et reflète dans toute sa diversité la bourgeoisie de la France napoléonienne : les royalistes côtoient les bonapartistes, les riches voisinent avec les pauvres, les célébrités avec les anonymes. L'ouvrage s'adresse à tous ceux qui s'intéressent aux gens de robe et à la société française de la première moitié du XIXe siècle.

  • Huit ans après son premier livre (publié en traduction française sous le titre Mon combat dans le couloir de la mort, Riveneuve, 2012), Charles Flores raconte sa métamorphose par le dessin et l'écriture dans le quotidien terrible de la prison, quartier des condamnés à mort.

    Il étudie la procédure pénale pour prouver son innocence devant la Cours d'appel. S'il relate les exécutions de ses co-detenus, la machine à détruire l'être humain dans laquelle est surtout pris tout un peuple de pauvres - noirs, latinos et blancs -, il s'adresse aussi à ceux qui sont dehors pour leur transmettre comme une joie de vivre.

    Un livre plein d'espoir.

empty