Jourdan

  • Sur commande
  • Certains pays ne pénalisent pas l'évasion en tant que telle?: leur législation reconnaît en effet l'aspiration à toute personne pour la liberté.

    Le juriste français Guyot (1728-1816), notamment, écrit sous la rubrique prison?:

    «?Un prisonnier qui verroit la porte de la prison ouverte, et profiteroit de la négligence du geôlier pour recouvrer sa liberté, seroit trop excusable d'avoir suivi le premier mouvement de la nature, pour devoir être puni.?» Depuis toujours, l'homme aspire à la liberté et il a, à toutes les époques, sous toutes les latitudes, toujours essayé de la recouvrir.

    Découvrez les évasions les plus spectaculaires de l'Histoire...

    Celle de l'homme vendu comme esclave, puis comme gladiateur, qui devint Spartacus.
    Celle du baron de la drogue mexicain, El Chapo, grâce à une moto circulant dans un tunnel d'un kilomètre et demi creusé jusqu'à sa cellule.
    Celle, en 1414, de la Tour de Londres de Sir John Oldcastle, personnage historique qui inspira partiellement Shakespeare pour son Falstaff.
    Celles, en 1750, 1755 et 1765, de Jean Henry Masers de Latude de la Bastille.
    Celle, en 1846, de Napoléon III, du Château de Ham, dans la Somme.
    Celle de Winston Churchill de son camp de prisonniers lors de la guerre des Boers.
    Et bien d'autres encore !

    Sur commande
  • Il est question dans cet ouvrage de crimes commis sous influence, sous l'effet de troubles du sommeil, de crimes qualifiés de vampiriques et d'actes nécrophiles. L'auteure explore également d'étranges mises en scène, des processus inusités dans la commission de l'acte criminel, des crimes commis sous l'emprise de personnages fictifs ou encore des crimes inqualifiables tellement ils se révèlent étranges.

  • Pierre Guelff a tenu la chronique judiciaire du Ciné Télé Revue pendant de nombreuse années.
    Il est, à l'heure actuelle, le Belge vivant ayant assisté au plus grand nombre (des centaines) de procès d'assises.
    Loin du voyeurisme sensationnel ou du langage journalistique convenu, ses articles choisis, tous tirés de faits réels, sont ceux d'un écrivain.
    Crimes d'amour liés à la drogue, à la jalousie à l'éducation ou aux raisons pour toujours mystérieuses, rien n'échappe à sa plume.
    Nous avons sélectionné 17 histoires de crimes d'amours, de crime dits passionnels.
    Il nous décrit ici un univers que l'on pourrait croire réservé au cinéma mais qui, même si parfois les faits sont scandaleux, révoltants, tragiques, ou bouleversants, ne sont que le reflet de la société belge dans laquelle nous vivons.
    Nous voyons à travers son récit se préciser les contours du drame et des protagonistes, nous revivons le développement du procès, ainsi de la composition du jury, aux répliques cinglantes des avocats.
    Ces histoires feront naître chez le lecteur révolte ou compassion mais jamais l'indifférence.

empty