Jacob-duvernet

  • Jacques mesrine dit le grand (prononcez " mérine ") voleur, kidnappeur, braqueur et provocateur est l'homme de tous les excès et de tous les mystères.
    Sa mort, sous les balles de la bri, le 2 novembre 1979, a fait oublier l'existence tumultueuse de ce petit gars de clichy, de cet enfant de la zone qui pourrait bien avoir appris " le métier " à l'ombre de l'o. a. s. avant de devenir l'ennemi public numéro un, d'abord au canada, puis en france. cette biographie veut rendre la mémoire de jacques mesrine (1936-1979) à une vie qui ne fut pas moins extraordinaire que cette fin sanglante ; bien au contraire ! tout en s'attachant à restituer la vérité autour des mille rebondissements de cette existence souvent travestie par mesrine lui-même, ce travail critique tente de démonter la psychologie de ce fils de bonne famille privé de son père durant l'occupation, confronté à l'horreur de la guerre d'algérie et profondément blessé d'avoir été accusé du meurtre d'une dame de l'âge de sa mère.
    En resituant cet homme dans son temps, et en croisant les récits des témoins de l'époque avec les propres écrits du " génie du braquage " (l'instinct de mort et coupable d'être innocent), jean-marc simon tente de démêler le vrai du faux et d'éclairer cette longue fuite en avant qui conduira mesrine à la prison de la santé, en 1973, pour y purger une peine de vingt ans. cet " homme aux mille visages " comme on l'a appelé pour son art de se grimer était avant tout " un homme aux mille facettes ", tantôt redoutable et cruel, tantôt tendre et doux, sagement réfugié dans d'authentiques charentaises et mimant les cris d'un chaton pour attendrir ses belles.
    Portrait d'un séducteur et d'un manipulateur, dont le parcours est restitué ici dans toute sa complexité.

  • Plus de 300 000 mariages en France chaque année : cette cérémonie, qui connaît un regain dans notre pays, est une tradition fortement ancrée dans la plupart des cultures.
    Assiste-t-on au retour du mariage ? Se marie-t-on différemment de nos aînés ? De tout temps, amour et mariage ont-ils fait bon ménage ? Comment la cérémonie se passe-t-elle chez les peuples de l'autre bout du monde ? Quelles sont les particularités religieuses ? Peut-on s'offrir un mariage de rêve, un mariage insolite ? Barbara Merle s'appuie sur les analyses de spécialistes du mariage, sociologues, historiens, psychologues, religieux, pour tenter de comprendre pourquoi cet engagement garde une telle magie.
    Destiné aux futurs mariés, à ceux qui hésitent à s'engager, à ceux qui s'intéressent à l'évolution de notre société, ce guide permettra à chacun de trouver ses propres réponses sur l'un des événements essentiels de la vie.

  • Vivre a deux

    Patrick Lelong

    Mariage, Pacs ou union libre : la législation offre plusieurs manières de vivre à deux.
    Quels sont les avantages et les contraintes des différentes façons de vivre à deux ? Quels sont les droits et les devoirs de chacun prévus par les différentes formules ? Comment acheter ou louer ensemble sa résidence principale ? Comment avantager son conjoint ou son compagnon ? Comment protéger le conjoint survivant ? Patrick Lelong décrypte toutes les situations possibles pour dresser un tableau complet de la vie de couple.
    Ce guide donne les repères indispensables pour comprendre les implications de chaque type d'union et répond à toutes les questions de la vie courante.

  • Hier, la retraite n'apparaissait pas comme un souci majeur des Français.
    Aujourd'hui, nous sommes bien conscients qu'elle se prépare. Mais comment ? Par une bonne information, la possibilité d'optimiser les périodes ouvrant droit à des trimestres de cotisations, mais aussi par la mise en place d'une stratégie qui diffère selon l'âge de chacun. A côté des outils dédiés que sont le PERP et le PERCO créés par la loi Fillon, il existe de nombreuses possibilités de se concocter une retraite heureuse, surtout si on s'y prend tôt (propriété de sa résidence principale, investissement locatif, assurance vie, portefeuille titres, etc.) et que l'on saura le moment venu adapter son patrimoine à la perception de revenus complémentaires ou à la préservation d'un capital.
    Dans cette perspective, il est utile de connaître le sort réservé au conjoint survivant, les possibilités offertes par un changement de régime matrimonial.

  • Ebranlés par les dérives judiciaires récentes, les Français semblent avoir perdu confiance en leur justice.
    L'affaire d'Outreau, les scandales politico-judiciaires de ces deux dernières décennies révèlent un malaise profond : la presse, l'opinion, le monde politique, tous critiquent, parfois violemment, l'institution judiciaire, remettent en cause ses décisions. Les magistrats, en principe indépendants, subissent les pressions et dénoncent, eux aussi, les dysfonctionnements d'un système auquel on demande trop.
    Comment résoudre cette crise ? Comment réformer sans discréditer ? Quel sera, demain, le visage de la justice ? Quels sont, dès aujourd'hui, les défis qu'elle doit relever ? Pour répondre à ces questions, Jean-Pierre Dintilhac explore les rapports de la justice avec les justiciables et avec le pouvoir, décortique l'organisation de l'institution et examine la procédure pénale. Préfacé par Guy Canivet, premier président de la Cour de cassation et le plus haut magistrat de France, cet ouvrage nous livre l'analyse d'un observateur de l'intérieur et d'un homme passionné.

  • Dans le tome I de l'importante biographie qu'il consacre à Jacques Mesrine dit le Grand (1936-1979), JEAN-MARC SIMON s'était attaché à rendre la mémoire à cette vie masquée par une mort spectaculaire. L'auteur s'attache dans ce second tome à démonter l'implacable mécanique criminelle et médiatique qui va faire passer cet homme de l'ombre des " Quartiers de haute sécurité " (QHS) à la lumière d'une mort sur-médiatisée. Le prix du mythe, en quelque sorte. Fidèle à sa méthode croiser les récits des témoins, resituer l'homme dans son époque, toute de violence, d'appels libertaires et de provocation - Jean-Marc Simon évoque d'un oeil critique sa vie en QHS, ses espoirs en Jean-Charles Willoquet, son projet de prise d'otages avec meurtre de sang froid, son livre L'Instinct de mort. Puis l'évasion de la Santé et sa dernière cavale : braquage du casino de Deauville, prise d'otages du Raincy, enlèvement du milliardaire Henri Lelièvre, agression de la famille du juge Petit, affaire Tillier, relations troubles avec la presse... et cette mort sur fond de guerre des polices. On comprend mieux comment cet homme de territoire, pour qui la rue était le milieu naturel, est parvenu à échapper aussi longtemps à la police et comment ce poil à gratter en était venu à ce bras de fer avec les ministres de Valéry Giscard d'Estaing. L'auteur enquête sur cette mort doublée d'un très malsain pilori médiatique en comparant thèse officielle, témoignages et regards d'experts. Ce second tome prend en compte les éléments d'information les plus récents, apparus en nombre à l'automne 2008, à l'occasion de la sortie des deux films de Jean-François Richet.

empty