Editions Recits

  • Guy Mahé est né en 1931 à Loudéac, en Centre-Bretagne.
    Son père est cheminot, sa mère garde-barrière. En 1949, les emplois ne sont pas nombreux dans cette région appelée "le désert Breton". Au Maroc, l'enseignement musulman recherche des jeunes français pour enseigner. Guy Mahé n'a pas 18 ans lorsqu'il quitte la Bretagne avec pour bagage le Brevet Elémentaire... L'instituteur en herbe est affecté à Sidi Rahal, au pied de l'Atlas. Puis il effectue son service militaire à Oujda.
    A sa libération, il est nommé à Tléta El Hanchens, dans le secteur de Mogador (Essaouira). Le peuple marocain sous protectorat Français depuis 1912, manifeste de plus en plus des velléités d'indépendance. Guy Mahé est pris à partie un jour. Il parvient à s'enfuir tandis que sa classe est incendiée... Il est rapatrié sur Mogador, cité accueillante et pacifique où il continuera à enseigner en participant à l'essor de la coopérative scolaire...
    En 1965, après 16 ans passés au Dans ce récit écrit comme un carnet de voyage, nous suivons les pas de ce Jeune Breton qui relève un défi : enseigner dans des "bleds" marocains à des enfants qui ne parlent pas le français... Ce parcours est riche en découvertes culturelles. Une aventure passionnante qui nous invite au voyage et à la rencontre de l'autre...

    Sur commande
empty