Sciences du langage

  • La sémantique est un sujet sérieux, voire rebutant pour qui la méconnaît, mais elle réserve bien des surprises passionnantes que j'aime à partager...

    Faut-il être lugubre pour être sérieux ? Bien au contraire, découvrir en souriant un monde peu connu par des exemples vécus, tirés de l'Histoire, de la littérature et de la vie quotidienne est une voie semée de plaisirs comme autant de pépites cherchées et découvertes.

    La langue est complexe, elle se présente comme une forêt si profonde et touffue qu'il est risqué d'affirmer "Je la connais", cependant il est possible de la traverser via des allées essartées (grammaire, syntaxe, morphologie), des sentiers plus fluctuants (vocabulaire, orthographe) et des layons de "traqueurs de mots et de signes" (sémantique, sémiologie). De temps en temps, les voies se joignent dans une clairière sans pourtant se mêler. C'est à cet itinéraire que je convie le lecteur en six chapitres qui vont nous permettre ensemble de traquer les mots pour qu'ils donnent vraiment tout ce qu'ils tentent de nous cacher.

    D'abord ce que la sémantique informe ou révèle sur l'émetteur et le récepteur : leurs enjeux et leurs représentations, puis comment la langue évolue, se modifie, s'enrichit. Un troisième chapitre traite de la façon dont la sémantique reflète, accompagne le monde et la société dans leurs valeurs comme dans leurs travers...

    Cependant le pouvoir des mots préoccupe, inquiète, effraie et peut même tuer, c'est l'objet du quatrième chapitre rééquilibré par le cinquième qui présente comment les mots aident à la cohésion, unissent, rassurent... mais rien n'est terminé, car dans le dernier chapitre, la sémantique se complexifie et l'histoire continue.

    En bref : un panorama de la sémantique et du pouvoir des mots avec des coups de coeur, des réflexions, des éclairages, des aspects et exemples amusants tirés de la communication quotidienne avec une analyse étymologique solide... Si vous acceptez de jouer le jeu, ce livre sera pour vous en sémantique un "miroir" dont il faut retenir que l'utilité première est de "réfléchir".

  • Dans leur guerre contre les démocraties et les valeurs occidentales, Internet représente une arme de prédilection pour les combattants islamistes les plus radicaux. Champ de bataille à part entière, le Web et ses divers outils - comme les réseaux sociaux ou applications de messagerie - sont avant tout vecteurs de communication, de propagande et de recrutement pour les djihadistes. Internet participe également au financement des organisations djihadistes et pourrait, demain, être directement mis à profit pour frapper leurs adversaires, conférant ainsi une réalité au cyberterrorisme le plus dévastateur.

    Si le cyberdjihadisme inquiète légitimement médias et services de renseignement, il n'a, paradoxalement, jamais fait l'objet d'une tentative d'analyse globale, que celle-ci porte sur sa genèse, ses évolutions passées et à venir, ou encore sur les dangers que fait planer l'activisme islamiste se déployant sur Internet. Sans prétendre à l'exhaustivité quant à un phénomène aussi diffus qu'évolutif, le présent ouvrage se propose de replacer le cyberdjjihadisme dans sa profondeur historique, avant d'évaluer les menaces qu'il représente et, enfin, d'avancer un ensemble de réponses permettant de le combattre sur son propre terrain.

    Sur commande
  • L'idée de départ est simple : c'est par l'action qu'on apprend et que l'on retient. La simulation, exercice impliquant pour les participants, est une forme innovante et terriblement efficace de pédagogie. Ce guide pratique a été pensé pour tous les formateurs au sens large : professionnels de la formation pour adultes bien entendu, mais aussi formateurs internes ou occasionnels, enseignants notamment du secondaire et du supérieur, responsables associatifs... Quiconque cherche à faire apprendre est un formateur et tout le monde peut créer une simulation.

    Sur commande
empty