Religion & Esotérisme

  • Qu'est-ce que le soufisme ? "C'est que Dieu te fasse mourir à toi-même afin de te ressusciter en Lui", répondit l'un de ses maîtres, Junayd.
    Les soufis, mystiques de l'islam, regroupés autour de cheikhs au sein de multiples confréries, cherchent l'union avec Dieu. Souvent poètes ou musiciens, ils privilégient l'expérience directe du divin à l'observance de la loi. Leur liberté de comportement et de parole leur a valu de nombreuses critiques au cours des siècles, allant parfois jusqu'à la persécution. Ils participent aujourd'hui au renouveau de l'islam, qu'ils voient comme une religion d'amour.
    Leur influence s'étend à travers tout l'Occident. Dans un langage simple et accessible, ce livre présente les périodes qui ont marqué le soufisme ainsi que la doctrine et la pratique de cet "état d'être" souvent considéré comme "le coeur de l'islam".

  • Néchama, ce terme hébreu désigne l'âme humaine dans son sens le plus large. Dans ce livre INEDIT, Adin Steinsaltz nous entraîne à la découverte de l'âme sous tous ses aspects. Sa source divine, son essence, le caractère unique de chacune d'entre elles, les « vêtements » dont elle s'habille, les bons et les mauvais penchants, le libre arbitre. L'auteur propose encore une vision impressionnante et démystifiante de la mort ou plutôt de la vie de l'âme après la mort et même de la réincarnation. Il ne s'agit pas ici d'opposer le corps et l'âme, mais de montrer comment à eux deux ils définissent notre moi. Ce qui fait le plus mal à la néchama, c'est lorsqu'elle ne parvient pas à réaliser la mission qui lui a été incombée, lorsque l'être humain déploie tous les stratagèmes à occulter son murmure silencieux, à fuir la question que D-ieu posa à Adam et continue de poser à chacun : « Où es-tu ? ». Tel est sans doute le charme secret de ce livre : Adin Steinsaltz nous invite à écouter notre âme pour répondre à son message.

  • Rolf Tarrach rencontre les représentants des trois religions monothéistes.
    Le rabbin Adin Steinsaltz de Jérusalem, traducteur et commentateur du Talmud, auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, représente le judaïsme ; Jean Ehret, prêtre et universitaire, auteur de plusieurs ouvrages sur le catholicisme, représente le christianisme ; Ghaleb Bencheikh, chercheur et producteur d'émissions télévisées, représente l'islam. Physicien de formation, Rolf Tarrach pousse ces trois sommités dans leurs retranchements religieux et tente de débusquer Dieu de leurs croyances respectives.
    Ces entretiens n'éludent aucune des grandes questions que la science pose à la religion : Dieu, ses révélations et ses cultes passés au crible des dernières découvertes.

  • Le célibat des prêtres est un sujet à l'ordre du jour. Afin de mieux comprendre les polémiques actuelles, l'auteur retrace l'origine et l'histoire de l'interdiction du mariage, imposée par l'Église catholique à son clergé.

    Sans dater de l'origine du christianisme, cette réglementation fut imposée au début du XIIème siècle, il y a près de mille ans. Déjà auparavant, elle avait été discutée et appliquée localement ou partiellement. Elle suscita toujours des oppositions et des controverses.

    Le livre contient de courts extraits de texte qui donnent entre autres des détails sur l'homosexualité au XIème siècle. Il évoque également des personnalités passionnées et passionnantes telles que Paphnuce, tonitruant au concile de Nicée, le pape épicurien Benoît IX ou Talleyrand, évêque en même temps que mari.

    L'ouvrage se replace dans l'ambiance des siècles passés afin de comprendre pourquoi et comment cette réglementation naquit et se développa. L'auteur nous rappelle ainsi combien les siècles et les millénaires passés pèsent toujours sur le présent.

  • Le zen est une confidence intime de ce que l'auteur a reçu de ses maîtres zen au long de 16 années de pratique et de son cheminement personnel. Ce n'est ni un enseignement dogmatique ni une présentation technique d'un appareil religieux. L'auteur livre son émoi, avec simplicité, comme l'on souhaite partager un précieux trésor.
    Par ce livre, l'auteur désire ouvrir et partager l'expérience de la méditation et de la philosophie de vie du bouddhisme zen au plus large nombre en s'essayant ainsi à abattre les murs du religieux et du campanilisme spirituel pour que tous les êtres puissent s'abreuver à cette source inépuisable de bonheur qu'est le zen. L'auteur essaye de rendre accessible cette Voie, convaincu que tous les êtres humains sont avant tout des êtres profondément spirituels et que la foi en ce qui nous dépasse, la perception de la beauté du monde, la vision de la grandeur de l'homme pétrissent au plus intime ce que nous sommes. Dans une société qui use des mots zen et méditation en toute circonstance, souvent sans sens véritable, ce livre essaye de ramener sur les réalités de ces mots un regard honnête et approfondi.
    Cet ouvrage est le partage spontané d'un homme, le chant reconnaissant d'un moine zen, un instant fragile et intense où deux mains s'ouvrent.

  • La Fille de Voix est ce qui reste du Dieu exclu par les maîtres du Talmud de leurs débats. Est-ce l'écho d'une voix éteinte qui continue de retentir dans leurs souvenirs ou une voix vive qui persiste à les inspirer ? Ces variations talmudiques brossent les lignes d'une théologie de l'abandon.

  • La physique quantique, science méconnue qui date de plus d'un siècle déjà, offre par ses découvertes renversantes des perspectives nouvelles en termes de médecine, de thérapie et de philosophie de vie. Chaque jour, d'ailleurs, sans le savoir souvent, nous utilisons les créations issues des travaux de la physique quantique : appareils numériques, Smartphones, ordinateurs PC, Internet, Wifi, appareils à lecture laser... Au-delà de ce constat, selon ces enseignements, nous serions bien plus que de la simple matière, avant tout des êtres faits d'énergie et d'information. Nos pensées créeraient notre monde physique et nous serions ainsi responsables de tout ce qui nous arrive, en tant que créateurs de notre réalité de chaque jour. Sur ces bases, ce sont tous nos rapports au monde, notre faculté à dépasser nos émotions et nos peurs, notre propension à générer de l'argent, à mieux vivre en famille et en couple, notre potentiel de guérison, qui en seraient alors totalement chamboulés.

    C'est ce que vous proposent de vivre, Steve, Katia, Alix, Abdul, Paul et les autres dans ce recueil de paraboles, narrées sur la base de dix paradigmes originaux, dix lois incontournables tirées de la sagesse quantique. Des paraboles à accueillir comme des contes initiatiques tout autant que des paraboles quantiques telles des antennes radios, vos antennes, réglées sur des enseignements inédits. Inédits car ils vulgarisent pour la première fois des liens à faire entre les dernières découvertes de la science et une nouvelle philosophie de vie.

    Ce recueil se veut être aussi un guide, un guide de guérison, qui vous propose un nouveau décodage de vos problématiques physiques, émotionnelles, spirituelles et psychologiques. Ce livre peut changer radicalement votre réalité de chaque jour, si vous êtes prêts à l'expérimenter. Suite à sa lecture, vous ne pourrez plus jamais avoir le même regard sur votre rapport à l'argent, à la famille, à votre santé, à votre couple, à vos émotions, au sens à donner à votre vie.

  • Mots simples

    Adin Steinsaltz

    Les mots simples de la vie quotidienne, qui reviennent sans cesse dans nos conversations, sont autant d'interstices pour cerner ce qui se passe au ciel et sur terre, derrière notre dos et au-delà de la mort.
    L'auteur prospecte la sagesse biblique, talmudique, kabbalistique et philosophique qui s'est sédimentée dans ces mots, tels la nature, le bien, la foi, le sexe, l'amour, Dieu. Il dessine davantage les limites de l'interrogation religieuse qu'il ne prêche une religion.

  • Pourquoi une telle virulence et cet antagonisme entre catholiques et francs-maçons ? C'est ce que nous nous proposons de comprendre en resituant cette opposition dans le contexte très particulier de l'histoire politique et philosophique du pays du XIXe siècle à nos jours.
    Vatican II (1965) a constitué une évolution importante dans l'histoire doctrinale de l'Église. Mais si le Code de droit canon de 1983 supprime la peine d'excommunication, l'incompatibilité de l'appartenance d'un catholique à la Franc-maçonnerie demeure. Profitant de l'accalmie des turbulences, des maçons et des catholiques belges instaurèrent des dialogues fructueux, mais ceux-ci ont montré leurs limites.
    Le cardinal Ratzinger, devenu le pape Benoît XVI, est l'homme-clef du débat depuis 1980. Il a contribué à rigidifier l'attitude de l'Église. Le divorce doctrinal est réel. Le véritable dialogue ne peut s'opérer entre individus qu'à la condition qu'ils portent en eux la capacité de transgresser.

  • Depuis des années, la Franc-maçonnerie est une société qui a suscité bon nombre d'interrogations. Effectivement connue pour sa très grande discrétion, l'institution maçonnique se dévoile un peu plus aujourd'hui et fait donc preuve, grâce à ce livre, de son ouverture au monde. Pierre Klees, ancien Grand Maître National du Grand Orient de Belgique, tente de rétablir la vérité sur cette association et donc de rejeter tous les préjugés et idées reçues qu'on peut se faire à son propos. Ayant un long vécu maçonnique derrière lui, il partage ses convictions et idées personnelles avec le lecteur et nous décrit ainsi la Franc-maçonnerie comme étant une « société initiatique des temps modernes ». En plus d'expliquer ce qu'est la Francmaçonnerie, Pierre Klees en expose les buts et les méthodes : la démarche de cette société est avant tout d'ordre éthique et humaniste, ses buts premiers sont le progrès et le perfectionnement de l'homme en tant qu'individu propre mais également l'amélioration de toute l'humanité. Pour accéder à ce but, les membres suivent une initiation progressive où la tradition et le symbolisme revêtent une grande importance. A contratio, l'auteur dresse un portrait de la société actuelle, où inégalité et injustice se mêlent. Que faire pour y remédier ? Que proposent les Francs-maçons en vue d'un changement ? Tant de questions que l'auteur se pose et auxquelles il tente d'apporter une réponse dans ce livre.

  • Nombre de personnes d'origine chrétienne s'éloignent de l'Eglise, rebutées par les dogmes. Dans le Credo, nous lisons que Jésus-Christ "est né de la Vierge Marie". Cette notion est de moins en moins acceptée. Ne parle-t-on pas à ce propos d'une erreur de traduction ? On nous append aussi que le Christ est mort pour sauver l'humanité réprouvée à cause du péché originel de nos premiers parents. Mais comment comprendre que nous subissons les conséquences des actes de nos ancêtres ? Et comment peut-on dire que nous "bénéficions" de la mort du Christ ?... La religion chrétienne ne se limite pas à un énoncé des dogmes. ll existe des raisons de croire et d'espérer. La résurrection du Christ préfigure la nôtre et l'espérance en la nôtre libère l'amour.

    Gérard Leroy est né en 1942. Il est avocat honoraire. Conférencier, il aborde des sujets d'histoire et de religion. Récemment, il s'est intéressé à la situation de la femme dans la religion, ainsi qu'à l'antijudaïsme chrétien et à l'antisémitisme.

empty