Psychologie / Psychanalyse

  • Cet ouvrage retrace l´histoire de l´étude de la mesure du temps en psychologie, des origines de la discipline jusqu´au perspectives actuelles. L´auteure y aborde la notion de temps, l´étude des temps de réaction, la psycho-chronométrie et la naissance de la psychologie ""scientifique"", ainsi que l´étude de l´expérience subjective du temps. Elle termine son essai par une ouverture sur les nouveaux horizons de recherche sur le temps psychologique. Cette histoire coïncide avec celle de la psychologie, car la nécessite d´une mensuration de la durée d´un processus psychique (la technique des soi-disant ""temps de réaction"") à la fin du Dix-Neuvième a donné une première impulsion à la constitution de la psychologie comme science autonome, et à sa séparation définitive de la philosophie.
    />

  • Ce livre explicite le sens et la valeur ontologique de la topologie lacanienne du noeud borroméen. Si les évidences formelles des objets mathématiques sont riches en exactitude, elles restent cependant pauvres en phénoménalité. Elles ne permettent pas de comprendre pourquoi et comment Lacan pouvait voir dans les chaînes borroméennes un espace habitable et habité par l'être parlant, comment un corps de chair peut faire noeud avec le monde. Pour parer au risque patent d'une crise de sens de la psychanalyse lacanienne, l'auteur reconduit les idéalités topologiques à leur origine dans le monde sensible. Le noeud borroméen est alors une spatialité vivante : celle d'un corps en mouvement qui entrecroise le dedans et le dehors, le propre et l'étranger. C'est la donation phénoménologique de la chair qui fonde la topologie du désir et qui nous dévoile l'origine de la psychanalyse.

  • Tout en partageant sa réflexion avec d'autres disciplines, la psychanalyse apporte une contribution spécifique à l'exploration de l'esprit humain pour comprendre et faire face aux défis et aux menaces du XXIe siècle. L'exemple du terrorisme nous permet aujourd'hui d'apporter un éclairage nouveau sur l'articulation entre violence individuelle et violence collective. Dans le cadre de l'analyse du concept de « pulsion de mort » élaboré par Freud, notre attention se concentrera sur la violence ultime que représente l'arme nucléaire, aventure à la fois humaine et technologique.

  • Que veut une mère ? En toile de fond, l'écho d'une question plus célèbre retentit. Une question soulevée par le père de la psychanalyse Sigmund Freud : que veut une femme ? Laissée sans réponse, cette question vire à l'énigme, l'énigme par excellence. Rejetée par nos sociétés, la sexualité se retrouve exclue du cadre parental. Cependant, le désir de la femme et celui de la mère sont indissolublement liés. Comme la mère, l'enfant doit trouver aussi sa place entre la femme et la mère, entre l'homme et le père. Il ne peut être l'enfant du besoin ou du désir sexuel refoulé de la mère ou du père. Et comme chez l'enfant, le désir pour la mère ne va pas sans le désir de la mère. Telles sont les interrogations centrales de l'ouvrage, qui convoque la question du désir de la mère dans la problématique de l'abus sexuel et de la maltraitance.

empty