Psychologie / Psychanalyse

  • « La vie est dure.
    - On n'a jamais rien sans rien.
    - Je n'ai jamais de chance.
    - Je suis nul en orthographe.
    - Il faut croire pour réussir.
    - Les hommes sont bien tous les mêmes.
    - Personne ne me comprend.
    - La fin du monde est pour 2012. » Toutes ces phrases ont un point commun. Ce sont des croyances. Et ce livre, comme son nom l'indique, parle de croyances.

    Ce n'est cependant pas un énième livre qui vous dit qu'il faut croire. C'est au contraire un livre qui peut vous apprendre à cesser de croire, à cesser de vous faire des films ou de vous raconter des histoires.

    Si vous souhaitez réveiller votre conscience, trouver un chemin vers une vie plus authentique et vous libérer l'esprit, ce livre est là pour vous.

  • Cette histoire hors du commun, c'est ma vie. Une succession d'épreuves inimaginables qui me font poser la question : payons-nous le Karma de nos ancêtres ?
    Je pense à Céline, mon arrière-grand-mère, qui très jeune a perdu son mari et ses trois enfants. Je pense à Honorine, ma mère, orpheline à onze ans et à moi, Béatrice, et mon histoire.
    J'ai gardé une force et une spiritualité pour aider les autres - une forme de philosophie et de sagesse.

    Sur commande
  • Vingt-huit préadolescents, adressés par des juges et des institutions pour traiter leurs traumatismes, vont passer une semaine dans les hauteurs de la Cordillère des Andes. L'objectif ? Développer leurs ressources grâce aux pratiques de régulation émotionnelle (yoga, théâtre, lectures de contes, arts plastiques ou encore chant) et accéder progressivement à leur mémoire traumatique.
    Ce séjour est organisé dans le cadre d'un nouveau protocole d'aide psychologique : l'EMDR-IGPT. Des tests sont pratiqués avant, pendant et après le camp. 24 enfants ressortent guéris de cette expérience. Une partie d'entre eux a même témoigné lors de la Journée d'arts et de paix : « Finies les idées de vengeance ». Ils souhaitent désormais contribuer à ce que règne la paix en Colombie et dans le monde.
    Une semaine pour guérir est le récit de leur expérience unique.

  • L'idée de ce livre m'a été inspirée par le souhait de ma petite fille Allyson d'embrasser la profession de psychiatre-psychothérapeute.
    J'ai souhaité lui rendre facilement accessible cette fabuleuse discipline qu'est la psychanalyse et lui transmettre quelques-unes des idées que j'ai tirées de plus de trente ans d'exercice de la psychothérapie analytique.
    Plus largement, j'aimerais persuader le lecteur que la psychanalyse n'est pas ésotérique. Traduite dans un langage précis mais intelligible, elle n'est pas difficile à aborder.
    Mon objectif est aussi de clarifier les confusions et les malentendus sur le sens des mots qu'elle emploie et sur sa finalité afin de lever les résistances qu'elle suscite de prime abord.
    Le propos est de mieux se comprendre, pour mieux prendre en main son destin et de mieux comprendre les autres, pour mieux concourir à l'harmonie des relations humaines.

    Sur commande
  • Les hôpitaux psychiatriques sont en crise. Personne ne s'y repose car il y a beaucoup trop de violence. Dans la « cour de récréation », les médecins semblent dépassés et ils perdent leur bienveillance avec le temps.
    La chimie neuroleptique passe pour une panacée aux yeux des décideurs et de l'opinion publique mais ces solutions sont très factices. Un vrai handicap pour l'esprit.
    Une réforme serait nécessaire mais elle n'aura pas lieu. Les budgets diminuent. La violence des jeunes est en hausse dans l'hôpital. Le corps médical manque d'idées et parfois de moyens. Fuite devant l'adversité.
    Dans ce contexte, tout vrai débat sur la schizophrénie est faussé. Les psychiatres gardent le monopole des discours officiels et contrôlent activement la production d'idées sur le sujet. L'existence d'autres formes de réalité et d'une morbidité extérieure à la personne est systématiquement occultée.

  • Comment empêcher une ado de se suicider?? Pour cela, l'auteure suggère de parler d'une vérité ignorée?: en se tuant, on se condamne à devoir revenir sur Terre, pour terminer l'incarnation interrompue.
    Et comment parle-t-on de la réincarnation à une jeune fille de 16 ans en souffrance?? En lui révélant l'origine des incarnations.
    Comment la soulager de sa souffrance?? En lui expliquant d'où vient cette dernière.
    Avec humour et bienveillance, Litchie à Litchie - Le suicide donne une autre vision des faits divers de la vie.


    Après sa tentative de suicide intervenue durant l'adolescence, Antonie Derozin a subi son mal-être pendant des années. Vaille que vaille, elle a poursuivi sa vie en tentant de trouver une raison à celle-ci. Pour ce faire, elle a écumé les bibliothèques, tenté en vain de trouver un gourou qui saurait lui répondre, assisté à des conférences sur le développement personnel. Elle est aussi tombée amoureuse, plusieurs fois. Mais tout s'est soldé par un échec.
    Depuis toujours, elle croit que le bonheur doit venir des autres et que ses malheurs viennent du fait que personne ne l'aime à sa juste valeur. À présent, elle comprend qu'elle seule est responsable de sa vie et de son bonheur. Grâce à ce déclic libérateur, elle se sent plus apaisée et a souhaité à son tour ajouter sa pierre à l'édifice commun en fondant l'association Être bien avec soi, qui propose des massages bien-être et écoutes thérapeutiques (assoc.etresoi@gmail.com).

    Sur commande
  • Une psychologie poétique

    Ortega-Y.A

    L'aphorisme ne fait pas démonstration, il fait révélation. C'est un éclat de méditation. Yves Antoine Ortega, docteur en philosophie et artiste peintre, réussit le tour de force de renouveler un genre littéraire venu de loin pour le porter plus haut encore. Connaissance de l'âme (psychologie) et connaissance du verbe (poésie) entrent ici en dialogue. L'auteur a l'audace de reposer de manière originale et exceptionnellement novatrice la question de l'amour. Il s'appuie sur un travail de réflexion qu'il mène depuis l'âge de quinze ans, conjugué à une pratique assidue de la peinture. « Seule la brebis peut imaginer Que le loup n'a jamais peur. » Site Internet : www.yaortega.com

  • De tout temps la folie a été un sujet tabou. Pendant des siècles, on a considéré le fou sous l'emprise du ridicule ou bien du démon. Mais de nos jours, la médecine a fait d'innombrables progrès, en psychiatrie comme en psychanalyse. Or, dans ce livre, je vous propose mon regard, c'est-à-dire celui d'un fou durant douze mois d'internement dans un asile. Comme vous le verrez, j'ai voulu exprimer le comique qui se dégage de cette souffrance, mais aussi le pathétique et même le tragique de situations qui restent gravées dans ma mémoire.
    Ce livre est le témoignage de la folie par un fou lui ayant échappée après coup !

    Ouvrage ayant eu la Mention de BRONZE lors du vingtième prix littéraire du Scribe D'Opale 2010

  • À travers une dizaine d'exemples concrets et parlants de harcèlement ou de manipulation, les auteures de cet ouvrage entrent dans la psychologie, tant des victimes que des bourreaux.
      Elles offrent alors des pistes de réactions positives pour aider les anciennes proies à retrouver du respect pour elles-mêmes et ainsi de la confiance, afin de reprendre les rênes de leur vie en main, et de sortir de cette posture pour ne plus se sentir cible.
      Elles tentent enfin d'éveiller la responsabilité de tous, témoins silencieux.
     

  • Le mystère de la vie Nouv.

    Le mystère de la vie est une oeuvre métaphysique, anthropologique et psycho-magnétique. L'auteur, préoccupé par l'ombre et la lumière ainsi que par le mystère des dons qui nous entourent, nous amène dans le domaine de l'occulte.
    Il rejoint ainsi le royaume de la connaissance : compréhension de ses ancêtres, des pouvoirs conférés par ses parents et ses ancêtres qui, par cette transmission, rendent légitime sa démarche.
    L'auteur nous fait découvrir des choses étonnamment mystérieuses et, par principe, protégées. Il les reproduit ici dans l'espoir de renforcer la foi du lecteur : bien que cet enseignement puisse apporter un éclairage aux non initiés, il n'en demeure pas moins que la peur et le doute continuent de détruire.
    Il souhaite partager avec ses lecteurs la vision de nos ancêtres sur le monde - ses origines, ses occupants et ses ayants droit. Comprendre ce que nos aïeux nous contaient, pensaient du Grand Principe, du Créateur et de la Création : voilà l'objectif.
    La genèse africaine racontée ici vous laissera pantois... Ne dit-on pas d'un peuple sans histoire, qu'il est « un monde sans âme » ?
    Le peuple noir africain a sa propre version de la Création du monde. Découvrez-la...

    Www.ahokponou-toussaint.over-blog.com

  • Ce dit transcendant ce qui s'élève au-dessus d'un niveau donné, ou au-dessus d'un niveau moyen. Se transcender pour le poète, serait de quitter le monde phénoménal (la Nature) vers un monde aux régions éthérées comme dans le poème L'Albatros de Charles Baudelaire, dans lequel l'oiseau est perçu comme le symbole des mondes sublimés aux hauteurs aériennes et légères, mais dont le retour sur Terre fait de lui un piètre animal.
    L'on étudiera ici comment atteindre ces mondes sublimés de mystiques et de beautés grâce à l'universalité de la transcendance. et ainsi sans aucune retombée maladive !
    Grâce à ce traité, le phénomène de « Transcendance » est décrit et explicité suivant une analyse psychologique et non théologique.

  • Après de nombreuses années d'accompagnement de personnes en fin de vie, Cinzia Di Marino partage ici les expériences qui ont forgé ses valeurs et ses convictions dans ce domaine.
    Répondant de façon sereine et bienveillante à des questions fondamentales concernant la mort - que nous excluons volontiers de notre vocabulaire de tous les jours -, l'auteur raconte ses expériences de vie. Elle met au centre du propos les interpellations des êtres humains qui, au quotidien, sont à la recherche de certitudes qui n'existent pas.
    Elle aborde la question de la prise en charge des personnes âgées, parle des proches, mais aussi des équipes de soin éprouvées par chaque départ. Elle donne des pistes à tous ceux qui accompagnent une personne malade ou un mourant à sa destinée.
    Je veux parler de la mort et de sa prise en charge. est un hommage à la vie de tous ceux qui, longtemps surnommés les « anges de la mort », ont le courage d'oeuvrer dans ce milieu fascinant et délicat, cherchant à comprendre le sens de la vie et de la mort, afin de grandir sur terre et de progresser mutuellement en se remettant constamment en question.

    Sur commande
  • L'attitude narcissique est la recherche d'une reconnaissance de soi par l'autre, d'autant plus fragile que le regard de ce dernier est changeant et multiple.
    La rupture amoureuse, lorsqu'elle est subie, montre à quel point notre identité est fragile : l'amour de soi disparaît alors cruellement. La douleur de la rupture amoureuse marque une différenciation intérieure entre celui que l'on croyait être - aux yeux de celui ou celle que l'on aimait - et celui que l'on se sent être à présent.
    L'auteur part du postulat que seule la création artistique permet la constitution d'une identité réelle et stable : elle s'exprime dans un objet, qu'il soit matériel ou intellectuel, plus apte à définir objectivement l'identité espérée.
    Mais dans un monde où le travail est rarement synonyme de création, la recherche narcissique d'une identité peut devenir problématique.

    Sur commande
  • Sphinx

    Patrycia Canut

    Homme de son temps, convaincu des vertus de la science, Freud a développé la psychanalyse comme une méthode clinique, confirmée par l'expérimentation. Il nous dit néanmoins qu'il y a un manque dans les discours purement scientifiques. Le discours psychanalytique n'est pas celui du savoir, mais celui de ce que nous ne savons pas, celui de l'inconscient.
    Là où le discours psychanalytique se révèle insuffisant pour expliquer l'insolite, la psychanalyse va dès lors trouver une autre voie, celle du mythe.
    L'ouvrage montre ainsi que derrière tout conflit, l'on peut déceler un mythe à l'origine de la névrose ou de la psychose. À travers un cas clinique concret, celui d'un enfant migrant en difficulté d'adaptation scolaire, l'auteur nous invite à découvrir comment la parole mythique nous éclaire sur un état antérieur.
    Babalao est un enfant africain, dont nous apprendrons qu'il est un jumeau. C'est dans le mythe attaché à la gémellité dans son ethnie de naissance que l'on doit chercher l'explication de son comportement.
    Sa problématique sera traitée par un discours construit, rationnel et logique, celui de la psychanalyse. Puis, le psychanalyste choisira de passer de la recherche scientifique au niveau du dire mythologique pour exprimer quelque chose en rapport à la question de l'origine.

  • Le chêne silencieux

    Krislor

    Tournez, tourbillons de la vie, sur les flancs du plus royal des arbres, au gré des vents et des colères du ciel ! L'homme, tel un bourreau, peut détruire le chêne. Mais sachez que ce dernier renaîtra toujours de ses racines, ancrées au plus profond de la Terre.
    Prisonnier d'un traumatisme réactionnel lié à sa vie professionnelle, Krislor libère, à quarante-neuf ans, les émotions enfouies sous cette plaque de béton alourdie par les épreuves de la vie. Il nous fait découvrir son combat - la déchéance et la victoire finalement acquise grâce à la force de sa personnalité.
    Son retour à la vie est maintenant source de bonheur et de compréhension. Ce cataclysme, dévastateur aussi bien au niveau familial que professionnel, lui a permis non seulement un retour à l'essence même de son être, mais à prouver à ses bourreaux que la renaissance d'un homme nouveau était possible

  • Le propos de cet ouvrage est d'analyser les difficultés de la vie du couple pris dans la maltraitance psychologique sous ses diverses formes, comme le harcèlement ou la manipulation mentale et de témoigner du ressenti de l'avant, le pendant et l'après de la rupture. Rares sont les couples capables d'analyser et de gérer leurs affects dans les situations de crise. La maltraitance psychologique reste dans le couple le secret honteux que la victime ne peut dévoiler.La vengeance, les menaces, le chantage, le harcèlement sont autant de formes de persécution qui perturbent l'équilibre de ceux qui subissent. De la genèse de la rupture à la vie qui s'en suit, notamment dans le couple reconstitué, les effets de son histoire personnelle demeurent dans le temps et évoluent en différentes phases d'adaptation.Le conditionnement enregistré dans les habitudes relationnelles du couple peut être inscrit d'une manière si prégnante qu'il peut être difficile par la suite de se reconstruire, de retrouver son autonomie pour vivre par soi-même, libre de ses choix de vie. Confrontés à la rupture ou à son éventualité, les couples ont besoin d'être alertés sur les symptômes latents du déséquilibre de leur relation, de comprendre les phénomènes en jeu et aussi de trouver les actions à mener pour s'en sortir honorablement, et sans séquelles.Cet ouvrage qui comporte des diagnostics, des exercices, des pistes de réflexion, des témoignages et des références est essentiel non seulement aux couples en mal de vivre mais aussi aux conseillers conjugaux.

  • « Les remises en cause de l'adolescence confrontées à une naissance m'avaient conduit à juger assez sévèrement les Écritures, me demandant comment des êtres égoïstes, indisciplinés et souvent dissimulateurs, comme le sont souvent de jeunes enfants, pouvaient avoir le royaume de Dieu à eux seuls.

    Je pensais, incidemment alors, que je faisais des efforts que j'estimais importants pour être raisonnable, que je m'efforçais d'être discipliné, poli et docile, il me semblait injuste que le royaume de Dieu soit acquis pour les petits enfants qui se comportaient tout à fait à l'inverse de la sainteté et qu'il n'y en ait pas une petite part pour moi qui me comportais bien mieux qu'eux. Je faisais le pharisien, donc, sans en avoir conscience. » Cette réflexion sur les choix qui conditionnent notre avenir et notre liberté mérite d'être présentée, alors que les évidences passées ont toutes volé en éclat...

  • « Après tout lorsqu'on est anorexique, ce n'est pas la mort qui effraie, mais la vie. Une existence piquée d'angoisses, de doutes sur l'avenir, le mythe de l'enfance et un désir de tourner la page. Tant de questions qui torturent l'esprit et emprisonnent ! Et de la vie, j'en étais loin. » Bercée dans l'écrin de félicité qu'est l'enfance, mon univers de petite fille fut constellé de bonheur. J'étais friande de vie et savourais chaque instant. À dix-sept ans, la vermine vint me croquer. Cette lumière qui m'auréolait s'éclipsa. Un temps je fus seule, perdue dans une splendeur où rien ne brille.
    Mon esprit vif et ma joie de vivre m'avaient été dérobés. En échange, on m'offrit une vie malsaine où tout n'était qu'efforts, contraintes et punitions. Avec son humour âpre, l'anorexie m'avait cueillie tout entière. De l'ivresse estivale à la névrose hivernale, elle fit valser mon humeur. Finalement, il ne resta de moi qu'une brindille frêle, vulnérable et sans écorce, sur le point de se briser.
    Aux proies de l'anorexie mentale, belles âmes si longtemps oubliées, je dédie cet hymne à la vie.

  • Quels que soient notre couleur de peau, notre âge, notre vie, nos origines, nos traditions, nous avons tous besoin d'aller vers ce que nous sommes réellement et profondément. Le changement intervient à un moment de notre vie où nous nous y attendons le moins ; après un accident, une rupture, un deuil, ou tout simplement après un choc émotionnel. À un moment donné, notre vie s'arrête et nous n'avons plus le choix de nous « renier » profondément, de vivre dans une certaine illusion de vie.
    Nous nous arrêtons alors, et nous regardons ce qui nous entoure, ce qui nous a construits pendant des années, ce qui nous a amenés à devenir ce que nous sommes. Dans cet instant, nous faisons preuve d'humilité, et nous portons un autre regard sur nous-mêmes, notre vie et nos rapports avec les autres. C'est le début d'une grande interrogation, le premier pas vers notre Chemin intérieur, et la rencontre avec notre divinité.

    Sur commande
  • Cet ouvrage a été conçu à partir de notes quotidiennes prises durant une vingtaine d'années par l'auteur, suite à son second parcours analytique entrepris à la demande insistante de ses thérapeutes. Si celle-ci n'est pas la seule à vivre l'échec d'une psychanalyse, c'est toutefois l'une des rares à avoir remonté des abysses de l'inconscient. Nombreux sont ceux qui y ont perdu la vie. Elle souhaite ainsi témoigner afin de dire qu'« un possible peut exister dans l'impossible à vivre ».

    Peut-être avons-nous un destin, mais nous ne le connaissons pas et ne savons pas dans quelles limites nous pouvons l'infléchir. Car en effet, les forces de vie sont insoupçonnables : garder l'espoir de sortir de l'enfer, vivre jusqu'au bout l'espérance ; c'est peut-être ça, le secret.

    « Dépasser l'irréparable et donner un sens à sa vie est donc possible. » Geneviève Guy Gillet.

    Aujourd'hui, en 2016, Madeleine Roussellie choisit de publier ses expériences de vie car en effet, que serait un témoignage s'il dormait au fond d'un tiroir ?

  • Nouvelle théorie psychanalytique de l'ensemble des fonctionnements psychiques Nouv.

    «?Un Jour, prendre Conscience et Connaissance de n'être (Naître) qu'un petit Rejeton, sans Protection, ni Défense, de deux immenses Êtres Idéaux, le Père Originaire (le Désir) et la Mère Originaire (l'Amour) que la Vie promet de trouver au Dehors.?» Grâce à ses illustrations, cet ouvrage aide le lecteur à faire un diagnostic psychologique et le protège de la manipulation des sujets États-limites.
    Unique théorie psychanalytique offrant une représentation graphique des processus psychiques fondamentaux de la structure psychocorporelle du Soi et de l'organisation psychique du Moi, elle est une révolution pour la pensée analytique. Elle permet de comprendre l'origine du conflit oedipien et la normalité de l'histoire oedipienne, tout en révélant une représentation précise des différentes parts psychotiques du sujet. Ainsi, elle propose une nouvelle théorisation psychanalytique des différentes souffrances psychotiques et de l'autisme.

    Sur commande
empty