Psychologie / Psychanalyse

  • Interpréter les rêves, c'est à la fois très simple et très compliqué. C'est comme répondre à une charade. Lorsque nous avons la réponse, tout paraît évident. Encore faut-il avoir la réponse. Freud ne s'est pas trompé lorsqu'il a pu dire qu'il s'agit d'un art plus que d'une science. Le thérapeute aide à traduire, mais c'est le rêveur qui sait si la traduction est fidèle. » L'interprétation des rêves est cette « voie royale » dont parlait Freud, ce chemin sinueux qui mènerait à l'inconscient. Mais se pourrait-il que cette lecture puisse être erronée ? Et si le rêve, au lieu d'amener à l'inconscient, était au contraire son résultat ?
    C'est finalement peut-être bien l'interprétation des rêves qui nous permettrait, en effectuant le chemin inverse, de nous donner accès à cet inconscient qui nous échappe si souvent. Nous voici plongés dans le D.A.R.
    Convenant aussi bien aux néophytes qu'aux psychanalystes chevronnés, cet ouvrage vous emportera au coeur d'un monde sans frontières pour tenter de comprendre ces images qui s'éveillent quand vous fermez les yeux.

    Sur commande
  • Brèves de psy

    Lucia Path

    Psychologue à l'hôpital, Lucia Path a souhaité transmettre quelques instants prélevés de sa pratique dans un service de pédopsychiatrie.

    Les fragments choisis viennent témoigner d'instants de vie d'enfants, d'adolescents, de parents qui confient dans un bureau, un couloir, un interstice, leurs inventions singulières pour affronter le monde.

    Ces brèves introduisent, avec toute la pudeur exigible, les drames et les brisures qui peuvent parsemer une vie. Y résonneront peut-être à la lecture, la part d'infantile en chacun de nous. Au détour des rencontres, on mesure l'importance de préserver le territoire de l'enfance et chaque témoignage devient alors une invitation à réfléchir au monde qui nous entoure.

    Face à l'impensable, l'auteur a voulu montrer comment ne jamais renoncer à saisir l'étincelle de vivant, celle qui lutte contre le pire, afin de retrouver une dignité et une légitimité à être. On devine dans ces espaces de consultation des instants forts d'humanité. L'illustratrice a su saisir avec finesse ces éclats de lumière.

    Sur commande
  • « S'ils pouvaient être l'autre... » Comment se débarrasser de l'avidité, cette envie envahissante et toxique ?
    Cet essai est une tentative de compréhension affinée sur le concept analytique complexe que constitue « l'envie ». Des cas cliniques spécifiques aux explications académiques, il en offre un panorama réaliste et pertinent.
    Appuyée de sa riche expérience professionnelle, l'auteur démontre ici comment l'envie se manifeste, s'exprime et se soigne. Une véritable réflexion théoricoclinique pour approfondir notre façon de penser ce phénomène.

  • « .Ainsi, je lui demande simplement d'écouter les sensations révélées dans son corps par la peur, simplement, rester là, assise, yeux ouverts, attentive, sans forcer les sensations. Et là est le miracle, car elle fait très exactement cela, rien d'autre ! Je joue en fait le rôle de tuteur comme une plante qui a besoin d'être soutenue pour grandir et ensuite m'effacer quand elle est plus robuste. Je ne dirige pas, je l'incite vivement à faire de même, écouter, rester présente et écouter la peur qui parle, oh oui, elle parle, sensation après sensation, elle parle et finit par s'évanouir... la peur était la sensation. »

  • À une période de sa vie, François Demédoux a eu recours à certains tranquillisants. Quand il racontait son expérience pour lutter contre les effets d'émotions négatives dans des agressions ou dans les salles d'attente médicales, du stress qui s'installe dans le corps, sans apport de psychotropes, il se heurtait à l'incrédulité, voire la défiance d'une partie de ses amis. Petit à petit, l'adhésion de ses amis conduira le groupe à une appréhension plus collégiale de ces éléments du cerveau invités pour la sérénité du corps. L'entretien physique nécessitera aussi une méthode identique avec la mise à contribution de certaines parties.

  • Fuir ou faire face

    Quentin Elliau

    Au cours de notre existence, deux choix s'imposent toujours à nous : Fuir ou Faire Face. La fuite est toujours accompagnée de souffrance tandis que faire face est le seul moyen de cueillir la paix et le bonheur que nous désirons tant. L'auteur apporte une réponse à certaines questions existentielles et remet en question la valeur des croyances quelles qu'elles soient. Bien plus qu'une leçon de psychologie, un traité concis dans la lignée de Krishnamurti.

empty