Psychologie / Psychanalyse

  • L'ouvrage aborde le vécu des enfants qui grandissent avec des parents en souffrance psychique. Premiers témoins de la vie familiale, ils peinent pourtant à être entendus dans leurs difficultés spécifiques et dans les pistes de réflexion qu'ils proposent. Le regard très fin et souvent nuancé qu'ils portent sur leurs parents élargit également notre compréhension de la maladie mentale.

    Sur commande
  • "Le jeune âge et l'isolement culturel des Mineurs Non-Accompagnés, jeunes migrants sans titre de séjour ni responsable légal, constituent des défis pour notre société. L'auteure s'appuie sur sa pratique pour en fournir des clefs de compréhension telles que la loyauté, la résilience et l'isomorphisme. L'alternance d'exemples et de réflexions invite le lecteur, citoyen ou professionnel à se forger une représentation complexe de ces jeunes vulnérables, mais dont les ressources suscitent l'admiration."

    Sur commande
  • L'ouvrage présente les réflexions et positions actuelles de psychologues et pédopsychiatres cliniciens s'interrogeant sur les souffrances vécues dans le lien intersubjectif et ce, à différents âges de la vie. Les diagnostics sont variés et variables selon les repères théoriques, les contextes historiques et semblaient nécessiter un éclairage approfondi. Un livre dont l'objectif principal est d'approfondir et de croiser les référentiels théoriques qui aident à penser la clinique.

    Sur commande
  • L'inceste et un double crime, crime sexuel contre l'enfance et crime affectif contre la famille. Jean-Claude Maes s'appuie sur un grand nombre de thérapies de personnes victimes d'inceste pour proposer de cette problématique une approche originale, qu'il développe en trois grandes parties : la victime, les motivations du coupable et la question de la réparation.

    Sur commande
  • "À contre-courant des idées reçues, les auteurs, qui travaillent au quotidien avec des personnes internées libérées à l'essai, vous invitent à découvrir une autre réalité, loin des lieux communs et des préjugés. Ce petit essai s'adresse à tous les curieux, les inquiets, les indignés, ceux qui savent et ceux qui apprennent, qu'ils soient médecins, juristes, prisonniers ou simples citoyens, fous ou sains d'esprit... Arrêtez-vous, le temps de quelques pages, et venez rencontrer ces fous dangereux. Voici leur histoire... LA VRAIE."

    Sur commande
  • "Comment fait-on, en tant que travailleur social mandaté au sein de politiques faisant la guerre à l'insécurité, à la délinquance juvénile, pour être crédible auprès des jeunes en chair et en os qui en forment le public dit « cible » ? De quel côté est-on ? Cette ethnographie assume une problématisation de terrain fondée sur un vécu concret, les noeuds du quotidien, les émotions incorporées et ancrées, voire sur un objectif de survie : « Comment s'en sortir ? »."

    Sur commande
  • Que signifient les termes de sujet et d'individu ? À quelles représentations renvoient-ils ? Ces deux termes font l'objet d'un débat intellectuel qui les différencie et d'une idéologie qui les oppose.
    D'un côté, l'individu est objectivable, rivé au corps biologique et au corps social. De l'autre, le sujet résiste à l'objectivation : il est l'agent de la compréhension et de la connaissance, mais aussi le sujet de la méconnaissance et du désir. Les termes d'individu et de sujet renvoient respectivement à l'horizon de la réalité sociale et à celui de la réalité psychique. En tant que résultante de ces deux tendances, comment l'identité se construit-elle dans une société dite "individualiste"? L'auteur propose une réflexion en quatre temps : Qu'est-ce que la famille en tant que creuset identitaire ? Comment s'y réalise la construction de L'identité par rapport aux différentes figures de l'altérité ? Comment opèrent les épreuves identitaires de la séparation et du handicap ? Quelle est la place de la fonction paternelle dans ces processus d'acquisition de l'identité ?

    Sur commande
  • L'agressivité et les violences au sein du couple sont très répandues. Elles semblent même habiter les couples comme leur ombre, malgré les tentatives renouvelées de les traquer et de les déraciner. Ainsi, 16 % des femmes déclarent avoir été victimes de violences conjugales au cours des douze derniers mois. En France, une femme meurt tous les trois jours suite aux violences de son conjoint tandis qu'un homme décède tous les treize jours, victime de sa compagne ou de son épouse. Tout cela sans compter les agressivités et les violences verbales, psychologiques et subtiles que subissent les hommes comme les femmes.
    Les traitements éducatifs, préventifs, répressifs, psychothérapeutiques et psychanalytiques s'avèrent avoir chacun leurs limites. Il est donc nécessaire que l'on approfondisse la compréhension du phénomène. L'ambition de cette publication est double : d'une part développer des tentatives d'explications, et d'autre part rendre compte de certaines approches cliniques psychothérapeutiques et psychanalytiques. C'est pourquoi notre ouvrage se déploie en deux volets : le présent volume, plus théorique, "Mieux comprendre par le croisement des disciplines", et le second davantage consacré aux con

    Sur commande
  • "Comment faire face aux effets sans mesure du génocide sur le plan de la santé mentale et communautaire ? Premier psychiatre rwandais à revenir au Rwanda au lendemain du génocide, Naasson Munyandamutsa s'est voué à tenter de « réparer l'irréparable ». Marie-Odile Godard donne ici la parole à ceux qui l'ont côtoyé. Puisant sans cesse dans sa culture d origine, Naasson apparaît à la fois comme modèle, magicien, sourcier, éveilleur... bref un remarquable « passeur de mondes »."

    Sur commande
  • Ce livre interroge la transmission psychique de la survivance au sein des familles de rescapés du génocide de 1994. Il retrace un itinéraire de recherche qui, en plongeant dans le vécu des familles, découvre un silence traditionnel permettant le rapport à l'altérité, embrouillé dans un silence imposé par l'irruption de la violence extrême. Ainsi, en écoutant les voix, parfois bruyantes, des enfants, s'esquisse une voie menant vers l'intime, ce qui permet l'étude de la transmission.

    Sur commande
  • En accordant à l'enfant le droit à la parole, dans différents domaines de la vie familiale, voire sociale et dans les affaires judiciaires, quelle responsabilité lui confère-t-on?
    Si, pour le droit, il ne peut être tenu pour responsable, même s'il se trompe, ne les responsabilise-t-on pas néanmoins, ou pas trop, en fonctionnant ainsi ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage, original par son approche multidisciplinaire, tente de répondre.

    Sur commande
  • Certains se souviennent de l'interdit d'interdire, qui s'imposa dans les années 1960, et de l'idéalisation qui en découla d'une sexualité sans limites.
    La naissance d'une anarchie amoureuse - résolument "hors normes" - fut néanmoins accompagnée de l'émergence de nouvelles normes, plus individualisées et sans doute plus voilées dans la mesure où, en apparence, elles étaient moins codifiées. Le présent ouvrage reprend la question de la dimension normative telle qu'elle se pose dans les pratiques thérapeutiques et les représentations en matière de sexualité, d'une part, du côté des patients, d'autre part, du côté des cliniciens.
    Un malentendu se glisse sans doute entre les thérapeutes, qui tentent de ne se référer à aucune norme, et leurs patients, qui leur adressent une demande pressante en terme d'idéal ou de comportement de la majorité. En effet, à y regarder de près, les thérapeutes ne peuvent mener leur pratique sans se référer à des normes, plus ou moins nouvelles, qui demeurent le plus souvent implicites. En tentant de débusquer les ambiguïtés et les malentendus, les auteurs mettent en évidence la polysémie du concept même de norme et ses sens contemporains.

    Sur commande
  • "Les adultes ont toujours été ambivalents par rapport aux adolescents. Ils les imaginent capables du meilleur comme du pire et tiennent sur eux de grands discours dont les arguments ne cessent de s'inverser... Fous ou génies ? Enfants de choeur ou délinquants en puissance ? De la psychanalyse à la médecine, en passant par la psychologie ou la politique, toutes les théories échouent à objectiver cette période charnière de la vie."

    Sur commande
  • Sur commande
  • De nos jours, en psychologie - comme en médecine et dans les autres sciences humaines -, des modes de penser l'homme, sa souffrance et ses questions s'imposent de plus en plus vivement.
    Inspirés de modèles pragmatiques, utilitaristes ou scientistes, ceux-ci prétendent mettre de côté la longue tradition de la psychanalyse, ainsi que la philosophie et l'anthropologie qui la soutiennent.
    Dans ce contexte, il était important d'évaluer l'impact réel de la psychanalyse au sein de la réflexion, des enseignements, des formations et des services qu'offrent l'université dans ses divers champs d'action.
    En décembre 2000, un colloque a été organisé dans ce but à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université catholique de Louvain.
    Largement ouvert à la communauté universitaire et aux professionnels de la santé mentale, il a traité du rôle de la psychanalyse dans l'enseignement, la recherche et les rapports avec la société.
    Des chercheurs de nombreuses disciplines scientifiques ont marqué leur intérêt pour cette rencontre. Ils ont montré la place que prend la psychanalyse dans leur travail théorique ou pratique, en acceptant de débattre de ses apports comme de ses limites, des difficultés comme des promesses d'une réflexion aussi vivante que nécessaire.

    Sur commande
empty