Biographies / Monographies

  • Comment identifier nos angoisses et s?affirmer soi-même

    Sur commande
  • "Je suis aspie, je n'ai pas choisi de l'être, je suis née ainsi et ça ne me rend pas extraordinaire car je suis loin d'être la seule dans ce cas. Pourtant, sans être exceptionnelle, je ne suis pas comme tout le monde.
    Le syndrome d'Asperger me complique la vie, mais ne m'enclave pas dans un compartiment dont je ne pourrais sortir. Je refuse de jouer les bêtes de foire et d'être exhibée comme une curiosité. Témoigner sert aussi à cela : clamer haut et fort son droit à être à la fois singulière et ordinaire".
    Le syndrome d'Asperger est un trouble du spectre autistique dont les symptômes, plus discrets que ceux de l'autisme classique, compliquent fortement les interactions sociales des personnes qui en sont atteintes. Elles éprouvent en effet des difficultés à comprendre les codes sociaux, à identifier les sentiments et les émotions chez les autres. Ces différences, parfois indécelables, constituent un réel handicap au quotidien.
    Alexandra Reynaud a été jusqu'à presque 30 ans une Asperger qui s'ignore. Elle est la première aspergirl française à témoigner dans un livre de son parcours diagnostique, de la façon dont le trouble lui fait aborder la vie au jour le jour, mais aussi de ce que sa différence lui apporte.
    C'est l'auteur du livre Les Tribulations d'un Petit Zèbre et la créatrice des blogs Les Tribulations d'un Petit Zèbre et Les Tribulations d'une aspergirl.

  • À l'aide de nombreux documents, lettres et témoignages familiaux, c'est à la fois la vie de sa mère et celles de toutes les femmes de sa lignée - sa grand-mère, ses tantes, sa fille - que retrace Sophie Freud dans cette biographie.

    « Esti Freud, épouse de Martin, deuxième fils de Sigmund est née à la fin du XIXe siècle dans la bourgeoisie viennoise. Elle a vu très jeune ses désirs contrariés par des interdits familiaux. En 1938, elle fuit l'arrivée des nazis, traverse l'Europe en guerre et se réfugie brièvement en France. Mais ce n'est qu'aux États-Unis, son dernier pays d'accueil, qu'elle trouvera un certain apaisement à travers des études et le succès de sa vie professionnelle en tant qu'orthophoniste. » S. F.

    Sur commande
  • Ce second volume des oeuvres complètes de Pierre FÉDIDA, 1963-2005, contient les textes parus entre 1975 et 1976. Ici commence une production féconde où l'histoire de la psychanalyse en France s'écrit par rapport à son application à la clinique. Mais c'est aussi le début de l'ère de la dépression qui est présente de façon de plus en plus importante dans les divers exposés cliniques et révèle également la prise de conscience de l'importance des troubles alimentaires. L'auteur, psychanalyste, montre son engagement, lequel l'a amené à participer aux débats relatifs à l'hospitalisation et au diagnostic clinique, à proposer des notes de lectures, à élaborer la préface à Esquirol et la présentation de ses propres séminaires de recherche. Tout cela l'a conduit ainsi à ouvrir la discussion sur des domaines où la psychanalyse pouvait contribuer, comme c'est le cas, à la fin du volume, à comprendre les répercussions de la guerre sur le vécu du sujet. Dans ce second volume le lecteur assiste à la confirmation de cette écriture typiquement fédidaéenne naviguant entre la phénoménologie binswangérienne - à laquelle il a été formé - et la clinique psychanalytique, incluant les mouvements transférentiels et contre-transférentiels vers l'interprétation. Ces contributions sont préparatoires aux trois ouvrages de références des années 1977, écrits par Pierre Fédida, L'absence, puis Corps du vide et espace de séance, et, enfin, Le concept et la violence. La préface du Pr Jean Guyotat (CHU Lyon), qui a été son Maître lors de sa formation hospitalière puis qui est devenu un ami, a été écrite en témoignage de son amitié pour l'élève brillant qu'était Pierre Fédida, après sa disparition, lors de la commémoration à l'Université Paris 7 en 2003 de son oeuvre et de son travail universitaire. En reproduisant ce texte, l'éditeur rend hommage à cet ami très cher, le Professeur J. Guyotat, disparu en 2017.

    Pierre FÉDIDA (1934-2002), psychanalyste (Association Psychanalytique de France, APF et International Psychoanalytic Association, IPA) de renommée internationale et professeur des universités (Denis Diderot - Paris 7), a été à l'origine de nombreuses créations universitaires et scientifiques (Laboratoire de Psychopathologie fondamentale, Centre d'Étude du Vivant, co-fondation de l'Institut de la Pensée Contemporaine, co-création Revue Internationale de Psychopathologie et membre fondateur d'associations de recherche). Directeur de l'UFR « Sciences Humaines Cliniques » (Paris 7) et fondateur de la « Psychopathologie fondamentale », il est l'auteur d'environ 250 publications dont des traductions en plusieurs langues.

    Sur commande
  • Winnicott est principalement reconnu pour ses travaux sur le rapport de l'enfant à sa mère, et leurs interactions précoce. À travers cet ouvrage, Jacquy Chemouni explore un pan moins connu de l'oeuvre du célèbre pédo-psychiatre britannique : ses recherches sur la psycho-somatique.
    Il retrace toute une « histoire des idées » de le domaine de la psychosomatique. Par-delà l'approche clinique, cette vision winnicottienne transcende les pratiques de ses prédécesseurs, proposant un modèle novateur et formateur : une réelle matrice destinée à tous les psychothérapeutes.
    Ce livre débute par les travaux du psychanalyste et son rapport à la psycho-somatique; il développe par la suite les réflexions qui dépassent les cas cliniques de l'enfant, bien que la place de la mère reste centrale. C'est donc une nouvelle vision de la psychosomatique que nous offre Winnicott. Un aspect méconnu de ses travaux, que cet ouvrage permet de mettre au jour. Un livre qui intéressera tout clinicien.

    Sur commande
  • "Quel devenir pour les enfants placés à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) anciennement DDASS ? Cet ouvrage leur donne la parole à l'âge adulte. Agés de 18 à 85 ans, ils racontent leurs placements et leurs vies. En écho, les professionnels de l'enfance du département de la Seine-Maritime - éducateurs, familles d'accueil, psychologues, inspecteurs ou chefs de service, évoquent l'évolution de leurs missions et leurs réflexions au fil de leurs parcours."

    Sur commande
  • "Pour le tout petit riche des échanges langagiers, émotionnels et affectifs avec un autre humain, l environnement se décline au pluriel : la culture, la famille, les structures d'accueil et l'école. Comment les professionnels peuvent-ils penser l environnement institutionnel aujourd hui pour que soient évités les phénomènes de confusion et de violence ? Comment prendre soin du jeune enfant en dehors de sa famille en l accueillant dans sa singularité ?"

    Sur commande
  • Cet ouvrage présente trois concepts de base - symbiose, ambiguïté, cadre - de l'oeuvre de José Bleger, psychiatre et psychanalyste argentin (1923-1972). Il propose au lecteur de se "décentrer" pour découvrir un auteur latino-américain depuis l'Europe. José Bleger pose une double question : que faisons-nous de l'ambiguïté constitutive de la psyché, des groupes, des institutions ? En quoi l'ambiguïté serait-elle une matrice de la globalisation actuelle.

    Sur commande
  • La vie de Paul Diel

    Paul Diel

    • Ma
    • 10 Janvier 2018

    « Je pense que mon mari n'aurait jamais consenti à livrer de lui-même quoi que ce soit de biographique. Son oeuvre étant la substance du meilleur de son être, il semblait que rien de plus n'était à léguer aux générations. L'insolite de sa vie permet de mieux comprendre l'exceptionnelle originalité de l'oeuvre. Celle-ci a été le fruit d'une nécessité de dominer (grâce à une énergie et un élan peu communs) une vie particulièrement difficile à accepter et à surmonter. J'ai jugé important de conter les péripéties du grand élan qui a amené sa vie extraordinaire, par l'intensité authentique d'une introspection lucide, à construire une oeuvre autonome, hors des chemins battus, des conventions banales et du moralisme ; d'essayer de camper le caractère de l'homme tel que je l'ai vu évoluer au long de sa vie et d'éveiller ainsi chez le lecteur la curiosité pour l'oeuvre issue d'un tel caractère et d'une telle vie. Je ne donne pas sa vie en exemple, car elle n'est pas à imiter. Ce qui est exemplaireest son oeuvre, car il a su penser sa vie. » Ainsi s'exprime Jane Diel, dès les premières pages de la biographie qu'elle a consacrée à son mari, le grand psychologue, psychanalyste et philosophePaul Diel (1893-1972).
    Rédigé au début des années 1970, ce texte était resté inédit. A la biographie est annexé, comme l'avait prévu Jane Diel elle-même, un articleégalementinédit de Paul Diel sur la psychologiede la motivation.
    Les lecteurs de Paul Diel trouveront dans cet ouvrage des réponses à leurs interrogations sur la genèse de la psychanalyse introspective fondée sur l'étude des motivations intimes, qui valut notamment à Paul Diel l'estime et le soutien d'Albert Einstein. Au fil du récit, de nombreuxextraitsde la correspondancede Paul Diel permettentde retracer les étapes de la maturationde sa pensée.
    Mais c'est aussi l'aventure attachante d'un enfant acharné à préserver sa joie de vivre dans les moroses orphelinats de l'Empire austro- hongrois finissant ; d'un jeune homme en quête du sens de la vie à travers les difficultés matérielles des années 1920 à Vienne ; d'un homme contraint à l'exil par le nazisme puis interné pendant la guerre dans le camp de Gurs comme « ressortissant allemand » et continuant envers et malgré tout à se concentrer sur son travail d'esprit ; d'un homme intègre d'un bout à l'autre de son existence dans le tourbillonde l'Histoire.

    Sur commande
  • Quand mon coeur est devenu une pivoine est un livre à la fois témoignage mais aussi initiatique. Il ouvre une porte en soi pour partir en quête de sa puissance d'être. Il est un voeu de quiétude pour toutes celles et ceux qui ont traversé un jour une épreuve traumatique et porte une blessure dans leur intime, dans leurs parties intimes. Il y a en vous toute ressource pour tout surmonter. Voici ce que ce livre vous transmet. La guérison est un chemin grâce auquel on finit par se rencontrer pleinement et se dire : je suis en vie, je me choisis, je me respecte, je me protège, je m'aime, je suis.

    Sur commande
  • Sur commande
  • La découverte d'un univers connu pourtant par nous tous comme lieu de soins - l'hôpital qui répond à la souffrance du corps et à la détresse psychique, est vécue ici par la patiente que j'étais. Malgré l'épuisement, malgré les douleurs et les difficultés à gérer un minimum de gestes, j'ai pourtant pu en faire la constatation : l'environnement et la relation à l'autre prennent une place capitale.

    C'est de cette aventure que j'ai envie de vous parler.

    Le retour sur les approches psychosomatiques depuis FREUD jusqu'à LACAN font partie de la compréhension des processus physico-psychiques sous-jacents.

  • Dans les premiers temps de la vie, la répétition favorise l'accès à la symbolisation, comme dans le jeu de cache-cache ou le jeu de la bobine, où l'enfant éprouve l'alternance entre présence et absence. On conçoit alors combien la répétition donne forme aux événements en leur attribuant peu à peu un sens, comment elle permet de se les figurer, et aussi comment elle peut être une tentative pour reprendre le contrôle de situations traumatiques vécues passivement à l'origine. Mais elle peut aussi être dénuée de tout soubassement fantasmatique. Les acteurs du soin psychique en institution ont fort à faire avec la répétition : répétition des plaintes, des troubles du comportement, des passages à l'acte, addictions, stéréotypies...

    Comment éviter alors que la répétition ne soit qu'une source de souffrance et d'épuisement pour les patients comme pour les soignants ? Comment l'appréhender pour qu'elle serve plutôt qu'elle ne desserve le travail psychique en institution ?

    Sur commande
empty