Vie quotidienne & Bien-être

  • En 2017, Brian décide de quitter la vie urbaine de la région parisienne et s'installe en pleine nature, en Occitanie, pour y vivre en tant que néo-autonomiste. Témoignage d'un ancien citadin, ce livre inspirant et rafraîchissant est le récit d'une prise de conscience d'un mode vie trop consumériste et loin des valeurs de la terre.
    De la recherche de son terrain aux arbres fruitiers qu'il a plantés, Brian retrace tout ce qu'il a mis en place pour tendre vers l'autonomie la plus totale, dont l'installation de panneaux photovoltaïques, d'une cuve de récupération d'eau pluviale et des poules qu'il a adoptées. Lui qui ne côtoyait aucun écolo, n'avait qu'un budget très réduit et dont l'expérience en bricolage se limitait à monter des armoires en kit, a réussi à se créer un véritable chez-soi autonome alors que personne ne croyait en son projet...
    Oser quitter la ville ! est son premier livre et va faire émerger de nouvelles ambitions chez celles et ceux qui rêvent de plus d'espace, de liberté et d'autonomie !

  • Un guide idéal pour comprendre les conséquences de notre style de vie et faire des choix éclairés afin de répondre à nos besoins sans nuire à l'environnement, aux humains et aux animaux.

  • Économiser l'énergie devient urgent et même obligatoire :

    De très nombreux propriétaires vont devoir mettre leur bien immobilier en accord avec les objectifs du Grenelle de l'environnement. Autrement dit, se lancer dans une rénovation thermique, à la fois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (c'est bon pour la planète) et la facture énergétique (c'est bon pour le portefeuille).

    Isolation, chauffage, ventilation : sur quels paramètres agir en priorité ? Comment ? À quel prix ? Quelle sera l'économie ? Que peut-on entreprendre soi-même ?

    Autant de questions auxquelles ce guide répond en s'appuyant sur de nombreux cas pratiques et les conseils des meilleurs spécialistes.

    -Nombreux exemples de rénovations, avec coût et baisse de la consommation énergétique obtenue.
    -Tous les derniers dispositifs fiscaux et les nouveaux outils de diagnostic.

  • La production de biogaz

    Gorisch/Helm

    A l'heure où les biocarburants et combustibles font débat, la France découvre tardivement l'intérêt de la valorisation des déchets organiques par production de méthane : le biogaz. Pour tenir ses engagements et répondre aux impératifs énergétiques, elle n'aura d'autre choix que de s'engager dans cette voie, dont les procédés sont maintenant bien rodés dans d'autres pays européens. Pour la première fois en France, un ouvrage technique fait le point sur toutes les étapes de production de biogaz, jusqu'à sa valorisation thermique ou électrique. Fondé sur l'expérience allemande, ce livre offre une base de référence pour les bonnes pratiques en matière de production de méthane d'origine organique, sans minimiser les avantages ni les défauts de la filière. Cet ouvrage s'adresse donc à toutes les personnes et structures intéressées par la valorisation énergétique de leurs déchets fermentescibles : exploitations agricoles, industries agroalimentaires, collectivités locales...

  • Vivre lentement est une utopie majeure et un immense fantasme social dans nos
    sociétés obsédées par la vitesse. Comment ralentir sans s'isoler ? Peut-on
    ralentir en ville ? Quel a été le déclic de ceux qui ont franchi le pas ? Cinq
    expériences individuelles ou collectives, en France, en Italie et en Grande-
    Bretagne, nous sont relatées : * Trouver son « tempo giusto ». Carl Honoré,
    auteur du best seller Éloge de la lenteur, a radicalement changé son rythme de
    vie après une brutale prise de conscience. Il nous entraîne à la découverte des
    choix qui ont guidé son chemin vers une vie plus lente à Londres, l'une des
    villes les plus speed du monde. * Orviéto, capitale « des villes lentes » (les
    Citta slow), mouvement né en Italie il y a une dizaine d'années et qui compte
    une centaine d'adhérents dans le monde. L'urbanisme y a été révisé de fond en
    comble pour ralentir le mode de vie des habitants. * La lenteur vagabonde avec
    Sylvain Tesson. Sylvain arpente le monde à pied, à cheval ou en vélo. Sa raison
    d'être, c'est le mouvement... lent. * Georges Toutain au rythme de la Terre.
    Depuis 30 ans, ce cultivateur/chercheur (au rythme de vie très rapide) est une
    « figure » du mouvement « slow food ». Il fait « l'apologie du ver de terre »,
    de la culture biologique au rythme des saisons. Il a conçu un verger/potager
    cultivé en mode biologique duplicable en ville, avec une rentabilité égale,
    voire supérieure aux cultures traditionnelles. * Le slow design. Patrick Jouin
    (les vélib, le plazza Athénée à Paris, etc.) est un artiste original, dont le
    succès est croissant. Il prône les objets décalés, conçus pour figer le temps.
    Un artiste italien (Michelangeli) et une jeune Française exposent leur
    conception complémentaire du slow design. Pascale d'Erm est journaliste,
    réalisatrice, auteur, spécialisée dans les sujets d'environnement depuis une
    dizaine d'années. Elle a travaillé notamment aux côtés de la Fondation Nicolas
    Hulot, de Yann-Arthus Bertrand, et a réalisé des reportages pour l'ex-Cinquième
    ou France 3. Elle dirige la collection sur les ``Nouvelles Utopies''. * Un tour
    d'horizon complet des mouvements « slow » à travers l'Europe : urbanisme,
    design, agriculture, voyage. * Un chapitre consacré à la figure de proue de
    l'éloge de la lenteur, Carl Honoré * Des photos magnifiques * Dans la même
    collection : Les Affranchis jardiniers, Vivre ensemble autrement, Voyage aux
    sources de la Mode éthique et Se régénérer grâce à la nature.

  • Vivre la nature en ville Nouv.

    Alors que les Français expriment de plus en plus leur besoin de se reconnecter à la nature, ce livre offre, à tous ceux qui ne sont pas partis s'installer à la campagne, une multitude de solutions pour mieux appréhender la nature dans leur vie quotidienne trop betonnée...

    Pour 80 % des Français qui vivent dans un environnement urbain, stressant, bétonné et où le temps leur échappe, ce livre se présente comme une invitation à ralentir, observer et cultiver ses liens au vivant. Il donne l'envie et les clés nécessaires pour prendre le temps d'explorer au quotidien, avec curiosité et ouverture, la nature en ville.

    Vivre la nature en ville aborde en première partie des données concrètes et scientifiques en termes de santé et d'écologie afin de sensibiliser à l'importance du contact direct à la nature, et ce même en ville. Un voyage culturel à travers d'autres représentations de la nature dans le monde offre, par ailleurs, un questionnement sur son propre lien à la nature en ville.

    La deuxième partie, plus pratique, invite le lecteur à cultiver ses liens à soi, aux autres et à la nature grâce à des outils concrets inspirés de différentes approches (ergothérapie, sylvothérapie, permaculture, 8 shields, etc.) et de nombreuses invitations au partage : temps d'attention guidés pour ouvrir les sens, partage de ressentis, créativité collectice (land art, écriture, dessin en lien avec la nature...).

    À paraître
empty