• « L'impact du milieu n'a pas le même effet sur un bébé, sur un adulte, selon la construction physique et mentale de chacun. Ce que nous sommes aujourd'hui n'est pas ce que nous serons demain, marqués, expérimentés et souvent blessés par l'existence. Notre corps et notre esprit modifiés par la vie devront s'adapter à un monde toujours nouveau.
    Les hommes et les femmes, les pères et les mères, voient leurs places respectives bouleversées par une nouvelle donne qui chamboule les schémas traditionnels du masculin et du féminin et qui redistribue l'identité et le rôle de chacun dans le couple et dans la famille.
    Notre culture a perdu la boussole, nous naviguons à vue, bousculés par les événements, errant là où le vent nous porte. Il nous faut reprendre un cap, car nous venons de comprendre que l'homme n'est pas au-dessus de la nature, n'est pas supérieur aux animaux, il est dans la nature. La domination, qui a été une adaptation pour survivre, aujourd'hui ne produit que du malheur.
    Une étoile du berger nous indique cependant la nouvelle direction, vers l'unité de la Terre et du monde vivant. » B. C.

    Un livre d'une richesse exceptionnelle, conjuguant tout le savoir le plus récent de l'éthologie, de la préhistoire, des neurosciences.
    Une méditation profonde sur la condition humaine et sur l'avenir de nos sociétés.

  • « Les trois amis » réunissent la quintessence de leurs réflexions dans un abécédaire lumineux : un manuel salutaire pour mieux vivre en ces temps incertains.
    Un concentré de sagesse à la portée de tous. Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent presque mille pages. L'idée de ce bréviaire est d'extraire la substantifique moelle de ces deux livres en la présentant sous forme de petits textes concis et accessibles, classés par ordre alphabétique.
    150 clés pour naviguer par tous les temps. Angoisse, Argent, Colère, Écologie, Mal-être, Optimisme, Paix, Solidarité, etc. Au total, 150 mots pour trouver les clefs de la sagesse. Alors que les deux livres précédents étaient construits sur un échange à trois voix, ce livre fait intervenir un seul auteur par notion. Et rappelle régulièrement quelques conseils pratiques.
    Des questions urgentes qui résonnent particulièrement aujourd'hui. La vulnérabilité, l'interdépendance, la solidarité, la sobriété, l'anxiété, la résilience... Nombre des notions de cet Abécédaire ont une acuité particulière en ces moments de fragilité et d'incertitude. Plus que jamais, nous avons besoin de lâcher prise et de revenir à l'essentiel.

  • Vue par Jean-Claude Carrière, Boris Cyrulnik, Antonio Damasio, Howard Gardner, Alison Gopnik, Daniel Kahneman, Tobie Nathan, Emmanuelle Picquet et bien d'autres encore Un monde sans connards est-il possible ?
    La connerie, chacun la connaît : nous la supportons tous au quotidien. C'est un fardeau. Et pourtant les psychologues, spécialistes du comportement humain, n'ont jamais essayé de la définir.
    Mieux la comprendre pour mieux la combattre, tel est l'objectif de ce livre, même si nous sommes vaincus d'avance. Des psys de tous les pays, mais aussi des philosophes, sociologues et écrivains, nous livrent ici leur vision de la connerie humaine. Et c'est une première mondiale, profitez-en !

    1 autre édition :

  • Le livre qui montre comment la pleine conscience peut transformer nos vies, la société et toute la planète.
    Il est aujourd'hui démontré que la méditation est bénéfique à notre bien-être physique et psychologique. Jon Kabat-Zinn montre qu'elle peut aussi avoir un impact sur la société voire sur toute la planète.
    Jour après jour, la pratique de la méditation nous aide à prendre conscience de nos liens, de notre interdépendance, à accueillir l'autre et à nous ouvrir à sa différence. Ce travail d'empathie est un point de départ pour une action qui peut transformer le monde, faire progresser la justice sociale et l'écologie.
    En ces temps tumultueux, la sagesse que la méditation développe en nous est un outil essentiel. Et ce n'est pas un hasard si les députés anglais, suédois, américains et français ont désormais la possibilité de suivre des programmes de méditation.

  • Un été 2019 avec Christophe André, une émission phare de France Inter Après l'incroyable succès de l'émission spéciale sur la méditation dans « Grand Bien vous fasse » d'Ali  Rebeihi en décembre 2018, France Inter propose une grille d'été avec 9 émissions de 40 minutes  (le samedi) déclinant l'art de méditer en 9 grands thèmes.

  • Les nouvelles personnalités difficiles ; comment les comprendre, les accepter, les gérer Nouv.

    Comment établir de bonnes relations avec des personnes dont les traits de caractère entraînent souffrance pour elles-mêmes ou pour autrui ?
    Qu'elles soient trop impulsives, trop susceptibles, trop méfiantes, trop anxieuses, trop dépendantes, trop instables ou tirant toujours la couverture à elles, le fonctionnement psychologique des personnalités difficiles est aujourd'hui mieux compris qu'auparavant.
    François Lelord et Christophe André vous proposent leurs conseils, issus de la science et de leur expérience de médecins et de thérapeutes, pour résoudre les difficultés de la vie aux côtés de ces personnes. Et pour vous proposer, aussi, de réfléchir sur vous-même et faire évoluer votre propre manière d'être avec autrui !

    Une aide précieuse pour vous aider à vivre de manière apaisée avec celles et ceux que vous êtes amené à côtoyer.

  • Nous aimons la politique autant que nous détestons ceux qui l'incarnent. Ils ne nous semblent jamais à la hauteur de nos espérances et des circonstances. Humains, trop humains... ou trop peu, parfois. Mais à trop noircir le trait, c'est la démocratie que l'on rature. Et les torts sont partagés. Car après tout, quel est le pire : gouverner ou voter comme des cons ? Ce livre collectif ne se veut ni un bêtisier ni une énième entreprise de dénigrement systématique de la politique, mais un ensemble de réflexions sur la responsabilité des gouvernants, des électeurs et des médias dans les crises de confiance à l'égard du pouvoir qui jalonnent notre histoire et culminent à notre époque.

    Avec les contributions de : Cécile Alduy, Laurent Auzoult, Michael C. Berhent, Dominique Bourg, Philippe Braud, Sophie Coignard, Tania Crasnianski, Christian Delporte, Pascal Froissart, Alain Garrigou, Jean Garrigues, Didier Georgakakis, Charles Haroche, Jean-Vincent Holeindre, François-Bernard Huyghe, Annie Jourdan, Karim Lebhour, Patrick Lemoine, Alexis Lévrier, George E. Marcus, Janine Mossuz-Lavau, Anne Muxel, Cédric Passard, Pascal Perrineau, Emmanuel Pinto, Didier Pourquery, Myriam Revault d'Allonnes, Romina Rinaldi, Brice Teinturier.

  • « Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur, et aux histoires des enfances fracassées, qu'il est toujours possible d'écrire des soleils.

    Combien, parmi les écrivains, d'enfants orphelins, d'enfants négligés, rejetés, qui, tous, ont combattu la perte avec des mots écrits ?

    Pour eux, le simple fait d'écrire changea le goût du monde.

    Le manque invite à la créativité. La perte invite à l'art, l'orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu'une existence sans plaisirs et sans rêves, un gouffre de glace.

    Crier son désespoir n'est pas une écriture, il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi. Il faut mettre en scène l'expression de son malheur.

    L'écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d'écrire pour retrouver le bonheur.

    En écrivant, en raturant, en gribouillant des flèches dans tous les sens, l'écrivain raccommode son moi déchiré. Les mots écrits métamorphosent la souffrance. »B. C.

    Un livre bouleversant, de témoignage et d'émotion, où Boris Cyrulnik convoque les déchirures d'écrivains célèbres, les conjugue à l'aune de ses propres souffrances pour mieux convaincre chacun de nous des bienfaits de l'imaginaire, de la puissance du rêve, des pouvoirs de guérison que recèle l'écriture.

  • La santé psychique de ceux qui ont fait le monde Nouv.

    Churchill était-il maniaco-dépressif ? Et le général de Gaulle ?
    Que penser de la Grande Catherine, d'Alexandre le Grand ou de Jeanne d'Arc ?

    En tant que psychiatre et clinicien, Patrick Lemoine a osé décortiquer les biographies, traquer les anecdotes, rechercher les symptômes, établir des diagnostics et en arriver à un incroyable questionnement : pourquoi les peuples sont-ils dirigés par des personnalités sinon déséquilibrées, tout du moins fragiles ? Ou bien, à l'inverse, serait-ce parce que ces hommes et ces femmes ont été capables de maîtriser, d'utiliser, voire de surmonter leurs fragilités, que ceux qui ont changé le monde ont conquis le pouvoir ?

    À travers cette étonnante recherche biographique, c'est l'Histoire tout entière que Patrick Lemoine nous propose de revisiter, avec une touche d'humour et, surtout, beaucoup d'optimisme.

    Pour la première fois, ce livre nous éclaire sur la psychologie de l'homme d'État.

    1 autre édition :

  • La psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître.
    Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ?
    Entourés par une dizaine d'experts, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?

    1 autre édition :

  • Pourquoi tant de parents manifestent-ils le besoin d'avoir des enfants « anormaux », des « enfants troubles »? Le nombre de ces « enfants sous microscope » est en constante augmentation parce que les parents (et le corps médical) ne cessent de les étiqueter « trouble du comportement », « trouble de l'attention », « hyperactivité », « Asperger », « précocité », etc. Nos enfants seraient-ils victimes d'une « épidémie psychique » ? Que signifie cette frénésie du diagnostic pour soigner nos enfants ? Deux cliniciens tirent le signal d'alarme et proposent une approche plus écologique : "Changeons les relations, pas les enfants !"

  • Pourquoi les femmes en sont victimes et comment le surmonter. Qu'est-ce que le syndrome d'imposture ? Il est le paroxysme du manque de confiance en soi, identifié dans les années 1970 par Pauline Rose Clance et Suzanne Imes, deux psychologues américaines.
    Il désigne une difficulté à se valoriser et à reconnaître son mérite personnel. Les personnes touchées pensent qu'elles ont réussi grâce à la chance, à la sympathie des autres ou à une erreur de casting, et qu'elles peuvent à tout moment être démasquées. Il existe un test psychologique pour le repérer.
    Un livre pour comprendre et pour apprendre la confiance en soi.
    Ce livre mêle les informations scientifiques, les récits de cas cliniques et les interviews de femmes célèbres pour aborder toutes les facettes du déficit de confiance en soi.

  • La liberté intérieure est le prolongement naturel de la sagesse.
    Celui qui atteint la sagesse jouit d'une grande liberté intérieure, et celui qui se libère de ses perturbations mentales est en chemin vers la sagesse. Depuis l'enfance, nous sommes prisonniers de normes, de préjugés et d'automatismes qui nous empêchent d'être heureux. Quels sont ces barreaux invisibles ? Nos peurs, nos dépendances, nos pensées, nos habitudes qui nous font agir toujours de la même manière, les conditionnements d'une société de la performance et de la consommation. Ce livre se présente comme un chemin méthodique pour sortir de nos prisons intérieures et se mettre au service de tous. « Voilà notre boulot, dit Alexandre : repérer les névroses, les clous qui nous paralysent, pour ne plus imposer aux autres le poids de notre aveuglement, car la liberté implique toujours autrui. »

  • Nous avons plus que jamais besoin les uns des autres.

    Avancer ensemble nous rend plus heureux et plus à même de faire face aux difficultés de la vie.

    Recevoir et accorder du soutien sont autant d'occasions de resserrer les liens et cet échange est bénéfique tant à celui qui donne qu'à celui qui reçoit.

    L'interdépendance positive contribue à donner du sens à notre existence et favorise la relation avec les autres.

    La conscience d'être interdépendants facilite l'engagement et rend la vie sur cette planète plus belle.

    Un livre qui nous aide à nous rapprocher les uns des autres, à resserrer nos liens.
    Un livre utile et concret pour le couple, l'éducation de nos enfants, les relations amicales et professionnelles.

  • Les pouvoirs de l'esprit sur le corps Nouv.

    Comment se fait-il qu'une personne guérisse et qu'une autre pas ?
    Comment se fait-il que l'une survive vingt ans à un cancer alors que l'autre est emportée en quelques mois ?
    Quel est cet élan coordinateur qui rassemble les ressources de notre organisme pour que s'opère la guérison ?
    C'est tout l'objet de ce livre : explorer le pouvoir de l'esprit sur le corps.
    Les expériences du passé, les guérisons miraculeuses et l'éclairage des découvertes les plus récentes permettent de mieux comprendre le rôle des puissants facteurs psychiques qui peuvent agir sur le corps.
    Une plongée passionnante, guidée par un médecin psychiatre, au coeur des phénomènes étranges de guérison.
    Un plaidoyer pour une médecine plus ouverte qui prenne en compte cette dimension inexplorée de la guérison : la force vitale de l'être humain.

    1 autre édition :

  • Vérité ou mensonge Nouv.

    Vérité ou mensonge

    Patrick Clervoy

    Pourquoi certaines personnes préfèrent-elles croire et répéter un mensonge ?

    Pourquoi déploient-elles tant d'efforts pour faire comme si c'était vrai ?

    Déceler un mensonge, comprendre son rôle dans la société n'est pas un exercice facile.

    Le mensonge peut rassurer tout autant que la vérité peut déranger.

    Comprendre les mécanismes psychologiques qui organisent l'emprise du mensonge sur un groupe social, telle est l'ambition de ce livre.

  • « On a longtemps dit que j'étais réservée, voire "muette comme une tombe". En fait, il ne s'agissait ni de froideur ni d'indifférence. J'étais en deuil. Et je ressentais comme une nécessité d'habiter un monde lisse, impersonnel et protecteur vis-à-vis, non pas de la mort, mais de la séparation qu'elle inflige avec la disparition de l'autre. » Ginette Raimbault a consacré sa vie aux questions du deuil et de la mort. Ce n'est pas un hasard. Dans ce livre limpide, émouvant, probablement l'un des plus personnels qu'elle ait écrits, elle donne la parole aux endeuillés et explore le « cataclysme intérieur » provoqué par la mort de l'être aimé.

  • 55 jours, 55 textes, 55 images pour s'inspirer, se poser, se relier et découvrir toutes nos ressources intérieures, toutes nos forces, tous nos talents.

    « Laisser émerger ce qui existe en nous, dont nous ignorons tout, regarder avec curiosité ce qui peut se déployer dans notre corps, dans notre coeur.

    Sentir un frémissement de joie, là où je ne percevais qu'un gouffre sans fond.

    Repérer mes ressources cachées, me relier à ma puissance d'être, vivre pleinement ma présence à moi-même, à la vie, aux autres, au monde.

    C'est à ce voyage que je vous convie. » J. S.-F.

    Un printemps a changé notre vie. Nous avons tous un printemps en nous, prêt à s'épanouir. Ce livre est un livre d'images pour les grands, un livre pour sentir en nous vibrer notre vie intérieure.

  • La séparation représente toujours une épreuve. Pourquoi une rupture sentimentale, un licenciement, le départ des enfants devenus grands, la retraite, une perte d'argent ou celle d'un proche sont-ils vécus parfois si douloureusement ? Pourquoi certains s'enferment-ils dans des dépendances affectives ou addictions diverses ?

    1 autre édition :

  • Les performants sont ces personnes qui réussissent ce qu'elles entreprennent en captant la lumière et en marquant leur époque.
    Ils semblent posséder quelque chose de plus grand qui les rend exceptionnels. Quelque chose qui les met avec force au service de l'action et de la vie.
    Découvertes, victoires, médailles, prouesses, succès financiers : leurs résultats, que ce soit dans le monde du sport ou des affaires, dans le domaine de la science ou de l'art, impressionnent par leur facilité...
    Quel est donc le secret de ces performants ?
    Comment expliquer leurs réussites ? Sont-ils dotés d'une plus grande intelligence ? De plus d'énergie ? D'un plus haut niveau de conscience ? D'une meilleure régulation émotionnelle ?
    Et si, tout simplement, la performance était un « état » que certains ont plus de facilité à atteindre que d'autres, mais qui peut concerner quasiment tout le monde, pour peu qu'on se mette dans les bonnes dispositions ?
    Une approche originale de la notion d'intelligence ; une nouvelle compréhension de la performance ; des conseils pour se hisser vers le plus haut niveau de réalisation de soi.

  • « Accepter sa condition de mortel est une libération.
    Je vous propose un mode d'emploi.
    Il s'agit d'apprivoiser la mort. Cesser de trembler face à sa finitude permet de vivre enfin pour de vrai, de s'engager sans réserve, de relever les défis, d'avoir une existence riche et pleine de sens.
    Car là, il ne s'agit plus de durer, il s'agit de vivre, pleinement.
    Une vie se juge aussi sur la façon dont on meurt. Veut-on que son trépas se déroule dans l'angoisse, la souffrance, l'indignité, comme c'est trop souvent le cas, ou bien préfère-t-on avoir son mot à dire sur le moment et les modalités de sa mort ? Certains pays le permettent, d'autres non. L'affaire est chaude... » G. A.
    Gérard Apfeldorfer, dans ce livre, nous propose un manuel d'autothérapie de la thanatophobie pour nous permettre de nous réconcilier avec notre condition de mortel et d'apprécier chaque instant de notre vie.

  • « Beauté intérieure », mon oeil !
    « Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé », estimait Blaise Pascal. Si votre nez à vous était différent, ou la couleur de vos yeux, ou vos mensurations, c'est votre nombril qui en serait bouleversé. On a beau se répéter que la valeur n'attend pas le nombre des kilos, que la vraie beauté est celle de l'esprit, on sait pertinemment que, dans notre société du paraître inlassablement dénoncée par des intellectuels bien habillés, notre estime de soi reste étroitement tributaire de notre apparence. Dans cet ouvrage, nos experts analysent la laideur et la beauté dans le couple, au travail, à travers toute la sphère sociale, au fil de l'histoire et au gré des cultures. Et en tirent toutes les conséquences, sans hypocrisie. Bas les masques !

    Avec les contributions de : Jean-François Amadieu, Jean-Yves Baudouin, Christian Bromberger, Anne Carol, Jean-Pierre Changeux, Jimmy Charruau, Peggy Chekroun, Frédéric Godart, Agathe Guillot, Nathalie Heinich, Floriane Herrero, Jean-Claude Kaufmann, Lubomir Lamy, David Le Breton, Jean-Baptiste Légal, Pierre Lemarquis, Caline Majdalani, Frédéric Monneyron, Danielle Moyse, Bertrand Naivin, Jean-Baptiste de Panafieu, Xavier Pommereau, Isabelle Queval, Romina Rinaldi, Claudine Sagaert, Guy Tiberghien, Georges Vigarello.

  • Psychologie de la motivation Nouv.

    Pourquoi l'élève s'investit-il à l'école?? Qu'est-ce qui fait courir le sportif?? Pourquoi s'engage-t-on dans un travail fastidieux?? Quelles forces guident nos choix, nos achats, notre vote?? ?

    La motivation représente l'une des plus grandes énigmes du comportement humain. Prenant racine dès l'enfance, elle est ce qui pousse à agir quand rien ni personne ne nous y obligent, mais aussi ce qui stimule la volonté au coeur de la difficulté et de l'ennui. Elle peut être suscitée - c'est le désir suprême de tout parent, professeur, manager ou thérapeute. Elle peut aussi être freinée voire anéantie par le stress, la fatigue, la dépression, le souvenir d'échecs passés. ?

    La recherche en sciences humaines a multiplié les théories et expériences depuis un demi-siècle. Elle ne fournit pas la recette, et d'une certaine manière, heureusement. «?Le bois dont l'homme est fait est si noueux que l'on ne peut y tailler des poutres bien droites?», écrivait Emmanuel Kant. Mais elle parvient à dissocier, avec de plus en plus de précision, les ingrédients qui font la différence : le sentiment d'efficacité personnelle, la façon dont on aborde ses propres contre-performances, l'interaction avec une personne de confiance, la capacité d'autodétermination, le besoin de reconnaissance...

    Avec les contributions de : Dan Ariely, Philippe Carré, Antonia Csillik, Muriel Darmon, Caroline Datchary, Carole Daverne-Bailly, Jean-François Dortier, Fabien Fenouillet, Cécile Fournier, Juliette Ghiulamila, Thomas Le Guennic, Jacques Lecomte, Frédérique Letourneux, Marc Levêque, Claude Lévy-Leboyer, Alain Lieury, Philippe Meirieu, Florence Mottot, Marc Olano, Rémi Sussan, Élise de Villeroy, Achille Weinberg, Philippe Zawieja.

  • L'éthique n'a pas le moral ! Fondements brouillés, valeurs perdues, repères flous : notre désarroi est total, encore accentué par l'ampleur des défis d'aujourd'hui. Que ce soit vis-à-vis de la nature (fragile), du vivant (modifiable) ou de l'intelligence (artificielle), le train de la morale semble en retard sur celui de la technique. Même « autrui » est devenu incertain : est-il seulement humain ou aussi animal, végétal, minéral, voire machine ?
    Pourtant, dans cette crise globale, il y a de bonnes raisons de ne pas céder à la panique. Car nous disposons, à notre insu, de principes aussi solides que clairs et d'une méthode : la critique, cet art subtil de la distinction. Grâce à eux, nous pouvons combattre aussi bien les fondamentalistes de l'ordre moral que les progressistes de « l'éthiquement correct ».
    Voici, cher lecteur, un guide éthique pour temps incertains. Tu m'accompagnes ?

empty