• Nous avons tous peur de quelque chose : de déranger, d'échouer, de décevoir, d'entrer en conflit. Et, plus spécifiquement, de rougir, de conduire, de téléphoner... Ces multiples peurs du quotidien qui nous empêchent de vivre relèvent de quatre catégories qui concernent tout le monde :
    La peur de grandir, ou la difficulté à assumer un réel statut d'adulte autonome.
    La peur de s'affirmer, c'est-à-dire de se définir, de définir son rôle et sa place.
    La peur d'agir qui se traduit par la difficulté à se projeter et à construire un sens à sa vie.
    La peur de se séparer : ou la difficulté à faire confiance aux relations affectives.
    Dans ce livre très éclairant, Eudes Séméria nous aide à identifier et à comprendre ces peurs qui nous emprisonnent. Et il nous offre des outils pour nous libérer et vivre pleinement.

  • Une mère possessive, un conjoint jaloux, un fils adulte qu'il faut sans cesse soutenir, une soeur instable... Dans ces diverses situations, où un proche en dépendance affective vous « bouffe la vie », se cache une forme de harcèlement encore méconnue. Non pas un harcèlement moral, mais un harcèlement fusionnel. Les demandes répétées et le besoin d'aide permanent d'un adulte affectivement dépendant constituent en effet un harcèlement du « faible » sur le « fort » qui fait de lui un persécuteur qui s'ignore.
    À partir de nombreux exemples, Eudes Séméria, psychologue clinicien et psychothérapeute, aborde les répercussions de la dépendance affective sur l'entourage, jusqu'ici peu pris en compte. Surtout, il décrit les ressorts du harcèlement fusionnel tout en montrant comment les « aidants » et leurs proches peuvent ensemble se libérer de ce cercle vicieux.

  • Empathie : évocateur d'altruisme, voire d'amour, ce mot a de quoi séduire en ces temps où nous cherchons des raisons d'espérer.  Pourtant, l'empathie est menacée, notamment par des manipulations qui en brouillent les enjeux. Ainsi, l'empathie pour la souffrance d'autrui est exploitée à des fins malhonnêtes ; l'idéalisme généreux des adolescents est détourné par des extrémistes ; de nouveaux systèmes économiques exonèrent les acteurs de la maltraitance de leurs responsabilités ; des fabricants d'objets plus ou moins utiles cherchent à détourner notre empathie naturelle à leur profit...  D'où l'alerte lancée par Serge Tisseron, psychanalyste et psychiatre. L'auteur de L'empathie au coeur du jeu social nous invite à réfléchir à nos bonnes intentions et aux pièges auxquels elles peuvent nous conduire. L'empathie peut être un terrain miné, un champ de manipulations et même un terrain de luttes idéologiques. Attention : danger ! 

  • À la lumière de la psychologie des profondeurs, de la tradition chrétienne et de la merveilleuse richesse de la langue hébraïque, le livre de l'Exode, qui n'était pour beaucoup que le récit légendaire de la sortie d'Égypte du peuple hébreu, se révèle ici un véritable livre de vie. Les chiffres deviennent symboles, les mots et les noms déploient des trésors de sens, et les dix plaies qui s'abattent successivement sur le pays de Pharaon, pour l'obliger à laisser partir le peuple juif, sont autant d'épreuves proposées à l'homme sur le chemin de sa libération, de sa Pâque intérieure.
    À travers cette lecture vivante d'un livre de la Bible, débarrassée des interprétations banalisantes, moralisatrices ou historicistes, Annick de Souzenelle nous invite à redécouvrir notre patrimoine sacré.

  • N'y a-t-il pas une contradiction dans l'oeuvre d'Arendt ? On y trouve une description critique du totalitarisme national-socialiste, mais aussi l'apologie de Heidegger érigé, malgré son éloge de la « vérité interne et grandeur » du mouvement nazi, en roi secret de la pensée.
    L'étude des Origines du totalitarisme montre qu'Arendt développe une vision heideggérienne de la modernité. Dans Condition de l'homme moderne, la conception déshumanisée de l'humanité au travail et le discrédit jeté sur nos sociétés égalitaires procèdent également de Heidegger.
    En outre, des lettres inédites montrent qu'Arendt a décidé de marcher sur les pas de Heidegger avant leurs retrouvailles de l'année 1950. Il s'agit d'une adhésion intellectuelle, irréductible à la seule passion amoureuse, et qui mérite d'être prise au sérieux.
    Certes, Arendt ne partage pas l'antisémitisme exterminateur de Heidegger confirmé par ses Cahiers noirs. Que devient cependant la pensée, lorsqu'elle se voit instrumentalisée dans l'opposition - nouveau mythe moderne - entre Heidegger, le « penseur » retiré sur les hauteurs neigeuses de sa hutte de Todtnauberg, et Eichmann, l'exécutant sans pensée, le « clown » muré dans sa cage de verre ? 

  • À tous ceux qui, conscients de l'urgence des défis écologiques, s'inquiètent de l'avenir, ce livre apporte un formidable espoir, à la fois technique, stratégique et philosophique. Son idée part d'un constat : la nature est un gigantesque laboratoire, vieux de plusieurs milliards d'années, et riche d'autant de solutions.Lancé il y a une trentaine d'années outre-Atlantique par des naturalistes d'un nouveau genre, pour la plupart des femmes, le mouvement du biomimétisme se développe aujourd'hui en Europe. Dans tous les secteurs, il propose des passerelles entre ceux qui construisent le monde : ingénieurs, managers, marchands, agriculteurs, médecins... et les scientifiques qui étudient la nature. Gauthier Chapelle en est un des plus brillants représentants.
    « C'est un changement de regard que propose Gauthier Chapelle : la nature n'est plus une source inépuisable de matières premières, elle est une source inépuisable de connaissances. »Nicolas Hulot

  • Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie à l'université de Paris-Est, retrace ici le sens de l'engagement des philosophes arabes dans la recherche de la vérité.Lire les philosophes arabes médiévaux avec l'oeil de la philosophie contemporaine pour y trouver des affinités de méthode et de doctrine : tel est le parti pris de ce livre.Lire ces philosophes arabes, c'est aussi les inscrire dans la tradition et le patrimoine de l'humanité, car ils ont su ménager des accès multiples à la vérité où religion et philosophie sont pensées de manière conjointe. Leurs travaux dans de nombreux domaines, comme la médecine, la logique ou l'histoire continuent de nous interpeller comme ils ont contribué à la formation de la pensée européenne.Le médiéval rejoint alors le contemporain dans cette riche histoire qui est celle de l'humain et de l'intellect.Ali Benmakhlouf, pour son livre Pourquoi lire les philosophes arabes ?, est sélectionné pour le Prix Ecritures & Spiritualités 2016 dans la catégorie « essais ».

  • La synthèse définitive de l'enseignement d'Ibn 'Arabî est contenue dans Al-Futûhât al-Makkiyyâ (Les Illuminations de La Mecque), ouvrage dont le maître andalou entreprit la rédaction lorsqu'il arriva dans la ville sainte au terme de longues pérégrinations, et qu'il acheva peu de temps avant sa mort. De ce monument de la sagesse soufie, seuls quelques chapitres sont ici traduits, ayant trait aux relations subtiles qu'établit Ibn 'Arabî entre la Loi et l'Amour, ou à la science mystérieuse des lettres. Éclairés par les commentaires de grands spécialistes du soufisme, sous la direction de Michel Chodkiewicz (1929-2020), ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, ces extraits nous donnent quelques éclats du diamant le plus pur de la mystique musulmane.
    />

  • La pornographie touche de plus en plus les enfants et les adolescents. Elle est même devenue en quelques années une sorte de nouvelle épreuve initiatique pour les jeunes, la principale en matière de sexualité. Constituant une véritable forme de pédophilie à l'échelle planétaire, cet exhibitionnisme, véritable attentat à la pudeur, a des répercussions sur leur vie affective et sexuelle ultérieure.
    Exemples cliniques à l'appui, Gérard Bonnet expose les difficultés que cette vision de la sexualité entraîne pour les adolescents et indique comment les accompagner. Plutôt que de se réfugier dans la voie du tout-répressif qui ne ferait qu'intensifier le phénomène, il invite à mesurer notre responsabilité collective. Et donne une image ouverte et dynamique de la sexualité humaine.

  • Pour aider nos enfants à surpasser leurs difficultés scolaires, il est d'abord nécessaire d'en identifier précisément l'origine. Entre dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, dysorthographie, troubles de l'attention et autres maux... il n'est pas toujours facile d'y voir clair !
    À travers de nombreux exemples et cas pratiques, cet ouvrage de référence sur « les dys » aidera les parents et les intervenants scolaires à discerner et différencier les difficultés dont souffrent certains enfants. Il est ainsi primordial de tenir compte du style cognitif de chaque enfant, mais aussi de ses forces et ses faiblesses, pour être en mesure de l'aider. Enfin, l'auteur propose des approches adaptées qui permettent de développer pleinement les capacités de nos enfants.
    Découvrez des pistes concrètes et faciles à mettre en place pour aider votre enfant DYS sans le limiter. Un ouvrage de référence sur les dys !

  • « Ce n'est pas moi qui désire, c'est mon désir qui crée ce que j'appelle moi . Et comme ce désir s'avère toujours copié sur celui d'autrui, c'est l'ensemble de la psychologie et de la psychiatrie qu'il faut reconsidérer. L'altérité nous constitue de pied en cap, sur le plan philosophique comme neurologique, et cela change tout, notamment dans nos façons de soigner l'esprit. » Parti de la théorie du désir mimétique du philosophe René Girard - que la découverte des neurones miroirs est venue valider de façon incontestable -, le Pr Jean-Michel Oughourlian nous propose une révolution. Sa « dialectique des trois cerveaux » bouleverse notre connaissance de nous-mêmes et nos psychothérapies.

    Au cerveau cognitif et au cerveau émotionnel se joint le « cerveau mimétique » - troisième dans l'ordre de la découverte, mais souvent premier dans celui du fonctionnement. C'est le cerveau de l'empathie, de l'amour, mais aussi de la haine. Il nous fait voir en « l'autre » un modèle, un rival ou un obstacle. Autant de visages qui engendrent toutes formes de névroses ou de psychoses. Son approche nous invite à une nouvelle vision de l'être humain.

  • La faim, l'appétit, le besoin, le désir et l'envie : que recouvrent ces mots ? Quelle réalité résonne avec une telle intensité dans nos corps, nos peurs et nos imaginaires ? Pourquoi le désir devient-il urgence ? Quel « manque » vivons-nous que la nourriture ne comble que de courts moments ?
    S'appuyant sur les dernières données physiologiques, neurologiques, métaboliques, le Dr. Marie Thirion analyse les mécanismes de la faim, du plaisir et de la satiété. Mais également la tonalité affective et émotionnelle de nos comportements dans un environnement nutritionnel donné. Dès le plus jeune âge, les expériences précoces cimentent le socle de nos faims. Pulsion viscérale innée puis équilibre construit, la faim ne se maîtrise pas : elle se vit.
    Les raisons du surpoids et de l'obésité en Occident sont plus profondes que celles d'erreurs diététiques individuelles. Les arguments supposés scientifiques à l'appui des régimes sont gravement simplistes. Dans nos sociétés d'abondance alimentaire et de recherche éperdue de la minceur, il convient de s'interroger sur les divers paramètres de l'équilibre (et de déséquilibre) pour mieux adapter, tout au long de notre existence, nos réels besoins à nos modes de vie.
    En comprenant mieux qui nous sommes, pourquoi et comment nous mangeons, ce livre innovant et salutaire nous invite à apprivoiser la faim, cette « merveilleuse pulsion qui nous fait vivre, grandir et durer ».

  • Une femme ne se construit pas en un jour. Pour chacune, il s'agit d'assumer pleinement sa féminité, que ce soit dans le domaine amoureux et sexuel, ou dans son désir d'être mère. Or le père est l'un des piliers de cette réussite. Pour la fille, il est l'indispensable soutien qui va l'aider tout au long de ce périlleux chemin qui l'attend dans son devenir femme. Pour le père, c'est l'expérience d'un amour unique en son genre. Ce lien si intense se déploie pour un être de l'autre sexe, mais avec l'impératif qu'il n'y aura jamais de sexualité entre eux. C'est même cet interdit qui présidera à la qualité du lien et à l'épanouissement du féminin. En s'appuyant sur de nombreuses histoires de femmes, écoutées dans son cabinet de psychanalyste, Didier Lauru éclaire un des arcanes de la féminité : une fille devient femme sous le regard de son père.

  • La pédagogie a une drôle d'histoire. Ou plutôt, elle a plusieurs histoires. Parents et enseignants s'y perdent aisément, confondant le neuf et l'ancien, le convenu et le révolutionnaire, l'innovant et le déjà éprouvé...
    Quels sont les fondements des pédagogies traditionnelle, active, libertaire, spiritualiste ? Quels en sont les précurseurs et les représentants ?
    Retraçant l'histoire de toutes les formes pédagogiques, ou plus exactement sa contre-histoire, l'auteur n'hésite pas au passage à déplacer, voire bousculer ses figures emblématiques : Jean-Baptiste de La Salle, Montessori, Freinet... et, plus récemment, Céline Alvarez. Mettant en évidence les forces et faiblesses de chaque pédagogie, cet ouvrage offre des pistes concrètes pour que parents et professeurs puissent s'y retrouver dans ce « marché » des idées pédagogiques et puiser dans chaque courant pour offrir a` l'enfant la meilleure éducation qui soit.

  • Paternité cachée, non-dits d'une guerre, d'un viol, drame que l'on a tu... Il existe des secrets qui font mal et provoquent des dégâts psychologiques, pesant de tout leur poids, de manière inconsciente, sur l'identité d'une personne.
    Barbara Couvert explique ici comment un secret de famille se construit, perdure et se transmet. Et comment il doit être dévoilé pour permettre à un traumatisme de se révéler, à une parole de se dire afin de sortir des « syndromes d'anniversaire » qui emprisonnent certains dans des drames à répétition.
    Un ouvrage très accessible, illustré par une multitude d'histoires authentiques et littéraires, pour entrer au coeur du secret de famille.

  • L'autisme expliqué par un autiste Nouv.

    Qu'est-ce que l'autisme ? Qu'est-ce que le spectre de l'autisme ? Comment le cerveau d'une personne autiste fonctionne-t-il ? Pourquoi l'autisme est-il confondu à tort avec un problème de communication, un handicap mental, ou une surdouance ? Pourquoi notre société ne parvient-t-elle pas à le comprendre ?

    Au XXIe siècle, les idées reçues sur l'autisme ont la peau dure et son spectre reste mal connu. Cela s'avère préjudiciable pour les autistes qui tentent de faire entendre leur voix. Dans cet ouvrage, Thibaud Moulas nous offre un point de vue inédit : profitant de sa différence, en tant qu'autiste Asperger, il partage son expérience et ses connaissances de l'autisme.

    Thibaud Moulas plonge dans le spectre de l'autisme et l'analyse à travers l'histoire et la recherche scientifique. Remontant aux origines de la notion, il fait état des erreurs et synthèses hâtives ayant jalonné l'étude de l'autisme, et décrit la vie des autistes depuis la préhistoire. Il nous fait ainsi voyager à travers les époques, avant de se pencher sur la situation actuelle et les difficultés quotidiennes des personnes autistes.

    Un autiste prend la parole et nous permet de mieux comprendre l'autisme, son spectre et ses possibilités !

  • Sur le ton de la confidence, Françoise Dolto, avec des mots simples et audacieux, ose aborder ce sujet tabou à notre époque: la mort. Comment en parler avec ceux qui vont mourir, avec ceux qui n'ont plus envie de vivre, avec ceux qui ont perdu un être cher ?
    Comment parler de la mort avec les enfants ?

  • Comment asseoir son autorité sans pour autant être tyrannique ? Comment être indulgent sans être laxiste ? Si ces questions vous tourmentent et que vous éprouvez certaines difficultés à vous faire obéir par vos enfants, cet ouvrage est fait pour vous !
    Catherine Schwennicke y aborde autrement le concept d'autorité. S'appuyant sur les recherches et les méthodes de l'approche neurocognitive et comportementale (ANC), elle explique pourquoi certains enfants sont réfractaires à l'autorité et semblent plus difficiles à éduquer. Grâce à de nombreux témoignages, l'autrice expose des problématiques claires, et donne des conseils concrets et efficaces pour vous guider et vous accompagner dans votre mission d'éducation.
    Si vous avez tout essayé en vain, ce livre vous donne une chance supplémentaire de reprendre la main dans l'éducation de vos enfants. Saisissez-la !

  • Nous connaissons tous le dilemme de la tomate : est-ce un légume ou un fruit ? Éduquer aujourd'hui, c'est être face à une incertitude également : comment trouver l'équilibre entre obéissance et épanouissement de l'enfant ?
    Nous souhaitons que nos enfants soient sages, heureux, et qu'ils nous respectent, mais nous ne voulons pas à avoir à crier ni punir pour cela. De plus, l'injonction au bonheur nous épuise et nous amène parfois à démissionner. Et si nous réinventions, chacun, l'éducation qui nous convient ?
    Alliant des recherches théorique poussées à son expérience de terrain, Patricia Ghislain fait le point sur les connaissances scientifiques actuelles en développement de l'enfant. À l'aide de termes simples et d'exemples concrets, elle répond aux questions auxquelles tout parent est, un jour, confronté : que faire la nuit quand votre bébé vous appelle ? Comment réagir face à un enfant qui se roule par terre en hurlant, ou un ado qui rejette toute tentative de discussion ? Finalement, comment permettre à votre enfant de devenir la meilleure version de lui-même ? Loin de dicter des recettes toutes faites, ce livre vous apportera des repères pour établir vous-même une éducation épanouissante !

  • Nous voulons tous réussir. Mais que signifie réussir ? Ton meilleur atout, c'est toi ! propose de prendre en compte l'humain dans son intégralité, de redonner du sens et du plaisir aux apprentissages et de permettre à l'élève de trouver la voie qui saura l'épanouir. Le livre offre les clés pour "apprendre à bien apprendre", atout qui accompagnera le jeune tout au long de sa vie et lui permettra de s'adapter et de progresser en permanence.
    Je n'y arriverai jamais ! Comment choisir mes études ? Pourquoi je ne réussis pas ? Comment arriver à tout retenir ? Comment trouver ma voie ?
    Tu es lycéen ou étudiant ? Toutes ces questions, et bien d'autres, tu te les poses. Comment t'aider ? Comment t'engager sur la voie de la « réussite », à l'école ou dans la vie en général ? Comment choisir ton chemin ? Et surtout le chemin qui te convient !
    La clé, c'est d'apprendre à te connaître, à connaître tes forces et tes faiblesses, la manière dont ton corps et ton cerveau fonctionnent (gestion mentale, type de mémoire, profils d'apprentissage...), à avoir confiance en toi, à déterminer ce qui t'épanouit pour réussir. À ton rythme, parce que nous sommes tous différents.
    La méthode Zeneduc te permettra de comprendre que ton meilleur atout, c'est toi !
    Apprends à gérer ton stress.
    Détermine ton profil d'apprentissage personnalisé.
    Adapte tes méthodes de travail.
    Choisis ton orientation/tes études.
    Et réussis dans la vie.
    Ce guide est enrichi de nombreuses ressources numériques :
    Des tests.
    Des videos.
    Des outils audio.
    Des documents personnalisables pour t'organiser.

  • Ce livre à destination des ados répondra à toutes les questions qu'ils se posent sur la puberté, la scolarité, la santé mental, les amis, les réseaux sociaux, le harcèlement, la famille, la sexualité... Il leur aidera à dépasser leur stress grâce à de nombreux trucs et astuces.
    Après la découverte de la puberté et de ses impacts à l'adolescence, Lizzie Cox aide nos ados à affronter la vie aux collège en leur fournissant toutes les infos dont ils ont besoin pour s'en sortir et surtout se sentir bien .
    Elle répond à très nombreuses questions, parfois gênantes pour les parents, comme l'école (devoirs et examens), la santé (le stress, l'anxiété et la dépression), les amis (le harcèlement, les réseaux sociaux, la pression des copains...), l'apparence (l'image et l'estime de soi, la mode et les habits) la puberté, la famille (séparation et divorce, la pression parentale), l'amour (le premier amour, le genre, la sexualité, le consentement et la contraception).
    Truffé de conseils positifs et de témoignages, ce guide de survie montre que tout les ados ont des soucis, que c'est normal et surtout leur propose des truc et astuces pour gérer leurs angoisse et leur stress en se centrant sur leur bien-être.
    En période post confinement, parler du stress de l'angoissse et de l'anxiété est particulièrement pertinent pour les adolescents.

  • En janvier 1800, on captura dans l'Aveyron un enfant sauvage, qui vivait dans les bois, marchait à quatre pattes et se nourrissait de plantes. Cette découverte eut un grand retentissement : enfin on allait connaître la nature humaine hors de la société. Mais savants et curieux, déçus de son mutisme, délaissèrent bientôt l'enfant. Le docteur Itard prit alors en charge son éducation. D'après lui, l'enfant, qu'il nomma Victor, n'avait pas été abandonné car atteint d'idiotisme, l'engourdissement de son intelligence et de ses sens étant dû à une vie solitaire prolongée. D'une patience sans bornes, Itard tenta de ramener Victor à l'humanité, jetant les bases de la pédagogie expérimentale moderne. Il consigna lui-même le récit de cette éducation dans les deux mémoires (1801 et 1806) publiés ici.

  • Tout enfant grandit au milieu des secrets, simplement parce qu'il est confronté à des mots, à des mimiques et à des attitudes d'adultes dont il ne comprend pas le sens.
    Bientôt, il questionne. Parfois on lui répond, ou on lui sourit en lui disant qu'il le saura quand il sera plus grand. D'autres fois, ses questions suscitent chez ses parents des réactions de colère, de tristes se ou de gêne incompréhensibles. Ces réactions, qui sont les « suintements » d'un secret de famille, incitent l'enfant à penser qu'on lui cache quelque chose de grave, et l'invitent à le deviner tout en lui interdisant tacitement d'y parvenir. De cette injonction contradictoire naissent des troubles dans sa construction psychique : le traumatisme vécu et tu par la première génération « ricoche » sur la deuxième, voire sur la troisième. Pour en guérir, il faut commencer par accepter que ces secrets s'opposent moins à l'idée d'une Vérité qu'il faudrait découvrir qu'à la communication entre les membres de la famille. Et la première chose à dire à un enfant pour commencer à l'en libérer est : « Tu n'y es pour rien. »

  • Le deuil est l'une des expériences les plus douloureuses que chacun peut affronter au cours de son existence. C'est également l'un des thèmes les plus tabous de nos sociétés occidentales, malgré l'engouement actuel que l'on observe, notamment aux États-Unis, pour tout ce qui a trait à la mort.
    Pour l'individu, la perte introduit un facteur de déséquilibre qui peut donner lieu à des souffrances physiques. C'est pourquoi la prévention de ces complications chez les personnes à risque ou les sujets fragiles (comme les enfants) relève d'un devoir de solidarité sociale. Michel Hanus et Marie-Frédérique Bacqué insistent sur les nouvelles approches psychologiques et sociales du deuil, qui s'ajoutent au recours traditionnel aux professionnels.

empty