• Au royaume des Six-Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère - décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime.
    Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L'enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des Pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...

  • Entouré de sa famille, Tom Blaireau coule des jours et des années paisibles en son manoir de Flétribois. Mais derrière cette façade respectable se cache un passé trouble et violent, car Tom n'est autre que FitzChevalerie, bâtard de la lignée des Loinvoyant et jadis assassin royal. Un soir d'hiver, un messager se présente à lui avant de disparaître dans des circonstances sanglantes. Quel était le message ? Qui en était l'expéditeur ? Autant de questions sans réponses, autant de vestiges de son passé brutal qui menacent la paix chèrement gagnée...

  • «Je m'appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, roi des Turons. Pendant la guerre des Sangliers, le haut roi, mon oncle Ambigat, a tué mon père. Ma mère, mon frère et moi avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu'il n'est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.
    Le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s'est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : il nous a envoyés, mon frère et moi, guerroyer contre les Ambrones. Dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril, et je suis tombé dans un fourré de lances. Mais l'impensable s'est produit : je ne suis pas mort.» Premier tome d'une trilogie qui fera date, Même pas mort confirme tout le talent de Jean-Philippe Jaworski et le place au firmament des auteurs de fantasy.

  • Fantasy Les pirates rouges sèment la mort et la désolation dans les Six-Duchés. Le royaume est affaibli et ne dispose que de peu de ressources pour les combattre. Le roi est seul, entouré d'une cour qui intrigue, d'une armée qui doute et... d'un assassin royal.
    Fitz, le bâtard princier, est devenu une arme redoutable et redoutée. Il maîtrise le Vif - la faculté de communiquer avec les animaux - et devient expert dans l'Art. Guerrier accompli, rompu à toutes les façons de tuer, il personnifie autant la justice du roi qu'il est le chevalier servant du prince Vérité.
    Mais il est aussi un obstacle pour le prince Royal qui veut accéder au trône, et nombreux sont ceux qui souhaitent sa mort...

  • «Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m'a admis à sa cour. Voici neuf ans que j'ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.
    Toutefois, quoiqu'il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s'épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent... La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s'emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité?
    Et moi, Bellovèse! Moi qu'Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume! Moi qu'Ambigat a naguère voué à la mort! Quel parti épouserai-je? Deviendrai-je un chasseur de roi? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute?».

    Cette première partie de Chasse royale, le deuxième tome de la trilogie Rois du monde, nous plonge au coeur du monde celte : âpre et violent, empli de gloire et de magie. Jean-Philippe Jaworski poursuit ainsi l'édification de ce qui est, d'ores et déjà, un monument de la fantasy historique.

  • Bâtard du prince Chevalerie, le jeune Fitz grandit dans l'ombre de la forteresse de Castelcerf, où le roi subtil ambitionne de faire de lui son assassin personnel. Mais pour survivre, et avant même d'apprendre à manier la lame, il lui faudra faire preuve d'une connaissance parfaite des arcanes de la politique.

  • Après avoir défié toute l'armée rebelle pour couvrir la retraite du haut roi, j'ai fini par me rendre. Qu'est-ce qu'un captif, sinon un demimort ? On me retire mon mauvais cheval, on m'arrache mes bijoux, on m'entraîne vers la rivière avec rudesse. On crie autour de moi, j'ai l'impression que personne ne sait vraiment ce qu'il faut faire. Je crains de plus en plus que n'arrive l'ordre de me noyer. La mort par l'eau, après tout, est une sentence que peuvent prononcer les rois comme les druides. Qui va décider de mon sort ? Articnos, roi des Éduens, que j'ai été à deux doigts de tuer ? Sa soeur, la mystérieuse Prittuse, haute reine déchue de Celtique ? Ou bien ce sorcier redoutable que jadis on appelait le gutuater et qui vient d'usurper le sacerdoce du grand druide ?

  • Fitz doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme, Molly. Etrangement précoce et intelligente, l'enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d'amitié avec un chat et découvre le passé de son père.

  • Lorsque les Quatre se sont attaqués à Flétribois, ils ignoraient ce qu'il en coûtait de s'en prendre aux Loinvoyant. Croyant Abeille perdue pour toujours, Fitz, accompagné du Fou, s'est lancé dans une vengeance sanglante que rien n'arrêtera. Sa fille est pourtant bien vivante, mais le sort qui l'attend est peut-être pire que la mort. La jeune femme est cependant bien décidée à anéantir ses ravisseurs jusqu'au dernier, même si elle doit pour cela y laisser la vie...

  • Tandis que Fitz s'emploie à soigner les blessures de son ami le Fou, sa fille, Abeille, est enlevée par des malfaiteurs. Il doit donc à tout prix la secourir, tout en continuant à abreuver sa soif de vengeance envers ses ennemis

  • Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l'envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les Pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l'ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n'est plus qu'un théâtre d'intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge.
    Aussi le prince Vérité décide-t-il d'entreprendre une quête insensée : aller trouver les Anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres...

  • 1633, sous le règne de Louis XIII. Le Cardinal de Richelieu veille à la bonne marche du royaume de France, de plus en plus menacé par l'Espagne et ses nouveaux alliés : les dragons. Or à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels : le Cardinal se voit contraint de faire appel à une compagnie d'élite qu'il avait lui-même dissoute. Sous le commandement du capitaine La Fargue, les bretteurs les plus vaillants et les plus intrépides que possède le royaume sont ainsi réunis pour former à nouveau les redoutables Lames du Cardinal.

  • Le Fou avait juré de ne jamais remettre les pieds sur l'île où vivent les Serviteurs, une secte de la pire espèce. Mais Abeille, la fille de Fitz, est tombée entre leurs mains, et quoique les deux hommes ne nourrissent plus aucun espoir à son sujet, ils sont bien décidés à passer par le fil de l'épée tout Serviteur qui se dresserait sur leur chemin. Pourtant, la jeune femme est bel et bien en vie, et elle ne manque ni de ressource ni de volonté

  • Quand ses ennemis s'en prennent aux deux personnes les plus chères à son coeur - le Fou, son ami de toujours, et Abeille, sa propre fille -, Fitz revêt le costume d'assassin qu'il avait pourtant juré d'abandonner. Mais, à la différence d'autrefois, sa notoriété à la cour l'empêche d'agir dans l'ombre. Il devra pourtant trouver un moyen de mener cette mission à bien, peut-être la dernière, sans doute la plus importante de toutes.

  • Kelt est un diseur de mots, un barde qui possède le don parfois très encombrant de n'énoncer que la vérité. Ses prédictions se révèlent toujours exactes, car son verbe a le pouvoir de faire advenir les choses, aussi n'en use-t-il qu'avec une extrême prudence. Par un concours de circonstances, il se retrouve sur les routes flanqué d'un compagnon de fortune, Hoggni, attachant colosse avec qui il part enquêter dans le royaume voisin sur les agissements d'une secte pour le moins inquiétante...

  • Royal, l'usurpateur monté sur le trône des Six-Duchés après avoir tué le roi, est persuadé que Fitzchevalerie, son ennemi intime, est mort. Mais celui-ci a été ramené à la vie par Burrich et Umbre et, caché à l'écart de la Cour, il prépare sa vengeance. Reprend les textes initialement publiés sous les titres«Le poison de la vengeance»,«La voie magique»et«La reine solitaire».

  • Ces quinze dernières années, Fitz s'est tenu à distance de la cour, laissant derrière lui son métier d'assassin royal pour tenter de trouver la paix en compagnie de la seule famille qu'il lui reste. Mais pourra-t-il encore longtemps demeurer à l'écart, alors que de lourdes menaces pèsent sur le royaume ?

  • Fitzchevalerie, jadis assassin royal, oeuvre aujourd'hui à la protection du prince devoir. Ce dernier s'apprête à affronter le dragon des îles d'outre-mer pour honorer la promesse qu'il a faite à la Narcheska Elliana. Mais Fitz a d'autres motifs d'inquiétude : d'anciens ennemis, bien décidés à en découdre avec lui, sont de retour... Robin Hobb C'est peut-être dans les contrées sauvages de l'Alaska où elle a passé la majeure partie de sa jeunesse que Robin Hobb a conçu un tel goût pour les histoires fantastiques et les grands espaces. Pièce maîtresse de son oeuvre, le cycle de L'assassin royal a fait d'elle le plus célèbre écrivain de fantasy vivant. Cette intégrale comprend les volumes initialement parus sous les titres : Serments et deuils, Le dragon des glaces, L'Homme noir et Adieux et retrouvailles.

  • Les Piratés, de plus en plus audacieux et téméraires, ont commencé leur invasion dévastatrice. Royal le fourbe, après avoir assassiné le souverain légitime, est monté sur le trône des Six-Duchés. Avec son entourage, le lâche usurpateur s'est replié à l'intérieur des terres, dans son fief natal, certain de ne plus être inquiété par Fitz-chevalerie, son ennemi intime, qu'il croit mort.
    Grossière erreur, car le jeune bâtard, retiré loin de la Cour, caché, est toujours vivant. Bien décidé à se venger. Mais il lui faut d'abord réapprendre à vivre, sous la patiente égide de Burrich et d'Umbre. Et choisir sa voie : celle de la civilisation... ou celle d'une empathie plus forte que jamais, grâce au pouvoir du Vif, avec oeil-de-Nuit ?

  • XIVe siècle. Le chevalier assassin Pierre Cordwain de Kosigan dirige une compagnie de mercenaires d'élite, parmi les plus réputées d'Occident. Surnommé le «Bâtard», exilé d'une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses capacités surnaturelles et son art de la manipulation au service des plus grands seigneurs d'Angleterre, de France et d'Italie.
    Au mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d'Aëlenwil, ne doit certainement rien au hasard. De joutes verbales en tournois, de combats sans merci en diplomatie nocturne, de la boue des bas-fonds aux alcôves des palais, chacun de ses actes semble servir un but précis. Bien malin qui pourra déterminer lequel...

    Dans la lignée des meilleurs auteurs de fantasy historique, comme Jean-Philippe Jaworski ou Mary Gentle, Fabien Cerutti mêle avec brio roman d'aventures et histoire médiévale.

  • « Sache, ô Prince, qu'entre l'époque qui vit l'engloutissement de l'Atlantide et des villes étincelantes et celle de l'avènement des Fils d'Aryas, il y eut un Âge insoupçonné, au cours duquel des royaumes resplendissants s'étalaient à la surface du globe [...]. Le plus illustre [...] était l'Aquilonie, dont la suprématie était incontestée dans l'Occident rêveur. C'est en cette contrée que vint Conan, le Cimmérien cheveux noirs, regard sombre, épée au poing, un voleur, un pillard, un tueur, aux accès de mélancolie tout aussi démesurés que ses joies pour fouler de ses sandales les trônes constellés de joyaux de la Terre. »Créé par le fondateur de l'heroic fantasy Robert E. Howard, Conan est l'un des personnages de fiction les plus connus au monde. Cet ouvrage, illustré par Mark Schultz, est le premier de trois volumes qui rassemblent l'intégralité de ses aventures.Conan est à l'oeuvre de Howard ce que Le Seigneur des anneaux est à celle de Tolkien. Bifrost.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Patrice Louinet et François Truchaud.

  • Le roi Vérité est vivant ! Il a imposé une ultime mission à Fitz : «Rejoins-moi !» Loin sur les sentiers mystérieux de l'Art, au-delà du royaume des montagnes, le jeune homme se met en quête pour répondre à l'appel de son souverain affaibli. Mais il reste seul, pourchassé par les forces de Royal, l'usurpateur, et sans possibilité de compter sur ses propres alliés, qui le manipulent comme un simple pion.
    Or d'autres forces sont en marche... dans son périple, Fitz va en effet se voir révéler son véritable statut : c'est par lui que s'accomplira, ou sera réduit à néant, le destin du royaume des Six-Duchés. Et c'est là une charge bien lourde à porter quand on est traqué par ses ennemis, trahi par ses proches, et affaibli par la magie...

  • Suite à sa séparation d'avec Perrette, Emile a perdu le contact avec le monde magique et part pour Paris, où une histoire d'amour le mène en prison. Heureusement, les fées veillent sur lui et il prend contact avec la secte de Mithra. Pendant ce temps Cornuaud, toujours envoûté, commet des meurtres en série avant de découvrir le règne de la Terreur à Nantes.

  • Prisonnier de la cage d'or de Mithra, égaré dans le labyrinthe de l'haoma, , l'élixir de la mémoire et de l'immortalité, fasciné par les yeux jaunes du Père des Pères sous la cagoule, Emile ne sait plus : est-il bien l'enfant d'unre fée ? Est-il l'Atar de la fin des temps, le roi des rois dont l'avènement approche, puisque Terreur et Révolution ne sont qu'une étape d'un projet séculaire ? Que reste-t-il alors des filles des eaux et de la mission à lui confié par Mélusine ?
    « L'esprit du mal change en haine la souffrance des hommes, il les dresse les uns contre les autres. » Dans l'Ouest la guerre civile fait rage. Tantôt Blen, tantôt combattant de l'armée catholique et royale, Cornuaud, lui, traverse à grands pas fougueux, la Vendée en flammes, toujours possédé par la sorcière africaine, et regagne Nantes où Carrier fait de la Loire la « baignoire nationale » de la répression.

empty