Audélo Editions

  • Condamnée à errer dans le Labyrinthe, va-t-il l'aider à sauver son âme ?

    Coupable d'avoir provoqué un accident, Clothilde pense se réveiller à l'hôpital.
    Il n'en est rien ! Son esprit a quitté son corps. Elle se retrouve dans un endroit effrayant, un purgatoire où on lui accorde une chance de se racheter.
    Il est le démon du Labyrinthe, créature sans nom, terrifiante et redoutée. L'agaçante petite Clothilde l'intrigue, elle refuse de le craindre et de trembler devant lui. Seulement, elle a aussi éveillé son intérêt...

    L'aidera-t-il ou la gardera-t-il pour lui ?


    *****


    Extrait :

    " Je passe la main dans mes cheveux, et je me fige. J'avais oublié l'état de ma tignasse. Si j'attrape celui qui a commis ce massacre, je le tue. Cette pensée, bien que réjouissante, ne résout pas mes problèmes. Moi aussi je commence à avoir faim, et mon cerveau est en surchauffe.
    Trop d'informations délirantes en trop peu de temps. Si je n'étais pas si fatiguée, j'hyperventilerais et je ferais une petite crise de nerfs en me roulant par terre, histoire de me détendre. Malheureusement, comme l'a toujours dit ma mère, j'ai beau jouer les évaporées quand ça m'arrange, j'ai la tête aussi dure et solidement attachée aux épaules que mon père. J'aimerais bien pleurer, me lamenter sur mes misères... mais ça ne vient pas. Je suis trop pragmatique, trop terre à terre pour me laisser aller aux jérémiades.
    Comme le répétait mon grand-père, geindre c'est bon pour les trouillards et ceux qui ont du temps à perdre. Moi, je n'en ai pas. Je dois survivre et je suis seule dans ce cauchemar. En plus, si je m'autorise à penser à l'enfant que j'ai heurté avec ma voiture, là je n'aurai pas envie de pleurer, mais juste de mourir. Je vais remiser cette idée pour plus tard, quand j'aurai réussi à voir clair et à comprendre le délire qui m'entoure. C'est étrange, je n'avais jamais imaginé que ma curiosité me maintiendrait un jour en vie. Et puis, il faut bien reconnaître qu'il me paraît assez difficile de m'ouvrir les veines avec une cuillère en bois. Il me restera quand même l'option du plongeon dans l'une des cheminées - si elle veut bien ne pas s'éteindre au moment où je me précipite dedans -, ou la possibilité d'une dégringolade d'escalier la tête en premier si je décide de passer à l'acte.

    Quoique... si je suis morte, est-ce que je peux encore mourir ? Est-ce qu'on peut se suicider en enfer ? Ça, c'est une question pour le Bac de philo. "

  • Belle et rebelle, elle se bat pour l'émancipation et amour...


    Angleterre 1912 - Depuis l'enfance, Amelia subit les mauvaises plaisanteries de son frère et de son comparse, Damian, le jeune duc de Knightbridge. À quelques jours de son entrée dans le monde, une nouvelle farce dégénère.
    La jeune fille, excédée, quitte la demeure familiale, abandonnant son avenir tout tracé de Lady, et provoque un scandale en rejoignant le mouvement des suffragettes.
    Pour Damian, la révélation est brutale. Amelia est devenue une jeune femme qui suscite son admiration autant que son désir, et il ne peut plus nier ses sentiments pour elle.
    Seulement, la guerre éclate en Europe, jetant le monde dans le chaos, les séparant... peut-être définitivement.
    /> *****


    Extrait :

    "Le pilonnage dura trois jours et trois nuits, sans discontinuer. Terrés au fond de leurs bunkers, les soldats ne pouvaient que prier et attendre la fin de cette pluie de feu, espérant que l'ennemi n'utiliserait pas les gaz, et que les renforts arriveraient pour les sortir de là avant qu'il ne soit trop tard.
    Damian, assis sur le sol de la casemate qui avait été affectée à sa section, dans le noir - puisqu'il fallait économiser le pétrole des lampes -, glissa une main dans sa vareuse, effleurant avec tendresse le petit sac de velours bleu marine qui contenait son âme et dont il ne se séparait jamais depuis qu'il était au front. C'était son porte-bonheur, son talisman.
    Il songea à tout ce qu'il s'était promis de faire de sa vie s'il sortait vivant de cet enfer.
    Il commencerait par aller trouver Amelia. il se jetterait à ses pieds, la supplierait de lui donner une chance."

    Roman court.

  • Quand une belle Sudiste doit partager la vie d'un cowboy solitaire.

    Californie 1866 - La guerre de Sécession a ruiné et détruit la famille d'Amélie. Pour survivre, la jeune femme se voit contrainte de quitter Charleston et de faire le dangereux voyage vers l'ouest sauvage.
    Suite à un accident de diligence, elle se retrouve seule et sans ressource au coeur des montagnes de la Sierra Nevada.
    Un rancher taciturne, croisé par hasard, lui offre sa protection, mais elle a un prix...
    *****

    Extrait

    " Elle hésita un instant, et finalement demanda :
    - Vous ne connaîtriez pas quelqu'un qui cherche une infirmière, une garde-malade, voire une bonne à tout faire dans la région ? Il me faudrait un travail en attendant de pouvoir joindre ma famille.
    Le cowboy s'autorisa un long moment pour réfléchir avant de prendre la parole. Dans la semi-obscurité, elle ne distinguait de lui que son profil à la barbe fournie sous le rebord de son chapeau et regrettait de ne pas réussir à voir ses yeux.
    - J'ai un petit ranch et j'ai besoin de quelqu'un...
    - D'accord, répondit-elle un peu trop vite.
    - Je vis seul, précisa-t-il.
    Amélie frissonna. Elle était suffisamment avertie pour comprendre ce qui était sous-entendu dans son offre. Ce qu'il lui proposait."

  • Quand la guerre sépare les familles, menace la liberté d'aimer...


    Avril 1943, Normandie. Une jeune femme pénètre d'un pas hésitant dans la demeure de la riche et puissante Comtesse de Vallencourt, un bébé dans les bras. Le petit Thomas est le fruit imprévu de l'amour d'Émeline pour Alexandre, l'héritier du domaine.
    Le séduisant pilote, refusant la capitulation de la France, est parti combattre dans les rangs de la RAF, ignorant qu'il laissait un enfant derrière lui.
    Seule et en difficulté, Émeline a dû se résoudre à venir demander la protection de la mère d'Alexandre, l'homme qui l'a abandonnée.

    ***

    Extrait :

    "- Mon fils ne m'a jamais parlé de vous, Mademoiselle Serault.
    Elle avait insisté avec peu de subtilité sur l'humiliant « mademoiselle ». Émeline s'obligea à ne pas serrer les poings, à ne pas réagir. Elle s'exhorta au calme d'un silencieux « pour Thomas ». Ce n'était pas la première fois qu'une bigote de ce genre lui jetait à la figure son statut de fille-mère. Cela la faisait enrager, car personne ne demandait jamais aux hommes combien de bâtards ils avaient engendrés et abandonnés à la charge des pauvres naïves qui avaient eu la bêtise de les aimer. Rassemblant son courage, Émeline fixa l'impressionnante aristocrate droit dans les yeux.
    - Franchement, ça ne m'étonne pas. Je ne pense pas que votre fils se soit longtemps souvenu de mon existence. Je n'ai été qu'un divertissement pour un pilote désoeuvré.
    - Et vous l'avouez ? railla la vieille dame sans pouvoir s'empêcher d'observer le petit garçon qui avait repris son pouce.
    - Je n'ai pas honte, répondit Émeline en relevant fièrement le menton. Je me suis laissé éblouir par un beau parleur.
    - N'insultez pas Alexandre, rétorqua sèchement la comtesse, reportant son regard violet sur elle. Je doute qu'il vous ait forcé.
    - Je l'ai cru aussi amoureux que j'étais éprise de lui. Je me suis leurrée. Il s'est envolé sans un regret, et j'en paie chèrement les conséquences."

    Roman court

  • Un mari violent, un amour interdit, une femme prise au piège des convenances

    Paris 1866 - Gabriel, bel officier de l'Empire, n'arrive pas à oublier cette inconnue qui l'a séduit un soir de bal. Pourquoi faut-il qu'il en soit tombé amoureux ? Pourquoi, surtout, la retrouve-t-il au bras de son colonel quelques mois plus tard ?
    Mariée très jeune à ce militaire cruel, Elise se devait de donner un héritier mâle à son époux. Seulement, elle a eu une fille et l'enfant est celui de l'homme qui se tient près de son mari...
    Quand seules les apparences comptent et que le divorce est impossible, comment vivre un amour interdit ?

    *******
    " Élise nouait les derniers rubans de sa robe de bal lorsque Gabriel s'approcha d'elle. Elle masqua un frisson se demandant ce qu'il désirait.
    - Tiens, dit-il en lui tendant une bourse de cuir fauve.
    La jeune femme sursauta, brutalement ramenée à la réalité et au rôle qu'elle était censée jouer. Elle se contraignit à lui adresser un sourire de remerciement et, vivement, elle la prit pour l'enfouir dans son réticule, sans parvenir à dissimuler totalement sa gêne devant cette transaction scandaleuse.
    - Je dois y aller, murmura-t-elle en enfilant ses gants.
    L'officier hésita un instant. Sa jolie flamme n'avait pas vérifié la somme qu'il lui avait remise avant de ranger la bourse. Elle n'avait pas non plus essayé de lui extorquer un petit supplément pour l'avoir gardée la nuit entière à sa disposition... Étrange.
    En tout cas, il espérait que ce qu'il lui avait offert - bien supérieur à ce qu'il payait habituellement pour une soirée de plaisir avec une professionnelle - lui permettrait de se préserver quelque temps, de ne pas se donner à d'autres hommes avant un long moment.
    Peut-être pourrait-il demander à Élise l'exclusivité de ses faveurs, la prendre pour maîtresse officielle ?
    Gabriel en avait largement les moyens. Il allait tendre la main pour la retenir, mais il suspendit son geste. À quoi bon ? Il repartait dès le lendemain rejoindre un régiment pour une nouvelle mission. Il n'aurait pas le temps d'installer la jeune femme. Il ne savait pas quand il reviendrait à Paris pour s'en occuper, et surtout il ne pourrait vérifier que la jeune beauté resterait fidèle en son absence.
    Il la regarda sortir sans parler et la suivit des yeux jusqu'à ce qu'elle disparaisse dans l'escalier, laissant derrière elle un parfum de rose et de regrets."

  • Sans toi

    Pauline Libersart

    Quand être différent fait de vous quelqu'un d'exceptionnel...

    Mal dans sa peau, harcelé par ses camarades qui le trouve « bizarre », Joshua Forester décide de prendre sa vie en main et de quitter le lycée.
    Il veut réussir dans le métier qu'il s'est choisi, et aussi se débarrasser de l'attirance obsessionnelle qu'il éprouve pour Ashley, une élève plus jeune, qui ne voit en lui qu'un copain de classe.
    Mais il n'est pas simple de tout changer quand on ne pense pas, on n'agit pas comme les gens « normaux »...
    ***
    Le bonus de la série Best Seller "PARI ENTRE AMIS" pour découvrir la saga ou prolonger le plaisir...
    Roman court

    ***

    Extrait :

    "Josh aurait aimé pouvoir en discuter avec Ashley, qui avait toujours été de bon conseil. Il avait fini par admettre qu'elle lui manquait plus qu'il ne l'avait prévu, mais il s'accrochait à sa décision de la chasser de sa vie, de ses pensées et - il l'espérait - très prochainement de son coeur.
    Il avait choisi de s'éloigner d'elle parce qu'il était peut-être limité comme garçon, mais il comprenait très bien qu'il ne pouvait pas se permettre de continuer à rêver d'une fille qui le regarderait éternellement comme un simple ami.
    Une femme qui, un jour, partirait pour l'université, tomberait amoureuse d'un autre, et lui annoncerait joyeusement la bonne nouvelle, le laminant, l'anéantissant, sans même être consciente de la profondeur du mal qu'elle lui ferait."

  • Jeux divins

    Pauline Libersart

    Quand Vénus et Cupidon s'amusent...

    Kyle aime les femmes à forte poitrine et sans aucune conversation. Il assume parfaitement son goût pour les bimbos qu'il oublie aussi vite qu'il les consomme.
    Althéa est une jeune femme indépendante, intelligente, qui a souffert à cause d'un homme. Elle a les tombeurs comme Kyle en horreur.
    Tout les oppose... et pourtant ils se retrouvent seuls survivants d'un terrible naufrage, perdus sur un étrange îlot désert, contraints de s'entraider pour survivre, de se faire confiance... et plus si affinités.

    *****

    Extrait :

    " Du haut du promontoire, je vois la fille s'approcher. Quand elle remarque ma présence au-dessus d'elle, je lui fais signe de contourner le mur de basalte par la droite. En temps normal, j'aurais crié pour lui donner les indications, mais ma gorge me brûle presque autant que mes yeux, et cela malgré l'eau que je viens de boire.
    En vacillant, elle parvient à l'endroit où les pierres forment un escalier naturel qui permet d'accéder à la plateforme où je me trouve. Celle-ci se situe à cinq mètres au-dessus du niveau de la plage.
    Je l'attends en haut des marches quand je réalise que je ne connais même pas son prénom. Je tends la main pour l'aider à franchir le dernier rocher tout en annonçant :
    - Kyle.
    - Althéa, me répond-elle en se redressant et en frottant ses paumes sableuses sur sa nuisette.
    Moi Tarzan, toi Jane.
    Mais je m'abstiens. Elle risque de ne pas apprécier l'humour, l'instant ne s'y prêtant pas vraiment... On est dans la panade. "

  • Californie 1867 - Orphelins dans la misère, les jumeaux McLean acceptent de travailler dans un ranch de la Sierra Nevada. Douglas et Ian espèrent une meilleure vie et pouvoir rester toujours ensemble.
    Enfin chanceux, ils vont trouver une famille.
    Les années passent, heureuses, mais Laura, une orpheline vivant au ranch, va à son insu faire naître une terrible rivalité entre les frères.
    Amour, passions et drames vont se déchaîner dans la vallée...
    ***

    Extrait :

    " Amélie et Dallas échangèrent un regard entendu. Pour une fois, ce fut lui qui prit la parole, s'adressant aux jumeaux.
    - Avec Amélie, nous voudrions vous proposer de vous adopter. Si vous êtes d'accord. Vous deviendriez nos enfants, au même titre que Thomas.
    Les garçons sursautèrent. Ian devint rouge, alors que Doug pâlissait à vue d'oeil.
    - Nous avons l'impression que vous vous plaisez bien avec nous, ajouta Amélie avec douceur, moins brusque que Dallas. Que nous formons déjà une vraie famille tous ensemble. Ce serait le moyen de rendre tout cela officiel.
    Les jumeaux ne bougeaient plus. Ian fut le premier à se reprendre.
    - C'est sérieux ? Pour de vrai ?
    - Oui, confirma Dallas toujours laconique."

  • Le mariage dont tout le monde parle jusque dans les salons de la reine Victoria !

    Entre le séduisant et mystérieux comte de Lichfield et la Perle de la saison, Cassandra Seymour, ce devait être un mariage parfait.
    Mais Alexander abrège la lune de miel sans explication, se montrant toujours plus froid et distant.
    Se sentant délaissée, Cassandra ne sait plus quoi penser. Son époux lui est-il infidèle ? Son mariage est-il voué à l'échec ?
    Décidée à se battre, elle ignore qu'elle va s'attaquer aux terribles fantômes qui hantent Alexander.

    ******

empty