Fayard

  • Liberté & Cie

    ,

    • Fayard
    • 8 Février 2012

    Notre société a érigé la liberté comme l´une de ses valeurs cardinales, devant gouverner notre système politique comme nos vies privées. Les dirigeants d´entreprise sont souvent les premiers à vanter les vertus de la liberté, pilier du capitalisme. Et pourtant, ces belles paroles s´arrêtent net à la porte des entreprises : en effet, dans le monde du travail, la hiérarchie, le contrôle, la surveillance continue semblent bien la règle. Et pourtant, l´enquête de Brian Carney et Isaac Getz montre qu´il existe une autre manière d´envisager le monde du travail et nous invite dans des entreprises où la liberté est devenue le principe de management. Où l´on écoute les salariés au lieu de leur dire quoi faire. Où on les traite en adultes responsables au lieu de limiter les informations dont ils disposent et de faire contrôler chacun de leurs faits et gestes par une hiérarchie pléthorique. Où on encourage la prise de risque et l´initiative individuelle. Ces entreprises ont été « libérées » aux Etats-Unis, en France ou au Royaume Uni par des patrons visionnaires, qui ont révolutionné totalement la culture de leurs firmes. En réveillant le potentiel humain qu´elles recelaient, ils leur ont fait battre des records de rentabilité. A travers leurs histoires, Brian Carney et Isaac Getz nous révèlent une autre manière d´être, enfin, libres, heureux et efficaces au travail. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Odile Demange

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sur le marché de l'avenir, les patrons font prime. Les financiers en cherchent pour leur confier leurs capitaux. L'Etat place en eux ses espoirs pour la croissance, l'innovation, l'emploi. Les salariés espèrent que le leur sera le bon. Les pays de l'Est nous en achèteraient bien quelques caisses...
    Mais, si l'on forme des managers, il n'y a pas d'écoles de patrons. Des autodidactes en deviennent d'excellents, alors que des bêtes à concours font faillite. En quoi consiste ce métier bizarre dont tout le monde, désormais, reconnaît la nécessité et qui suscite tant d'envies? Que se passe-t-il dans la tête d'un patron? Comment décide-t-il? Pourquoi certains sont meilleurs que d'autres? Font-ils tout cela pour l'argent, le pouvoir, ou par goût du sport?
    Ce livre est une réflexion illustrée de nombreux exemples où se mêlent l'expérience de l'auteur et une enquête approfondie que sa femme a menée avec lui auprès de dix grands patrons à la réussite incontestée. Il en ressort quelques découvertes, un certain nombre de " trucs ", pas mal d'étonnements... et un aveu: c'est vraiment bien d'être patron!
    Le Métier de Patron est le septième livre de J.L.S.S. La plupart de ses ouvrages traitent de l'action, de sa pratique et de son éthique.

    Jean-Louis Servan-Schreiber, 52 ans, est journaliste et patron de presse. En 1967, il a créé une entreprise qui est devenue le Groupe Expansion, le plus important en France dans l'information économique et financière. Depuis 1989, le Groupe a pris une dimension européenne avec des journaux dans huit pays. Perla Servan-Schreiber, 46 ans, est née au Maroc. Publiciste de formation (Droit Public, Sciences Po) elle a exercé le métier de publicitaire dans la presse féminine (Elle et Marie Claire)

empty