Albin Michel

  • Dur, dur d´être fonctionnaire !
    Embauchée après huit ans d´études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard a vite déchanté. Plongée dans un univers où incompétence rime avec flagornerie, ses journées sont rythmées par des réunions où aucune décision n´est jamais prise, de rapports qu´elle doit rédiger en dix jours (quand deux heures suffisent), de pots de bienvenue, de départ, d´anniversaire.
    Sans oublier les séminaires " de formation ", les heures à potiner à la cantine et à la machine à café, les chefs " débordés " par les jeux en ligne et les préoccupantes interrogations de tous sur les destinations de vacances et autres RTT...

    Chargée de mission dans un service fourre-tout, truqueuse patentée de notes administratives, G.O. pour délégations étrangères et hocheuse de tête en réunions, Zoé Shepard raconte avec un humour mordant ses tribulations de fonctionnaire désespérée dans un univers bien pire que tout ce que vous pouviez imaginer.

  • Comment débusquer, comprendre et combattre les mille et un traits du sexisme ordinaire dans le monde du travail ?
    Un manuel de résistance stimulant, salutaire et plein d´humour où nombre de femmes retrouveront toutes les petites blessures, mots et signes de condescendance, d´hostilité ou dee rejet qui les déstabilisent sans qu´elles sachent y faire face.
    A travers un certain nombre d´histoires recueillies dans le public et le privé au cours de ses différentes fonctions de responsabilité, Brigitte Grésy, en charge des politiques d´égalité entre les femmes et les hommes pendant près de dix ans, analyse le piège millénaire des représentations et des stéréotypes et propose sa "boîte à outils" pour les dépasser et s´affirmer.

  • Dans un contexte marqué la crise du capitalisme et le cynisme patent de certains dirigeants, on a parfois tendance à oublier que tous les patrons ne sont pas des voyous ! Or, ils sont des centaines de milliers à se battre quotidiennement pour sauver des emplois, et à respecter une éthique dans le rapport avec leurs salariés. Et parmi tous ces patrons, grands ou petits, qui ont une conscience aigüe de leurs responsabilités, se trouvent notamment des dirigeants de sensibilité chrétienne, dont le comportement s´inspire de l´Evangile. C´est à eux que ce livre donne la parole, à travers une enquête menée par Michel Cool, journaliste et écrivain, ancien directeur de l´hebdomadaire Témoignage chrétien.
    La plupart des patrons qui témoignent ici sont membres du mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (Les EDC), dont les équipes sont actives dans la France entière. Ils dirigent des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d´activité, et se réunissent avec des conseillers spirituels pour échanger sur le sens du pouvoir, de l´argent, de la réussite, la responsabilité sociale de l´entreprise, l´émergence d´entreprises solidaires... Leur président, Pierre Deschamps, veut faire entendre leur voix face à la crise économique, qui est aussi une crise des valeurs. Très présent dans l´enquête de Michel Cool il signe, en guise de postface, un commentaire de l´encyclique sociale publiée le 7 juillet 2009 par le pape Benoît XVI.

  • La vérité ? L'entreprise et ses salariés sont au bout du rouleau. Epuisement, stress, injustices salariales, rivalités entre services, pression de l'actionnaire : la règle du chacun pour soi domine. Entre recherche de compétitivité par tous les moyens et volonté obsessionnelle de baisser les coûts, le monde du travail se transforme en épreuve, voire parfois en enfer. Dans cet univers où la compétition est devenue de plus en plus forcenée, des lueurs d'espoir apparaissent néanmoins : Il n'y a pas de fatalité à la dictature du toujours plus, toujours plus vite ! Partout dans le monde, des entreprises réinventent d'autres formes de relations entre partenaires, construisent leur modèle sur la satisfaction et les envies des salariés, mettent en avant la collaboration plutôt que la performance individuelle. De toutes tailles, présentes dans tous les secteurs d'activité, elles renouvellent un modèle capitaliste en déclin et répondent aux aspirations d'une société plus horizontale. Ces entreprises qui refusent de copier les autres pour créer leur propre système sont aussi celles qui réussissent le mieux : voilà ce que nous apprend Eric Albert, dans ce livre décapant et très documenté.

empty