Éditions EMS

  • Ce livre est dédié aux petites entreprises.
    Dans une petite entreprise, il n'y a pas de responsable du développement durable. Les dirigeants sont souvent débordés par leur activité opérationnelle et quotidienne et manquent de temps pour imaginer et mettre en place des mesures favorables à l'environnement.
    Pourtant, les petites entreprises (dont l'effectif est inférieur à 250 salariés), représentent 99 % des entreprises françaises et 50 % des salariés. Les petites entreprises sont prêtes à agir pour le climat, mais ne savent souvent pas comment procéder ni par où commencer.


    Agir pour le climat, oui, mais comment ?


    Ce manuel recense une multitude de bonnes pratiques abordées sous un angle extrêmement concret. Ces actions pour l'entreprise sont classées en trois catégories selon leur coût : les actions qui ne coûtent rien à l'entreprise, celles qui ont un coût symbolique, et celles qui ont un coût plus élevé. De nombreux témoignages et partages d'expérience accompagnent ces solutions.


    Chaque entreprise, quels que soient ses moyens, pourra ainsi facilement mettre en place des mesures tangibles et visibles pour l'environnement.

  • Comment une PME normande dans le secteur des services à domicile est passée, en quelques années, du modèle managérial classique à celui d'entreprise vivante, illustrant les principes de l'entreprise dite libérée ? Tel un papillon, elle a effectué sa transformation, au sens littéral du terme, permettant à tous les acteurs de se développer personnellement et d'inventer une nouvelle façon de coopérer et de servir ses clients.
    L'entreprise Papillon est le récit d'une métamorphose du visible et de l'invisible. Celle d'un dirigeant, d'une équipe encadrante, de l'ensemble des collaborateurs embarqués dans une aventure incertaine, bousculante, transformante, qui débouche sur une nouvelle façon de travailler qui préfigure les organisations du XXIe siècle. Mais aussi sur des évolutions intérieures, plus secrètes, plus personnelles.
    /> Ni plaidoyer ni donneur de leçon, ce récit, qui se lit comme un roman, nous invite à participer au voyage intime qui conduit des femmes et des hommes à construire ensemble une entreprise plus humaine et plus vivante, aux méthodes de management et d'organisation atypiques, efficientes et résilientes.
    Dans la seconde partie, l'auteure fait part de ses réflexions à l'attention de ceux qui souhaitent s'engager dans la voie de ces entreprises Papillon.
    Dirigeants, vous avez le pouvoir de changer le monde ! Cette histoire peut inspirer toutes les entreprises qui souhaitent inventer leur futur. Qu'elles deviennent des papillons pour enchanter notre avenir collectif.

  • Comment enseigne-t-on la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans les Business Schools ? Cette question, essentielle de nos jours, est traitée dans cet ouvrage à partir de l'exemple et de l'expérience de l'ESDES qui depuis plus de 30 ans s'est donnée comme raison d'être de changer le Monde en changeant les comportements des dirigeants.


    Il donne ainsi en premier lieu à lire l'histoire de l'appréhension de la RSE par les enseignants-chercheurs de l'ESDES. Il retrace comment elle a irrigué les enseignements, la recherche et la formation de futurs cadres et managers. Il fournit ensuite une idée du comment les enseignants de l'ESDES s'en sont saisis et ont fait progresser la connaissance et la recherche académique sur la RSE.


    Construit autour de onze chapitres qui suivent pour la plupart un format académique et permettent d'appréhender la RSE au travers des relations sociales et stratégiques, cet ouvrage est représentatif de l'implication de l'ESDES dans la réflexion sur la RSE. Il est le fruit d'un travail coordonné conjointement par Christian Le Bas et Sylvaine Mercuri Chapuis sur une idée originelle de la direction de l'école. Il a mobilisé les chercheurs de l'"ESDES Institute of Sustainable Business and Organizations", composante de l'Unité de Recherche « Confluence, Sciences et Humanité » de l'UCLy.

  • La coopération ne se décrète pas, elle se vit dans l'action. C'est une pratique qui se développe dans la continuité et qui gagne à devenir permanente ancrée dans les valeurs de l'entreprise.

    Face aux enjeux technologiques et socio-organisationnels de demain, Groupama a inscrit dans ses axes stratégiques le développement de la coopération à tous les niveaux de son organisation.
    La RH et l'ensemble des acteurs opérationnels sont au coeur du dispositif, et agissent à la croisée des chemins pour inventer le travail de demain. C'est ce que démontrent les réalisations de cet ouvrage :
    *Définir et construire les nouveaux dispositifs du « travailler mieux ensemble » ;
    *Donner du sens et développer la capacité de résilience ;
    *Mettre les acteurs en mouvement ;
    *Aller au-delà des habitudes organisationnelles et opérationnelles.
    Aussi cet ouvrage présente-t-il les résultats obtenus au sein de Groupama. Il est destiné à celles et ceux qui vivent, explorent, expérimentent ou veulent développer la coopération dans une logique de transversalité et de performance collective.
    En illustration des valeurs de coopération, les contributeurs ont choisi de reverser les droits d'auteur de cet ouvrage à la Fondation Groupama qui s'engage pour vaincre les maladies rares. www.fondation-groupama.com

  • L'égalité entre les femmes et les hommes au travail a fait l'objet de formidables avancées depuis le début des années 1970. Pourtant, l'égalité réelle tarde à venir. Voire, des crispations se font jour et un risque de retour en arrière n'est pas à exclure. Pourquoi l'égalité professionnelle en est-elle à ce stade, au milieu du gué ?
    Est-elle juste une affaire de mixité, de femmes, de pratiques Ressources Humaines (RH) renouvelées et de performance économique au sein des grands groupes privés ? Il semblerait que le mentoring, les réseaux féminins ou les formations au leadership réservées aux femmes cadres ne sauraient suffire pour dépasser les inégalités de recrutement, de salaire ou de carrière.
    Cet ouvrage propose de nombreuses pistes concrètes pour parvenir à une égalité réelle en s'attaquant notamment à la santé des femmes non-cadres, à la lutte contre le sexisme ordinaire et le harcèlement ou à la refonte en profondeur des systèmes de GRH. Il invite à concevoir l'égalité professionnelle comme une approche intégrée au management de la diversité et à la responsabilité sociétale, co-construite entre les parties prenantes internes et externes, ainsi qu'à l'intersection du sexe et d'autres différences comme l'âge, le handicap ou l'orientation sexuelle. L'égalité femmes-hommes au travail devient alors un laboratoire pour repenser les relations de travail, un vecteur de transformation des pratiques managériales et un levier du vivre-ensemble et de l'inclusion.

  • Animer un groupe pour faire germer des idées originales et trouver des solutions nouvelles... c'est évidemment essentiel mais cela ne s'improvise pas !
    Les auteurs proposent ici une approche originale, complète et pratique organisée en deux parties :
    o la première partie permet de cheminer, étape par étape, vers l'assimilation du processus d'apprentissage, en partant de soi pour se confronter aux autres. Il balise la méthode et les approches qui forment la base des techniques de l'animation créative ;
    o dans la seconde partie sont indiqués sous forme de fiches, les instruments et les techniques pour stimuler, activer et développer le processus créatif.
    66 fiches prêtes à l'emploi pour stimuler la curiosité, se déconditionner, fortifier son assertivité, animer une session de recherche, s'imprégner des données d'un problème, développer les différentes formes de logique, relier toutes les intelligences...

    Chacun peut apprendre à développer sa créativité !

    Ce volume est enrichi par l'application de l'approche globale Armonya.

  • Le management interculturel recouvre la gestion des équipes lors des rapprochements d'entreprise, la négociation de contrats, les transferts internationaux des outils de gestion, les aspects intergénérationnels, la performance d'équipes multiculturelles de travail, les actions de formation comme l'expérience subjective d'intégration de futurs expatriés et de leurs familles en terres étrangères.
    Gestion de la diversité, mobilité des expatriés, communication à distance, performance des équipes multiculturelles, organisations apprenantes... autant de thèmes de profonde actualité qui sont explorés dans cet ouvrage original. Autant d'occasions aussi de déconstruire certaines idées reçues sur la reconnaissance des différences.
    Ce livre vise à faire un état des lieux des recherches interculturelles les plus influentes en France et dans les champs francophones du travail sur les quarante dernières années. Dans un pays qui est véritablement lui-même que s'il attire à lui et valorise les idées et intelligences venues d'ailleurs, ce livre propose d'abriter ces productions au sein de trois courants principaux de recherche et d'action. S'appuyant à la fois sur des apports sociologiques, des enseignements anthropologiques et des considérations actuellespropres à la discipline de la gestion, cet ouvrage cherche à revenir sur les présupposés conceptuels qui irriguent les recherches de ce champ très composite nommé « interculturel » dans la sphère du travail et à cerner des perspectives nouvelles de développement disciplinaire pour le concept de culture. Si jusqu'à présent les explications en termes de cultures nationales ont été favorisées, le management interculturel entre dans un âge de raison et se doit aussi d'intégrer à son questionnement le lien nécessaire entre cultures et identités, entre force des ancrages collectifs et singularités des trajectoires individuelles.

  • L'innovation est un concept protéiforme dont les facettes paraissent obscures aux yeux de certains dirigeants de PME en quête de compétitivité. Au regard du contexte mouvant et incertain auquel ils sont confrontés, l'innovation semble pourtant constituer l'une des voies à privilégier.
    Quelle que soit sa forme, l'innovation est soumise aux spécificités des PME, au rôle du dirigeant et à un ensemble de facteurs contextuels et relationnels parfois difficilement saisissables. Parmi ceux-ci, la gestion des ressources humaines occupe une place de choix.
    Ainsi, cet ouvrage vise à répondre aux interrogations des dirigeants concernant la relation entre l'innovation et la gestion des ressources humaines en PME : Quelles sont les spécificités de l'innovation en PME ? Quels sont les leviers à actionner et les obstacles à contourner ? Quel est le rôle de la gestion des ressources humaines ? Comment articuler l'innovation et la gestion des ressources humaines ?
    Pour répondre à ces interrogations, nous proposons un modèle actionnable qui intéressera les dirigeants de PME, les responsables RH, les cadres d'entreprises, les responsables publics, les consultants-experts en management, les enseignants-chercheurs en sciences de gestion et les étudiants portant un intérêt au devenir des entreprises à taille humaine.

  • Pratiquant le Codéveloppement depuis 2004 et formés par Adrien Payette, les auteurs ont témoigné de leurs pratiques dans un premier ouvrage : Le Codéveloppement professionnel et managérial - L'approche qui rend acteur et développe l'intelligence collective. Cet ouvrage, réédité, est devenu le Tome1.
    Le présent ouvrage est donc le Tome 2, dans lequel les auteurs témoignent de leurs réalisations auprès de nombreuses grandes entreprises ainsi que des évolutions et subtilités de l'approche du Codéveloppement. Ils alertent sur le foisonnement des pratiques lié au succès de la méthode. En effet, certaines en trahissent l'esprit. Ils fournissent les repères utiles et clarifient la source « action learning » permettant de préserver le « principe actif » du Codéveloppement.
    De nombreux récits détaillés de séances instructives éclairent sur l'animation compétente. Des témoignages d'interventions dans les organisations dégagent le Retour sur Investissement de l'approche.
    Enfin les auteurs soulignent que le Codéveloppement n'est pas un petit jeu de société innocent, que les participants s'y impliquent fortement, et que la compétence requise doit être au niveau de cette implication pour clarifier des situations humaines souvent délicates et complexes.
    Tous deux dirigent le Cecodev qui forme et certifie en matière d'animation de groupes de Codéveloppement.


  • Le dirigeant doit optimiser tous les domaines de fonctionnement de l'organisation. Parmi ceux-ci, le management des ressources humaines est fondamental puisqu'il entretient des liens avec la compétence et les comportements motivés du personnel, et donc avec la création de valeur. Les dirigeants, les cadres des petites entreprises sont directement concernés par cet ouvrage. Trop de petites structures n'optimisent pas totalement leur fonctionnement faute de développer un management des ressources humaines performant. Daniel Pémartin partage son expérience riche et diversifiée, dans un langage clair et accessible à des non-spécialistes de la GRH. Il passe en revue un certain nombre de pratiques susceptibles de dynamiser l'existant, sans pour autant s'engager « dans des usines à gaz ». Il présente des outils concrets et utilisables. Un ouvrage riche en réflexions de bon sens et qui évite le piège des recettes.

  • Rédigé sous la forme de 18 modules pédagogiques et opérationnels, le Coaching taoïste des dirigeants du IIIe millénaire est une réponse aux défis de notre époque. A partir d'outils inédits situés à la croisée de l'économie, de la philosophie et du développement personnel, il aborde des questions aussi diverses que le sens de la vie, la relation au temps, le bonheur au travail, le rôle du corps dans l'alchimie de la vie, le rêve et la vocation des entreprises du futur, les menaces et opportunités des sociétés à venir, etc.
    Ce livre cherche à faire gagner du temps aux dirigeants du IIIe millénaire, à les aider à découvrir leur nature et mission véritables mais également à forger le meilleur de notre humanité ; au service d'une meilleure performance individuelle et collective sans doute, mais surtout d'une conscience qui lui est supérieure.
    Puisant dans les enseignements multimillénaires et initiatiques du taoïsme ainsi que de la Nature, cet ouvrage est une voie nouvelle de performance mais également d'éveil et de spiritualité pour les trois mondes que sont le dirigeant, l'organisation et la planète.
    Même s'il s'adresse en priorité aux dirigeants, coaches et psychologues d'entreprise, chacun ayant vocation à devenir un dirigeant de lui-même, peut s'en inspirer pour entamer sa métamorphose, vers un avenir individuellement ou collectivement plus harmonieux et bienveillant. Le socle d'un monde meilleur et de notre future réalité terrestre.

  • « Pourquoi n'écoute-t-il jamais ce que je lui dis de faire ? ». « Cette équipe ne tourne vraiment pas rond ». « C'est impossible de travailler avec elle, elle n'en fait qu'à sa tête ». Ces phrases tournent souvent en rond dans la tête des managers lorsqu'ils vivent des situations complexes ou des conflits dans leur entreprise. Et finalement, c'est ce qui est en figure qui reste (il n'écoute jamais, elle n'en fait qu'à sa tête) saupoudré d'analyses psychologisantes (c'est un caractériel, elle a un problème avec l`autorité, etc.).
    Le gestalt coaching pose un regard différent sur ces événements et les considère comme des situations bloquées, auxquelles il est nécessaire de donner du sens et d'en comprendre le fond. Pour cela, le gestalt coaching repose sur quatre piliers :
    - Une situation : une situation (même bloquée) reste relationnelle. Ce qui signifie que le manager fait partie du problème et donc de la solution.
    - Un point d'appui : pour construire des solutions, chaque manager dispose de son propre outil de management : lui-même/elle-même et donc d'un style de management propre. Pour le construire, le manager doit poser un regard réflexif sur sa relation managériale.
    - Un levier : le développement des compétences relationnelles est le levier principal de transformation de son style de management.
    - Une transformation : ces compétences relationnelles permettent de développer une relation managériale écologique : centrée sur « l'ici et maintenant », respectueuse de lui-même/elle-même, de son équipe et de son environnement.
    Dans cet ouvrage, je vous propose un arrêt sur images, un espace-temps plus ralenti que le temps de l'entreprise, centré sur ce qui se passe afin de mieux le comprendre et in fine agir et transformer. Ce livre où je partage des éléments de ma pratique s'adresse aux managers et aux coachs.
    La première partie vous guide dans des pratiques d'autoréflexion, qui vous permettent de mieux vous connaître et de comprendre ce qui se joue dans votre relation managériale. La seconde vous accompagne dans sa transformation et dans la définition de votre style managérial.

  • « L'entreprise » nous est désormais présentée comme un espace où ne règneraient plus que contrainte financière et mal-être des collaborateurs, contraints d'exercer des bullshit jobs, encadrés par des managers devenus fous. Les mêmes constats depuis plus de 20 ans et le peu de propositions concrètes et réalistes pour y répondre imposent de dépasser la description des symptômes.
    Il est devenu vital pour les entreprises, privées ou publiques, de trouver les clés pour restaurer un collectif de travail, mû par un projet qui lui donne sens, performant face aux contraintes du réel auquel il est confronté et dans lequel chacun retrouve un certain « plaisir » à travailler, parce qu'il peut faire preuve d'initiative et apporter une contribution reconnue.
    Convaincus qu'il n'y a pas de pierre philosophale pour une « entreprise » qui serait unique et soumise aux mêmes contraintes partout, nous avons réunis dans cet ouvrage des professionnels unis par une même envie de faire avancer les choses et porteurs de la richesse de la diversité de leurs expériences et points de vue.
    Cet ouvrage force de proposition s'adresse aux praticiens de la fonction RH et à tous les décideurs opérationnels soucieux d'allier exigences économiques et attentes sociales pour faire de l'entreprise un projet durable, performant et humain. Dans cette optique, il a pour ambition d'apporter :

    des clés d'analyse pour mieux comprendre la problématique du désengagement du corps social ;
    un raisonnement pour aider chacun à formuler ses réponses dans un cadre de cohérence ;
    des propositions quant aux solutions de façon à inspirer et nourrir la réflexion de toutes et tous.

  • L´évaluation fait partie de la vie de l´entreprise comme des individus. C´est un exercice difficile qui exige méthode, rigueur et savoir-faire. A travers des exemples et une méthodologie simple et efficace, l´auteur vous propose sa pratique de recruteur et d´évaluateur. Si elle insiste surtout sur la pratique des entreprises françaises ou étrangères implantées en France, elle élargit sa réflexion à ce qui se passe ailleurs en matière d´évaluation. Ce livre est conçu pour toute personne qui souhaite s´initier et se perfectionner en évaluation. Il s´adresse donc aussi bien aux personnes des Ressources Humaines, qu´aux managers ou qu´aux étudiants. Il s´adresse aussi à tout individu qui, voulant développer son employabilité souhaite faire évoluer ses compétences et devenir maître de son projet de carrière.

  • Crises, petites et grandes, périlleuses ou sans lendemain, l´adrénaline est au rendez-vous dans le quotidien des managers. Elle l´est aussi dans ce recueil d´incidents du genre de ceux qui ponctuent la vie en organisation et en illustrent des aspects peu

  • Bien qu'enseignée aujourd'hui dans toutes les institutions de formation en sciences de gestion en Afrique francophone, il manque à la Gestion des Ressources Humaines des ouvrages de référence sur sa pratique dans les entreprises, cet ouvrage vient partiellement combler ce vide.

    Celui-ci couvre plusieurs pays (Bénin, Cameroun, Maroc, Nigéria, Sénégal, Togo, Tunisie), et porte sur des sujets aussi divers que : la gestion des carrières, la contribution de la GRH au développement des territoires, la coordination dans les entreprises, la contribution des tontines à la GRH, ... Des sujets familiers dans la discipline, mais c'est leur traitement qui diffère selon que l'on soit en Afrique, en Europe, en Amérique, ou ailleurs.

    Ainsi, en Afrique l'une des questions qui attire le plus l'attention des chercheurs en sciences de gestion est celle de la relation entre gestion de l'entreprise et cultures africaines. Faut-il adapter les outils modernes de management des entreprises, généralement d'origine européenne ou nord-américaine, aux environnements africains ? Faut-il forcer les entreprises à s'adapter à ces outils en reconnaissant à ces derniers un caractère universel, ou bien générer des théories, concepts et outils adaptés aux cultures africaines ? Trouver une réponse à ces questions est essentiel pour qui veut démontrer la pertinence du concept d'entreprise africaine.

    En intitulant cet ouvrage Gérer les ressources humaines en Afrique : entre processus sociaux et pratiques organisationnelles, les auteurs le placent au coeur de ce débat, la GRH en constituant probablement l'une des meilleures portes d'entrée. En fait, les lecteurs se rendront vite compte que loin d'apporter une réponse définitive à cette problématique, les contributions des différents auteurs, en démontrent la complexité par un approfondissement du débat, à partir d'une analyse des pratiques de gestion des ressources humaines dans les entreprises (cas réels d'entreprise).

  • À l'instar de R. Barthes, ce livre déconstruit les mythologies qui laminent aujourd'hui les entreprises : le leadership, le coaching, l'esprit d'équipe, la formation, les entretiens de recrutement, le dress code, la rémunération, les DRH (eh oui !), le management et les petits chefs, le 360 degrés feed-back, les tests psychométriques, la clean desk policy, les high potentiels, la graphologie, mais aussi la souffrance dans les organisations, les référentiels de compétences, les évaluations annuelles, les assessments centers et la petite dernière, la génération Y. Ce livre ne puise pas sa légitimité par le haut, mais plutôt par le bas : c'est le terrain, la réalité concrète, nue et crue qui s'y exprimera. Ici, point de paradigmes à renverser ou de prolégomènes à tartiner, mais plutôt des polaroïds textuels, des souvenirs de lectures invités, des clins d'oeil ; bref des réflexions sur notre pratique professionnelle. Des croquis ethnologiques de terrain. Croquer en réinsufflant du sens dans la vie asséchante du travail, tel est finalement le dessein poursuivi. Si l'ambition théorique est limitée (observer et comprendre pour agir), nous avons la faiblesse de penser que ces textes éclairent avec une originale lucidité le fonctionnement délirant des organisations, de leur vie à leur mort.

  • Cette fin du XXe siècle et début du XXIe marquent une période charnière sans précédent pour les courants qui s'installent. Les mutations économiques, digitales, politiques, environnementales injectent de nouveaux paradigmes dans l'entreprise et le monde du travail, impactant en profondeur la relation et l'autorité.
    L'auteure s'appuie sur sa longue expérience de l'accompagnement des personnes et des entreprises pour présenter, par touches et retouches, un tableau en mouvement de la réalité des exercices du pouvoir. Elle invite par des approches plurielles à de nouvelles pistes de responsabilité, de pouvoir de soi et avec les autres, et à d'autres leviers pour faire réussir et surfer la complexité. Dans ces temps longs et courts d'exercice du pouvoir, elle apporte : des clés pour comprendre, des outils pour respirer, des approches pour se comporter autrement, et enfin, une prospective sur les entre-flux de demain.
    Cet ouvrage intéressera les dirigeants, les managers, les DRH, les consultants, les coach(e)s professionnel(le)s, ceux qui évoluent dans leurs rôles et fonctions, pour mieux comprendre la place qu'ils peuvent prendre dans les courants qui les traversent.

  • Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à la situation des femmes dans les entreprises. À travers divers témoignages de chef(fe)s d'entreprises, de responsables des ressources humaines, de l'égalité femmes-hommes, ou encore de responsables politiques, le lecteur découvre la richesse des initiatives engagées face à la variété des situations rencontrées. Les récits rassemblés ici offrent un panorama de l'existant, mais ils soulignent par ailleurs la fragilité de la vie professionnelle des femmes.
    Les contributions présentées suivent deux perspectives. En premier lieu, elles interpellent sur les enjeux liés à la vie professionnelle des femmes : quels constats ? Quels problèmes ? Quels stéréotypes ? En second lieu, la question de la mixité est posée relativement à ses apports pour l'entreprise : quelle gouvernance ? Quelle performance ? Quels droits ?
    Cette publication fait suite au premier colloque « Femmes dans l'entreprise » organisé par la Chaire CoCréatec (octobre 2016) qui a rassemblé les acteurs de toute la France impliqués dans des démarches de valorisation de la mixité et/ou d'égalité entre les femmes et les hommes. L'objectif fixé pour ces premiers échanges a été d'établir un état des lieux des situations observées en croisant les expériences et les bonnes pratiques.
    La coordination a été menée par quatre enseignantes-chercheures qui animent des programmes de recherche-action dans le cadre de la Chaire CoCréatec, traitant de l'humain dans l'entreprise.
    Coordonné par Marion POLGE, Colette FOURCADE, Caroline DEBRAY et Agnès PARADAS, avec les contributions de Renaud ALLAMANO-KESSLER, Muriel AVINENS, Cécile BIASIO, Céline CAMMARATA, Caroline CAZI, Anne-Marie COSTALATFOUNEAU, Véronique CSANYI-VIRAG, Pierre DANTHEZ, Carole DELGA, Sophie DELORME, Sébastien DENAJA, Michel ESTIMBRE, Agnès FICHARD-CARROLL, Diane GAGNÉ, Laure HELTERLIN, Jocelyne JAUMES, Farida KHODRI, Isabelle LE DRÉAU, Sylvie MERCIER, Anne MIONE, Françoise MORVAN, Françoise NAUTON INGLIS, Philippe SAUREL, Edwige UCHAN et Katia VIDIC.

  • Un nombre toujours croissant de démarches, nées indépendamment ces dernières années, visent à améliorer la performance des entreprises par une approche « Valeur ». Certaines ont révolutionné leur domaine d'application : Shared value, Blue Ocean, B Corp, Responsabilité Sociétale d'Entreprise, Balanced ScoreCard, Business Analysis, Lean, analyse de la Valeur, entreprise libérée ...
    Derrière les spécificités de chaque domaine d'application, un certain nombre de points communs semblent leur apporter leur spécificité et leur efficience : raisonnement « valeur », approche « système », importance donnée au sens et au dialogue.
    Cette approche système, qui dépasse le raisonnement cartésien de la même façon que la relativité d'Einstein a dépassé la physique de Newton, est déjà à l'oeuvre dans certaines entreprises. La synergie entre ces démarches ouvre à coup sûr des espoirs considérables.
    Rêvons d'une entreprise :
    - dont la gouvernance et la stratégie viseraient à apporter plus de valeur à toutes ses parties prenantes (actionnaires, clients, employés, fournisseurs) tout en respectant l'environnement et étant utile à la société ;
    - dont les produits et/ou services enthousiasmeraient les clients actuels et futurs, en valorisant les compétences des employés et les ressources de fournisseurs partenaires ;
    - où chaque métier serait piloté selon des indicateurs de sa contribution à ces buts et à la réussite des autres métiers ;
    - où les processus industriels et tertiaires ne produiraient que des outputs utiles à ces métiers et aux parties prenantes, appuyés par un système d'information et autres outils efficients ;
    - où chacun atteindrait ses buts et objectifs en collaborant à ceux des autres, dans le respect des valeurs de tous.

    Coordonnée par Olaf de HEMMER GUDME et Hugues POISSONNIER, cette 2e édition est préfacée par Joël de ROSNAY, complétée par les contributions de Laurent LEDOUX, Jonathan NORMAND et Mark PFITZER, et reprend celles de Marc BEAUVOIS-COLADON, Cédric BERGER, François CLUZEL, Alexandre ENGEL, Eric FROMANT, Christophe GOBIN, Olaf de HEMMER GUDME, Laurent JEHANIN, Guillaume LAMÉ, Paul-Hubert des MESNARDS, Rima NOURI, Hugues POISSONNIER, André-Yves PORTNOFF, Michel RAQUIN, Michel SANTI, Philippe SCHIESSER, Emmanuel TONIUTTI, Clément TOULEMONDE, Anne VINAGRE et Bernard YANNOU.

  • En France, l'échec professionnel demeure un sujet extrêmement sensible pour les personnes ayant à y faire face. Une faillite, un licenciement ou le flop d'un nouveau projet sont des épreuves souvent très difficiles à vivre ! De façon réaliste et nuancée, l'auteur brosse pourtant un portrait résolument positif de l'échec professionnel... à condition que celui-ci soit bien accompagné dans la durée. Rebondir après un échec professionnel suppose ainsi souvent un soutien externe éclairé.
    Dans cet ouvrage, les managers, coachs, consultants ou autres conseillers (en emploi, en bilans de compétences, en outplacement, en évolution professionnelle...) sont donc aiguillés afin d'adapter au mieux leur posture face à ce type de publics. Sans tomber dans l'écueil du dogmatisme et en soulignant bien la singularité de chaque déconvenue, de nombreuses clefs sont ainsi avancées pour « aider à aider » les professionnels de l'accompagnement.
    Cet ouvrage se révèle aussi très utile pour les personnes directement concernées par un échec professionnel. En effet, si celles-ci disposent de ressorts internes suffisants, elles pourront trouver ici des leviers pour s'accompagner elles-mêmes en vue de surmonter leur expérience malheureuse. Comment contester l'image sociale de l'échec ? Comment surmonter les émotions liées à l'échec ? Comment tirer les leçons de l'échec ? Telles sont notamment quelques-unes des questions auxquelles répond l'auteur de façon pratique. Chacune de ses propositions s'appuie sur les travaux de recherche les plus récents sur le sujet et est illustrée par de nombreux cas concrets.


  • Cet ouvrage offre une vision renouvelée et élargie des ressources humaines, nourrie des apports d'une recherche interdisciplinaire, englobant toutes les dimensions de la responsabilité sociétale et ouverte à l'ensemble des disciplines de gestion, à travers des chapitres écrits par les meilleurs chercheurs internationaux francophones. Les contributions illustrent l'apport de la recherche en sciences de gestion au développement des connaissances et au progrès des pratiques managériales.


    Il s'adresse à tous ceux qui s'intéressent aux ressources humaines, à son évolution et à son rapprochement avec la RSE : étudiants et enseignants-chercheurs en management, dirigeants, directeurs des ressources humaines, directeurs RSE.

  • L'apprenance repose sur l'idée de l'apprentissage tout au long de la vie. L'apprenance rapproche la formation et le travail, jusqu'à les fusionner. L'organisation est ainsi appelée à devenir « apprenante », après avoir été souhaitée « qualifiante ». Les individus comme le collectif sont invités à apprendre à apprendre. Apprendre plus vite que la concurrence, c'est la seule façon de demeurer compétitif. « Learn or die ». L'essentiel est de créer les conditions pour que chacun apprenne. La question n'est plus de savoir quoi apprendre, mais comment susciter une dynamique d'apprentissage permanent. Comment faire pour que chaque situation de travail devienne apprenante ? Comment favoriser l'émergence d'un écosytème de l'apprenance ?
    Thérèse ALBERTINI, Béatrice ARNAUD, Nancy BEAUREGARD, Daniel BELET, Laurent BOURGEON, Martine BRASSEUR, Philippe CARRÉ, Jean CORBEL, Denis CRISTOL, Patrick DAMBRON, Laurent DEPOND, Jean-Pierre DUMAZERT, Michelle DUPORT, Christophe ESTAY, Soufyane FRIMOUSSE, Marie-Claude GAUDET, Olfa GRÉSELLE-ZAÏBET, Alexandre GUILLARD, Anthony HERAULT, Nathalie LAMETA, Bernard LÉVÊQUE, Graziella LUISI, Romain MORETTI, Christine NASCHBERGER, Hervé NDOUME ESSINGONE, Hadj NEKKA, Jean-Marie PERETTI, Marc PHALIPPOU, Claudine PIERRON, Patrick PLEIN, Brigitte QUINTON, Béatrice SIADOU-MARTIN, Pierre-Eric SUTTER, Jean-Paul TCHANKAM, Patrice TERRAMORSI ont accepté de répondre à cette problématique.
    Les 35 experts enseignants-chercheurs, dirigeants d'entreprise, DRH, directeurs des affaires sociales, experts en relations sociales et consultants RH proposent des pistes intéressantes pour relever ces défis à travers les 23 chapitres de l'ouvrage.

  • Dans un contexte mondial en mutation, le champ du management international connaît un intérêt marqué auprès des dirigeants d'entreprises, des enseignants-chercheurs et des étudiants. Les multiples défis liés à l'internationalisation des activités invitent à la (re)lecture des travaux portant sur le management international. L'ambition de cet ouvrage est de présenter les contributions des grands auteurs de ce champ aux lecteurs francophones.
    Composé de vingt chapitres, le livre est structuré autour de quatre thématiques : (1) les dynamiques d'internationalisation, (2) le choix des modalités d'implantation, (3) l'organisation et le management des entreprises multinationales et (4) les cultures nationales et la mondialisation.
    L'ouvrage a été rédigé par les membres de l'axe « Management International » du Centre de Recherche Magellan (équipe d'accueil n° 3713) de l'IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 et du réseau Atlas/AFMI (Association Francophone de Management International).

empty