• Comprendre l'ailleurs pour mieux comprendre l'hommeIl y a cinquante ans, un homme, pour la première fois, a marché sur la Lune. Pour commémorer cette prouesse technologique, Jean-Pierre Luminet retrace la fabuleuse épopée de l'exploration spatiale et nous invite aussi à voyager dans le futur.
    Savez-vous par exemple que notre Lune est née d'une collision entre une planète vagabonde et la jeune Terre il y a plus de quatre milliards d'années ? Que les satellites de Jupiter et de Saturne sont couverts de glace sous laquelle des océans liquides abritent peut-être des formes de vie primitive ? Savez-vous que des trous noirs peuvent entrer en collision et faire vibrer l'espace avec des ondes de gravitation ? Qu'il existe peut-être des raccourcis pour voyager à l'autre bout de l'univers ?
    À travers ces chroniques, Jean-Pierre Luminet nous délivre un important message : le véritable, grand et noble objectif de l'exploration spatiale n'est pas de conquérir, mais de comprendre. Et en comprenant ce qui nous est étranger et si lointain, nous nous comprenons mieux nous-mêmes, en vue de construire un monde meilleur.

  • 1984 d'Orwell parlait d'une dictature violente. Le monde des Big Datas à l'horizon de la moitié de ce siècle sera celui d'une hégémonie à la fois douce et totalitaire. La fin de la pensée grecque est en marche et avec elle une époque de l'humanité est bientôt révolue. On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies. Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l'ampleur, on découvre qu'il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l'appareil de renseignement le plus puissant de la planète. Cet accouplement entre les agences américaines et les conglomérats du numérique, est en train d'enfanter une entité d'un genre nouveau. Une puissance mutante, ensemencée par la mondialisation, qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l'Humanité. La prise de contrôle de nos existences s'opère au profit d'une nouvelle oligarchie mondiale. Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C'est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother. Si nous laissons faire nous serons demain des " hommes nus ", sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d'agir.

  • « Je dédie ce livre à mes petits-enfants. En commençant à l´écrire, j´ai pris conscience de la valeur symbolique que je pouvais lui donner : celle d´un testament spirituel. Que voudrais-je leur raconter sur ce grand Univers qu´ils continueront à habiter après moi ? J´ai alors songé à ces conversations avec l´une de mes petites-filles, où nous observons, étendus confortablement sur des chaises longues, le ciel étoilé. Je me suis senti revivre ces soirées de mois d´août avec mes enfants qui me bombardaient de questions pendant que nous attendions les étoiles filantes. La contemplation de la voûte céleste et le sentiment de notre présence parmi les astres provoquent un désir partagé d´en savoir plus sur ce mystérieux cosmos que nous habitons. Il sera ici question de science, ce qui n´exclut pas la poésie. »

  • Voici l'ouvrage sur une des révolutions scientifiques les plus importantes de ces cinquante dernières années. Un livre qui va changer votre vie !
    Jusqu'à ces dernières années, la science expliquait que nous étions programmés par notre  patrimoine génétique. Or, à la lumière de recherches récentes, les scientifiques revoient leur théorie. La nouvelle révolution en biologie, appelée épigénétique, montre que votre comportement quotidien - ce que vous mangez, l'exercice que vous pratiquez, votre résistance au stress, le style de vie que vous adoptez... - va inhiber ou activer certains de vos gènes. Vous êtes comme le chef d'orchestre d'une symphonie, co-auteur de votre vie, de votre santé, de votre équilibre. Joël de Rosnay raconte cette révolution et ses répercussions sur le «vivant». Il dispense également de nombreux conseils pour prendre soin de son environnement personnel, et ainsi rester en bonne santé.
    Par ailleurs, il élargit cette notion, fondée sur l'interdépendance entre individu et environnement, à la société tout entière. Il dessine les fondements du monde de demain en imaginant le passage d'une démocratie représentative à une démocratie participative, et enjoint les nouvelles générations à faire le pari de moins de compétition et de plus d'optimisme. Il décrit des citoyens engagés à tous les niveaux de décision (politique, économique, sociétal...) et l'avènement d'une économie plus collaborative et « circulaire ».
    Ce livre fondamental veut inciter le lecteur à réfléchir aux impacts de cette révolution majeure dans la manière de construire sa vie personnelle et de décider des futures évolutions sociétales.

    Par l'auteur de nombreux best-seller, comme Je cherche à comprendre (plus de 15.000 ex).

  • Que ce soit à l'échelle du cosmos, avec le fameux « vide intersidéral », ou à celle de l'atome, l'existence et même l'omniprésence du vide est pour l'esprit moderne une évidence. On a du mal à s'imaginer que cette idée a pourtant mis des millénaires à s'imposer, philosophes et scientifiques, d'Aristote à Descartes, s'attachant à nier l'existence du vide. Et certes, puisque le vide n'est rien, comment pourrait-il exister ? Avec le talent pédagogique qui a fait le succès de ses nombreux ouvrages (dont Le Cosmos et le Lotus, Albin Michel, 2011), le célèbre astrophysicien Trinh Xuan Thuan retrace pour nous la grande odyssée du vide. Partant de l'histoire passionnante de l'invention du zéro venue d'Orient, il nous fait vivre la naissance de la science expérimentale avec Galilée et Pascal, et nous conduit, à travers les théories de la relativité et de la mécanique quantique, jusqu'à la physique contemporaine. Celle-ci a montré que le vide n'est pas un néant inerte, puisque que des particules éphémères, comme le boson de Higgs, peuvent en émerger. Cette « fécondité du vide », que l'on découvre aujourd'hui, rejoint en partie les intuitions des traditions taoïstes et bouddhistes, comme le montre l'auteur à la fin de son ouvrage.

  • Voyage au coeur de l'espace-temps ; de la théorie de la relativité aux mystères du cosmos Nouv.

    Le temps s'écoule-t-il toujours à la même vitesse ?D'où vient la gravité ?Comment notre Univers est-il né ?Est-il infini ?À quoi ressemble un trou noir ?Autant de questions vertigineuses qui ont occupé les esprits les plus brillants, de Galilée à Einstein en passant par Newton. Ce livre vise à les décrypter et à raconter la théorie de la relativité de manière ludique, en s'appuyant sur des explications et illustrations accessibles à tous.
    De la relativité à l'astrophysique, de l'espace-temps à la gravité, d'E=mc2 au boson de Higgs, de la matière noire à l'énergie noire... embarquez pour un voyage aux confins de la science et du cosmos !

  • Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement,

    Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement, fourvoyés sur certains sujets. Charles Darwin n'a pas bien évalué les effets de " dilution " dans la transmission des caractères génétiques ; Lord Kelvin a largement sous-évalué l'âge de la Terre ; Linus Pauling s'est fait " coiffer au poteau " dans la découverte de la structure de l'ADN par Jim Watson et Francis Crick ; Fred Hoyle fut un partisan irréductible de la théorie de l'Univers stationnaire ; enfin, Einstein créa une constante cosmologique pour une mauvaise raison.

    Il ne s'agit pas d'énumérer les erreurs de ces grands hommes, mais bien plutôt de constater et d'analyser les conséquences bénéfiques de ces errements : la théorie de l'évolution de Darwin fonde la génétique moderne ; Kelvin enseigne à ses successeurs comment utiliser la thermodynamique en astronomie et en géologie ; Linus Pauling introduit superbement les considérations chimiques en biologie ; Fred Hoyle démontre les bienfaits et les limites des approches scientifiques qui se démarquent des théories " à la mode " et, curieusement, au lieu d'être une erreur, l'introduction de la constante cosmologique par Einstein s'avère extraordinairement bénéfique.

    C'est à une véritable enquête policière, qui dévoile de nombreux aspects jusque-là ignorés de l'histoire des sciences, que s'est consacré l'astrophysicien Mario Livio, qui expose ici de façon originale et vivante les chemins parfois tortueux empruntés par la recherche scientifique.

  • À l'heure où l'espace devient un enjeu géopolitique, économique et climatique majeur, Maxime et Hugo Lisoir nous présentent dans cet ouvrage une rétrospective et une prospective sur les grandes questions d'astrophysique et d'astronautique. Vols habités jusqu'à Mars et au-delà, débris orbitaux, astéroïdes tueurs, énergie et matière noire, transneptuniens extrêmes, exoplanètes habitables... que recouvrent exactement ces mots et quelle est leur histoire ? Quels sont les développement scientifiques probables en astrophysique et astronautique d'ici 2040 ? Dans ce livre, les auteurs nous invitent à vivre avec eux l'aventure spatiale des vingt prochaines années ! Passionnés par l'espace, les frères Maxime et Hugo Lisoir, respectivement 32 et 28 ans, sont les créateurs de la chaîne YouTube de vulgarisation scientifique Hugo Lisoir suivie par plus de 300 000 abonnés.

  • Les oeuvres d'art font les règles
    " Une machine peut-elle peindre, composer de la musique ou écrire un roman ? Si elle parvenait à distinguer l'art de la banalité et de la platitude, une machine pourrait-elle apprendre à être créative ? Plus encore, serait-elle en mesure d'accroître notre propre créativité et de nous aider à saisir des opportunités que nous aurions manquées sans elle ?
    Vous vous demandez peut-être pourquoi c'est un mathématicien qui vous invite à ce voyage. La réponse toute simple est que l'IA, l'apprentissage automatique, les algorithmes et le code sont tous fondamentalement mathématiques. Si vous voulez déterminer comment et pourquoi les algorithmes contrôlent la vie moderne, il vous faut comprendre les règles mathématiques qui les sous-tendent. Sinon, vous allez vous faire chahuter par les machines. "
    Prêts à embarquer pour une épopée intellectuelle aux confins de la science moderne ? Accessible et lumineux, Le Code de la créativité explore les rouages de l'intelligence artificielle et éclaire les ressorts de la création artistique.

  • Alors que la transition écologique est plus que jamais au coeur du débat, les pouvoirs publics ont été attaqués en justice pour inaction climatique. La question de l'engagement de la France dans cette transition mérite d'être posée scientifiquement.
    La lutte contre le réchauffement climatique doit être envisagée autrement que comme cette brusque révolution que certains appellent de leurs voeux, tant elle s'appuie sur le temps long de la science. Contre les collapsologues et la désinformation catastrophiste, Marc Fontecave n'esquive pas la polémique et nous démontre, preuves à l'appui, qu'elle est bel et bien lancée : sa présentation exhaustive de l'état de nos connaissances dans tous les domaines de la transition énergétique, pilier de la transition écologique, fait apparaître que le « monde d'après » est en germe dans les innovations du « monde d'avant » et que
    l'effondrement est tout sauf inéluctable.
    Source d'un optimisme raisonné, ce livre nous offre la possibilité d'imaginer une planète enfin respectée par des sociétés humaines durablement organisées.

  • Que se passe-t-il dans la tête d'une chercheuse de renommée mondiale ?
    Voici le parcours d'une étudiante en Chimie-Physique qui a découvert la recherche grâce aux qualités pédagogiques d'un de ses enseignants. Ses rencontres avec des personnalités d'exception et d'autres bien moins glorieuses l'ont poussée à aller au-delà d'elle-même et à découvrir ce qu'est le bonheur de chercher et surtout de trouver des phénomènes à partir d'hypothèses qui ont été quelquefois considérées comme stupides, infaisables ou encore fausses mais qui ouvrent la voie à des découvertes encore plus belles que celles imaginées.
    Les premiers bonheurs ont été la fabrication des nanomatériaux de taille contrôlée et leurs assemblages en réseau cristallin comme des atomes dans un cristal. Le tout dernier est d'avoir pu assembler des nanomatériaux dans des cellules cancéreuses.
    Tout ceci est possible grâce à un travail intensif, beaucoup d'humilité, d'échanges, d'obstination et d'observation de la Nature. La compétition scientifique, une lutte sur soi-même, accompagnée d'incivilités peuvent être des moteurs considérables pour la réalisation de magnifiques projets. Elle peut être aussi dévastatrice. La recherche est-elle une source de bonheur ou une chance pour nos sociétés?

  • Pourquoi le monde existe-il ?

    Jim Holt

    Partant de la question la plus fascinante de tous les temps, " Pourquoi y a-t-il un monde plutôt que rien ? " Jim Holt embarque le lecteur dans une incroyable enquête existentielle.
    De la philosophie à la physique quantique, nombre d'intellectuels et de chercheurs tels que Leibniz, Hawking, Kant, Hegel ou Sartre, ont cherché à expliquer l'origine du monde. Jim Holt revient sur les théories qui ont émergé au cours des siècles et partage les échanges qu'il a eus avec de nombreux scientifiques et penseurs auxquels il a posé la question qui l'obsède ;
    Parmi les personnes interviewées, on trouve John Updike, David Deutsch, Adolf Grünbaum, John Leslie, Derek Parfit, Roger Penrose, Richard Swinburne, Steven Weinberg, Andrei Linde et Martin Amis.
    Avec humour et intelligence, Jim Holt nous invite à une réflexion profonde sur le plus grand mystère de l'univers.
    Critiques :
    " Il aurait pu n'y avoir rien. Cela aurait pu être plus facile. Au lieu de cela, il y a quelque chose. L'univers existe et nous sommes ici pour nous interroger à ce sujet. [...]. Dans
    Pourquoi le monde existe-t-il ?, Jim Holt, écrivain élégant et plein d'esprit, se lance à la recherche de réponses... Holt retrace le raisonnement derrière chacune d'elles avec soin et clarté ; une clarté telle que chaque idée semble parfaitement sensée, même si elle fait tourner la tête d'incrédulité. "
    - Sarah Bakewell,
    New York Times, auteure de
    Comment Vivre ? Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponses." Jim Holt nous repose la question que Stephen Hawking a posée il y a longtemps sans pouvoir y répondre : pourquoi l'univers subit-il toute cette peine d'exister ? "
    - Ron Rosenbaum,
    Washington Post" J'ai lu
    Pourquoi le monde existe-t-il ? par Jim Holt et j'ai eu buzz existentiel. " - Bruce Springsteen

  • L'intelligence artificielle va-t-elle bientôt dépasser celle des humains ? Ce moment critique, baptisé " Singularité technologique ", fait partie des nouveaux buzzwords de la futurologie contemporaine et son imminence est proclamée à grand renfort d'annonces mirobolantes par des technogourous comme Ray Kurzweil (chef de projet chez Google !) ou Nick Bostrom (de la vénérable université d'Oxford). Certains scientifiques et entrepreneurs, non des moindres, tels Stephen Hawking ou Bill Gates, partagent ces perspectives et s'en inquiètent. Menace sur l'humanité et/ou promesse d'une transhumanité, ce nouveau millénarisme est appelé à se développer. Nos machines vont-elles devenir plus intelligentes et plus puissantes que nous ? Notre avenir est-il celui d'une cybersociété où l'humanité serait marginalisée ? Ou accéderons-nous à une forme d'immortalité en téléchargeant nos esprits sur les ordinateurs de demain ? Voici un essai critique et concis sur ce thème à grand retentissement par l'un de nos meilleurs experts des humanités numériques. Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie, où il mène des recherches sur l'intelligence artificielle au Laboratoire informatique de Paris 6 (LIP6). Il est président du comité d'éthique du CNRS et a publié divers ouvrages dont le précurseur L'Âme machine, au Seuil en 1990.

  • Chose déroutante, décidément, que le temps. Nous en parlons comme d'une notion familière et évidente, voire domestique, « gérable ». Les physiciens, eux, l'ont couplé à l'espace, en ont fait une variable mathématique, qu'ils intègrent dans des théories si complexes qu'elles sont difficiles à traduire en langage courant. Quant aux philosophes, ils ne cessent depuis plus de deux millénaires de s'interroger : est-il une sorte d'entité primitive, originaire, qui ne dériverait que d'elle-même ? Procède-t-il au contraire d'une ou plusieurs autres entités plus fondamentales ? Le temps s'écoule-t-il de lui-même ou a-t-il besoin des événements qui s'y déroulent pour passer ? Et au fait, le temps a-t-il eu un commencement ? Aucune discipline ne parvient à épuiser, à elle seule, la question du temps. C'est pourquoi nous avons croisé les regards des philosophes avec ceux des physiciens. Et que se passe-t-il ? Sans aucun doute de belles et troublantes choses...

  • Un essai passionnant pour comprendre où nous nous situons dans l'espace-temps et pourquoi les humains ne coloniseront jamais la planète Mars. Aller sur Mars ? Et y habiter ? La réalité ne se laisse pas apprivoiser comme dans les studios des Majors. Quand on sait que près d'une sonde sur deux lancée vers la planète Mars s'écrase à son arrivée, faire amarsir une fusée contenant des êtres humains confinés dans quelques mètres cubes pendant six mois et épuisés par un si long voyage hors gravitation terrestre, relève de l'inconscience la plus totale. Même avec les moyens technologiques actuels les plus avancés, en arrivant sur Mars ces astronautes de l'impossible seraient déminéralisés, ostéoporotiques, tiendront à peine sur leurs jambes et seraient pour moitié d'entre eux cancéreux à divers degrés à cause des rayons cosmiques et de la radiation solaire considérable. Il faudrait de plus des vaisseaux cargo pour ravitailler en eau, en nourriture, en oxygène, etc. des colons d'un genre impossible, sur une planète déserte, balayée par de violentes tempêtes de silice avec une " nature " particulièrement hostile.
    Avec Hollywood, tout est si facile ! Les films de science-fiction sont de plus en plus spectaculaires et réalistes. Le public finit par les considérer comme de la vraie science alors qu'ils ne sont que de la pure fiction, dopée aux effets spéciaux, répondant parfaitement aux critères commerciaux que le box-office leur impose.
    Alors continuez à rêver avec la Mars Society et l'équipage de l'Enterprise et ne lisez pas ce petit livre, ou... venez découvrir les vraies dimensions de l'espace-temps : et pourquoi nous ne vivrons jamais sur Mars. Même s'y rendre serait tout simplement sans retour.

  • " Une pincée de désordre dans un ensemble ordonné est souvent créative. "Quel lien existe-t-il entre la sardine et le diamant ? Celui qui les associe à un vol d'oiseaux migrateurs, à une marguerite, au givre sur la fenêtre, au système solaire, à l'ADN... : c'est l'ordre.
    Visible ou caché, revêtant des formes très diverses, l'ordre, omniprésent dans la nature, nous émerveille. Sans ordre la vie n'existerait pas, mais, curieusement, sans désordre non plus ; si l'ordre crée la structure, le désordre permet le mouvement.
    Ce livre raconte la fascination que l'ordre exerce sur l'homme. Une fascination qui s'accompagne de la volonté de le contrôler et de le transformer. La nature est toutefois rebelle et, pour lui imposer de l'ordre, il faut la soumettre à des contraintes. La technologie en donne les moyens. Mais l'homme ne s'arrête pas là : il utilise ces nouveaux outils pour imposer l'ordre à ses semblables, ce qui s'avère une aventure encore plus périlleuse, car l'ordre des uns n'est pas celui des autres.
    Repenser intelligemment l'ordre de nos sociétés devient dès lors une nécessité.

  • Les humains seront-ils un jour dominés par des algorithmes? 
    Installez-vous confortablement dans un transat, et laissez-vous guider sur le chemin menant des premières idées du génie anglais Alan Turing aux capacités affolantes des ordinateurs quantiques et aux promesses de l'intelligence articielle. Les progrès sont immenses mais les obstacles encore nombreux.
    Au moment de quitter votre transat, vous ne regarderez plus votre ordinateur de la même manière... 

  • Que nous dit vraiment la science sur la nature de l´univers, sur son origine et son avenir ? Par quel mystère le langage mathématique, pure création de l´esprit humain, se révèle t-il aussi performant pour nous décrire les phénomènes physiques, de l´infiniment petit à l´infiniment grand ? S´il existe un ordre du monde, ce que nous en disent la physique quantique et la théorie de la relativité est-il compatible avec ce qu´enseigne le bouddhisme ? Et que peut-on en conclure concernant notre propre vie ?

    A ces questions passionnantes et à beaucoup d´autres, le célèbre astrophysicien Trinh Xuan Thuan répond ici d´une façon personnelle, en s´appuyant sur son expérience.

    Son itinéraire l´a placé d´emblée à la confluence de trois cultures : issu d´une famille de lettrés vietnamiens imprégnée de traditions bouddhiste et confucéenne, il a reçu une éducation à la française puis une formation scientifique à l´américaine. Une telle richesse de points de vue lui permet d´apporter, non pas des réponses toutes faites du haut de son savoir, mais des éléments de réflexion accessibles à tous, qui nous font participer à la grande aventure de l´astrophysique depuis un siècle. Entre le Cosmos que nous dévoile chaque jour la science et le « Lotus » de la sagesse orientale, Trinh Xuan Thuan nous invite à emprunter une voie d´intelligence ouverte.

  • À l'heure où prospèrent sur les réseaux sociaux les attaques les plus diverses et les plus régressives contre la théorie de l'évolution, voici un bref vade-mecum de défense et illustration de cette théorie, trop souvent mal comprise.
    En une trentaine de questions-réponses concises sont discutés et réfutés les arguments critiques les plus couramment développés : " Si l'Homme descend du Singe, pourquoi reste-t-il des singes ? " ; " Ce n'est qu'une théorie ! Cela veut dire que personne n'a de certitude " ; " La nature est trop bien faite pour être le fruit du hasard " ; " La probabilité de formation spontanée d'une molécule biologique est infime ", etc.
    Une indispensable contribution à la salubrité intellectuelle collective !
    Thomas C. Durand est docteur en biologie végétale. Il a écrit quelques romans et pièces de théâtre, et a créé une chaîne très suivie sur YouTube, La Tronche en Biais. Il a déjà publié au Seuil un essai remarqué, L'Ironie de l'évolution (" Science Ouverte", 2018), qui a obtenu le prix La Science se livre 2019.

  • Détonnantes coïncidences atomiques et cosmiques ont permis à lUnivers de sorganiser, senrichir et nous donner naissance. Du noyau de carbone aux profondeurs de la planète, du rayonnement fossile aux mystérieux neutrinos, que détranges phénomènes ont contribué à la complexité du monde ! Mais sa richesse et sa beauté sont désormais mis en péril sur Terre par lHomme, devenu la principale menace pour son environnement, pour la biodiversité, et finalement pour lui-même. Comment concilier la belle-histoire de lUnivers et la moins-belle-histoire de lHumanité ? Nous offrant lune et lautre en parallèle, Hubert Reeves met son talent de conteur de science au service de notre nécessaire prise de conscience. Sans nous masquer la gravité de la crise écologique, il relève les signes dune réaction qui nous permet despérer un avenir plus vert.Hubert Reeves, astrophysicien, enseigne la cosmologie à Montréal et à Paris. Il a publié au Seuil de nombreux ouvrages dont Patience dans lazur, Poussières détoiles, Mal de Terre, Chroniques cosmiques, LUnivers expliqué à mes petits-enfants, qui ont rencontré la faveur dun très large public. Il préside lassociation Humanité et Biodiversité.

  • Les biais cognitifs en dessins !
    Préférez-vous toucher 50 euros tout de suite ou 100 euros dans 1 an ?
    A cette question banale, la majorité répond : 50 euros maintenant. Pourquoi ? Parce que vous êtes victime du biais de myopie temporelle ! Votre cerveau a tendance à favoriser les gains immédiats et à sous-évaluer les problèmes futurs. Il influence ainsi une bonne partie de vos décisions à votre insu ! Il existe ainsi une centaine de biais cognitifs qui ont tous été étudiés scientifiquement et qui expliquent un bon nombre de nos comportements. Le journaliste scientifique Eric La Blanche (
    Causette) s'associe au dessinateur humoristique Gros (
    Marianne) pour les décrypter, vous donner des astuces pour tenter d'éviter les pièges de votre cerveau et reprendre le pouvoir sur vos décisions.

  • On dirait de la science-fiction, pourtant il s'agit des innovations les plus modernes en science et en technologie. Dans quel objectif ? Renforcer la nature humaine en hybridant l'homme avec des machines et finir ainsi par créer un individu génétiquement modifié, totalement artificiel et dépossédé de ses liens avec le monde naturel.


    Mais quel est le véritable objectif de cette recherche ?
    Qu'implique cette révolution anthropologique pour l'homme ?

    La technologie est-elle devenue un moyen d'entraîner l'humanité vers un horizon dystopique ?


    Connaître les recherches et les objectifs du posthumanisme peut nous aider à arrêter cette dérive avant que les machines ne se rebellent contre leurs inventeurs.

  • Découvrez comment fonctionne l'intelligence artificielle et comment elle a investi tous les domaines de notre vie quotidienne !Comment Netflix cerne nos goûts ?
    Comment fonctionne Google Translate ?
    Un algorithme peut-il peindre comme Van Gogh ?
    L'IA peut-elle vaincre le cancer ?
    L'IA menace-t-elle la démocratie ?
    Qu'est-ce qu'un algorithme ?
    Comment fonctionne la reconnaissance faciale ?
    Comment Siri comprend nos questions ?
    L'IA pourra-t-elle vraiment conduire nos voitures ?
    Quel sera l'impact de l'IA sur l'environnement ?
    Elle nous guide au volant aujourd'hui et le maniera à notre place demain. Elle détecte des tumeurs aujourd'hui et les opérera demain. Elle répond à nos questions aujourd'hui et s'en posera peut-être elle-même demain... Utile ou envahissante, providentielle ou pernicieuse, l'intelligence artificielle (IA) influence nos vies d'une manière souvent mystérieuse, qui nous fascine ou nous inquiète.
    Dans ce livre, Stéphane d'Ascoli décrypte en une cinquantaine de questions les prouesses, les limites et les enjeux de l'IA en s'appuyant sur des explications claires et abordables, et des illustrations et exemples concrets.

  • Le compromis qui a longtemps assuré aux chercheurs le minimum d'indépendance vitale est mort. L'économie de la connaissance est dépendante des intérêts privés. Un plaidoyer pour la slow science auquel répond, en miroir, et à un siècle de distance, un brillant pamphlet du philosophe William James. Comme le
    fast food, la
    fast science, c'est vite fait, pas bon et pas très digeste ! Une économie spéculative - avec ses bulles et ses krachs - s'est emparée de la recherche scientifique : les chercheurs doivent intéresser des " partenaires " industriels, participer aux jeux guerriers de l'économie compétitive. Conformisme, compétitivité, opportunisme et flexibilité : c'est la formule de l'excellence. Mais comment poser publiquement la question d'un désastre lorsque l'on ne veut pas que le public perde confiance en " sa " science ? Les mots d'ordre comme " Sauvons la recherche " font consensus, alors qu'ils ne posent surtout pas la bonne question : " Mais de quoi faut-il la sauver ? "
    Ce livre montre que les chercheurs doivent cesser de se prendre pour le " cerveau pensant, rationnel, de l'humanité ", refuser que leur expertise serve à faire taire l'inquiétude de l'opinion, à propager la croyance en un progrès scientifique inéluctable capable de résoudre les grands problèmes de société. Et qu'ils auraient avantage à nouer des liens avec un public potentiellement intelligent et curieux, c'est-à-dire aussi à produire des savoirs dignes de cette ambition.

empty