Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Certains jurent avoir été attaqués... d'autres disent que le légendaire reptile n'a tout simplement jamais existé, qu'à force d'avoir peur des choses, on finit toujours par les voir. Le monstre calédonien est-il réel ? Les chevaliers Perceval et Karadoc ne peuvent que l'espérer, car par ordre du Roi Arthur, ils ne rentreront pas à Kaamelott avant d'avoir accompli la quête du Serpent Géant du Lac de letapos;Ombre.

  • À Rome, César vient d'apprendre qu'en Egypte, on a enlevé Césarion, le fils né de son union avec la reine Cléopâtre. Très inquiet, il délègue Alix à Alexandrie pour enquêter sur cette disparition. Mais il semble que d'autres oreilles aient eu vent de ce projet. À Ostie en effet, d'où ils projettent de s'embarquer pour l'autre rive de la Méditerranée, Alix et Enak sont espionnés et suivis par des inconnus qui, pour toute indice de leur présence, abandonnent derrière eux une mystérieuse pierre gravée de facture égyptienne. Plus tard, en mer, les deux amis sont à nouveau victimes de ceux qui les traquent : on tente ni plus ni moins de les assassiner ! Après avoir trompé leurs poursuivants, et finalement réussi à débarquer en Egypte, Alix et Enak optent pour la confrontation ouverte et demandent audience à Cléopâtre en personne, pressentant qu'elle n'est peut-être pas étrangère à tous les événements qu'ils viennent de traverser... Après La Conjuration de Baal, voici, toujours dans un esprit de rigoureuse fidélité à l'oeuvre et aux personnages de Jacques Martin, la trente et unième aventure d'Alix. Inédite, elle est animée par Marco Venanzi, déjà auteur du vingt-neuvième épisode de la série, et pour le scénario par François Corteggiani, qui fait ainsi son entrée dans l'univers d'Alix... et dans le catalogue Casterman.

  • Dans la belle et élégante cité de Brentano, l'agent d'assurances Albert Chamisso, fraîchement marié, souffre de cauchemars récurrents et terriblement angoissants. Qui plus est, le voilà victime d'une très curieuse affection : son ombre pâlit et prend des couleurs, comme si, symétriquement, son propre corps était en train de gagner en transparence. Et d'ailleurs, n'est-ce pas au fond toute sa personne, tout son être qui manque singulièrement de substance? Impuissant à guérir les maux qui l'affectent, rongé par le doute et profondément perturbé par ces symptômes de plus en plus envahissants, Albert perd pied : sa jeune et jolie femme l'abandonne, ses employeurs le congédient. Il ne lui reste plus qu'à s'abandonner à la clochardisation qui guette... C'est dans ces circonstances troublées, abandonné de tous ou presque, que l'ex-agent d'assurances fait la connaissance d'une jeune artiste, Minna... Avec en toile de fond les paysages urbains fantastiques et démesurés qu'affectionnent Schuiten, Peeters et leurs très nombreux lecteurs, voici un chapitre des CITÉS OBSCURES qui plonge au coeur d'une histoire très humaine, tout en sensibilité et en émotions. Élégant, raffiné, aérien, à savourer sans modération.

  • L'ombre du corbeau

    Comes

    Septembre 1915, sur le front de la Meuse. Miraculeusement rescapé d'un bombardement de l'artillerie française, un combattant allemand, Goetz Von Berlichingen, erre seul dans un paysage dévasté. D'étranges visions ? un joueur de flute, des animaux réchappés des tirs ? le mènent à un château, lui aussi inexplicablement épargné par les combats. Les habitants du lieu, une curieuse famille dont certains membres se montrent amicaux, d'autres hostiles, semblent tous le connaître personnellement. Le jeune soldat découvrira bientôt que ses hôtes incarnent les différentes facettes de la mort. Il ne leur reste qu'à décider ce qu'ils vont faire de lui...

  • 1965. L'Inde est indépendante, le pouvoir des maharadjahs s'effrite comme leurs palais, la guerre menace aux frontières, quand un fait divers trouble le Rajasthan et provoque, etamp;ldquo;à l'ombre des bougainvilléesetamp;rdquo;, les retrouvailles d'Emy et de Jarawal. Pourquoi l'a-t-elle trahi ? Et pourquoi a-t-elle appelé sa fille Kamala ? Pendant ce temps, à Cambridge, Kamala et son ami Jay terminent leurs études. Portés par l'air du temps, ils décident d'entreprendre avec des hippies, à bord d'un vieux minibus, un voyage dans l'Himalaya, terre d'élection de la nonviolence. Mais cette quête initiatique qui devait les mener jusqu'à Katmandou va tourner au cauchemar.

  • Fin du 19e siècle, Congo, province du Kivu.Un jeune séminariste, Paul Delisle, rejoint l'une des missions des « pères blancs », dans la région des Grands Lacs, pour y participer à l'effort d'évangélisation des populations.Mais son arrivée a un autre motif, plus secret : tenter de retrouver son père Augustin, un ancien chirurgien devenu planteur, colon prospère mais farouche misanthrope, volontairement reclus dans un isolement presque total. Paul rejoint bientôt l'immense domaine d'Augustin Delisle. Son arrivée coïncide avec un drame : le planteur est gravement blessé, une flèche plantée dans le dos.

  • « Comme un fantôme, abandonné, Gilles de Rais, baron de Laval et maréchal de France, se morfond dans les replis profonds de son château de Tiffauges. Craignant pour la vie de celui qui se dit son ami, son protecteur, cet homme auquel il s'est attaché malgré lui, Jhen arrivera-t-il à temps pour le sauver ? » Ainsi commence cette nouvelle aventure de Jhen, qui le voit renouer avec le ténébreux personnage. Persuadé que l'entourage de Gilles de Rais conspire contre lui, soupçonnant un empoisonnement ou un mauvais sort, Jhen parvient à le convaincre de partir en pèlerinage à Conques, afin d'y prier Sainte Foy de lui accorder une guérison miraculeuse... Après plusieurs volumes dont Gilles de Rais était absent, L'ombre des Cathares signe le grand retour de ce fascinant personnage. Comme c'est toujours le cas dans l'univers de Jacques Martin, la nouvelle aventure de Jhen brille par son souci de véracité et son sens du détail. Jean Pleyers met en images le scénario de Hugues Payen avec une minutie et une dextérité littéralement exceptionnelles.

  • Les célèbres brasseries Kluutch viennent d'organiser un grand concours promotionnel en direction de leurs plus fidèles consommateurs. L'opération récompense les heureux gagnants du plus merveilleux des cadeaux : un grand voyage en car en Belgique, à la source même de la fameuse bière Kluutch ! Las, lorsque le voyage se met en mouvement comme prévu, avec à bord une pleine cargaison de gagnants, tout dérape : sans explications, un détraqué prend en otage le véhicule et ses occupants, ceinturé d'explosifs. Or il se trouve que l'un des passagers est un ancien policier à la retraite, et qu'il a le réflexe d'appeler au secours sur son téléphone mobile. Bref, une mission toute trouvée pour l'inévitable Canardo !

  • Destins croisés d'un membre de la Schutzpolizei, de la résistance belge et d'une déportée juive allemande qui se retrouvent tous les trois au même endroit la nuit du 12 au 13 novembre 1943 : une voie ferrée entre Malines et Louvain sur laquelle se trouve un convoi de déportés bientôt attaqué par trois jeunes audacieux.

  • Belgique, nuit du 12 au 13 novembre 1943, quelque part entre Malines et Louvain. Un convoi de wagons plombés s'est immobilisé sur la voie ferrée. Il vient de quitter Bruxelles, direction Auschwitz. À son bord, parmi des milliers d'autres, une jeune femme, Olya Van Horn, juive allemande jusqu'alors réfugiée en Belgique. Elle se remémore la longue suite d'événements tragiques qui, depuis sa ville natale d'Hambourg dix ans auparavant, l'a finalement conduite dans ce sinistre convoi...

empty