JePublie

  • A l'ombre du hors-piste

    B. André-Lar

    Mariés depuis une dizaine d´années, Nina et Claude sont au bord de la rupture.

    Un jour, Claude lui présente Soizic, une ancienne amie d´école avec qui il a décidé de refaire sa vie. Humiliée et déçue, Nina décide de partir, peu importe la destination, pourvu que ce soit loin de ses soucis. Elle entre dans une agence de voyages et se laisse attendrir par un gros lion publicitaire, qui l´invite à un safari en Tanzanie.

    Là-bas, elle tombe immédiatement sous le charme de ce pays empreint de mystères et de légendes, où les animaux sont rois. Elle y fait la connaissance d´Édouard, un personnage énigmatique, dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais quel est donc ce terrible secret qui semble le hanter ?

    Nina apprendra à connaître le peuple massaï, au sens de l´honneur et à l´arrogance très prononcés. Mais elle découvrira aussi à ses dépens qu´il y a des règles à respecter, à savoir ne pas s´aventurer à l´ombre du hors-piste.

    Nina trouvera-t-elle enfin le bonheur ?

  • L´évocation à fleur de peau d´une relation fusionnelle entre mère et fils.

    Un hommage rare où la perte de l´être le plus cher vous ramène à la question de l´utilité de votre propre existence.
    « En toile de fond, un mélange de fiction émouvant où des êtres supérieurs dans la piété, aux performances célestes et issus de l´aristocratie à la fois sociale et religieuse de la grande tribu des ouleds Sid Cheikh (XVIe siècle) se disputent la légitimité en leur espace de l´âme noble et courtisée de leur défunte descendante. »

  • Jim-Koy Chablis est un personnage toujours partagé entre trois activités : la peinture, la musique et l´écriture. C´est le monsieur « Pinceaux Guitare Stylo ». Il a toujours dit : « L´angoisse, c´est ne plus croire aux possibilités de réaliser ses propres défis, ses propres rêves ».

    Romuald Jonathan CHABLIS Comme le monde, l´arc en ciel ne doit sa beauté qu´à la diversité de ses couleurs.

    Jim-Koy CHABLIS Beaucoup de lumière, de gaieté et d´optimisme se dégagent de tes oeuvres, Jim. C´est aussi original et j´aime beaucoup.

    Odile QUIGNON, professeur d´anglais

empty