le-poitou-roman

  • Le Poitou roman

    Brugger Christe

    • Zodiaque
    • 5 Novembre 2015

    Cette nouvelle (et troisième) version de Poitou roman renoue avec la première, qui recouvrait l'ensemble des monuments de l'ancien diocèse de Poitiers, sans distinguer le Haut du Bas Poitou. Une sélection plus étroite des églises bénéficiant de notices particulières a donc été nécessaire, même si, concurremment, des monuments délaissés ont regagné le devant de la scène artistique. Grâce à un découpage et un regroupement des édifices en itinéraires, l'ensemble du livre permet un survol exhaustif de l'expression romane en Poitou.

    Sur commande
  • Un photographe, une historienne, une historienne de l'art tentent de décrypter le message proposé aux chrétiens du xiie siècle, et aussi d'aller à la rencontre des hommes et des femmes de ce temps.

    Sur commande
  • Regards croisés d'un photographe, d'une historienne, d'une historienne de l'art, sur la sculpture romane conservée dans les églises du Poitou.
    Cette aire artistique, relativement stable de la fin du XIe siècle jusqu'au milieu du siècle suivant, englobe les actuels départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Vendée. Elle correspond, grosso modo, à l'ancien diocèse de Poitiers. Le livre n'est pas une simple promenade dans le Poitou roman. Considérant que l'image en trois dimensions constitue, au même titre que l'écrit ou les données de l'archéologie, une source capitale pour la connaissance du passé, les auteurs tentent non seulement de décrypter le message proposé aux chrétiens du XIIe siècle et, au-delà, de toute génération, mais aussi d'aller à la rencontre des hommes et des femmes de ce temps, de découvrir leurs modes de vie et de pensée, avec leurs règles, leurs usages, leur spiritualité, leurs aspirations profondes, leurs angoisses, leur imaginaire...
    La construction religieuse a été très active, des sculpteurs ont travaillé en de multiples chantiers, véritables centres de création ; les hommes, les modèles ont circulé. Il s'est développé une vie artistique intense dans le champ de l'aire artistique concernée qui, loin de vivre repliée sur elle-même, a rayonné au-delà de ses limites tout en étant largement ouverte aux innovations extérieures. Toutes les conditions étaient réunies pour que naissent de véritables chefs-d'oeuvre, comme autant de points forts de l'art occidental.
    Après le milieu du XIIe siècle, des courants de fond orienteront résolument le Poitou vers les pays de la Loire et l'Ile-de-France. Il résulte de cette enquête une manne d'informations et d'interrogations nouvelles sur un monde en rapide mutation.

  • Le Poitou recèle d'abbayes, d'églises, de sculptures ; de véritables trésors de l'art roman. Ce guide richement illustré vous propose de partir à la découverte de ces merveilles, à travers 6 circuits qui couvrent l'ensemble du territoire (Poitiers et ses alentours, le Mellois, le Civraisien, la vallée de la Gartempe, le long de la Vienne et de la Creuse, etc.).
    Les lieux à visiter sont parfois des incontournables, parfois des lieux plus méconnus. Le livre vous permettra de tout comprendre à propos de l'art roman, par le biais de l'observation. En effet, les auteurs décrivent précisément les détails à contempler. L'ouvrage propose également des encadrés thématiques et historiques : le bestiaire médiéval, le rôle des comtes de Poitiers, les inscriptions médiévales, etc.
    Un guide synthétique et culturel, indispensable pour découvrir l'art roman en Poitou !

    Sur commande
  • Découverte du patrimoine roman du Poitou-Charentes, l'une des régions les plus riches en ce domaine.
    - Réédition de l'ouvrage Chemins de l'art roman en Poitou-Charentes (ISBN 978-2-7373-5104-4) dans une nouvelle présentation.

    - Un aperçu d'un patrimoine exceptionnel (750 églises dont plus de 20 avec des peintures murales romanes comme à Saint-Savin-sur-Gartempe, quelques mottes féodales, une centaine de donjons... en Poitou-Charentes).
    - Un ouvrage qui présente des édifices singuliers ou renommés classés par département.

    En couverture : Fresques de Saint-Savin (Vienne) et Notre-Dame de Lanville (Charente).

    Sur commande
  • Voici un abécédaire sur le thème de l'art roman en Poitou-Charentes. Une introduction retrace les origines de cet art, puis l'auteur a regroupé et listé par ordre alphabétique, tous les noms (propres et communs) qui ont un lien avec ce thème. Il les explique grâce des définitions complètes illustrées de magnifiques photos. Couleur, église, donjon, Guillaume IX... Vous saurez tout sur l'art roman de la région.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Les nombreuses contributions des meilleurs spécialistes de l'âge roman en Poitou-Charentes, région connue pour son dynamisme artistique aux Xe et XIIe siècles, font de ce livre un ouvrage de référence. Un comité scientifique réunissant chercheurs et conservateurs en a établi le contenu. Publié à l'occasion d'expositions organisées dans six musées, il réunit des textes de synthèse et des articles inédits sur des découvertes et des travaux récents, ainsi qu'un catalogue des oeuvres exposées. Outre des mises au point sur l'architecture, la sculpture, la peinture, il présente des études sur les sources d'inspiration de l'art roman, sur les transformations de la société et de l'économie, sur l'encadrement religieux et aristocratique, et une réflexion originale sur la façon de penser l'âge roman du XIXe siècle à nos jours.

  • La région Poitou-Charentes est une des régions les plus riches de France en patrimoine roman. Elle offre à découvrir plus de sept cent cinquante églises et une centaine de donjons sur ses territoires chargés d'histoire, auxquels s'ajoutent les collections d'art et d'archéologie de ses musées. Avec Saint-Savin-sur-Gartempe et une vingtaine d'autres églises, elle possède un ensemble de peintures murales de l'époque romane unique en France, en quantité et en qualité. Parcourant ces chemins de l'art roman en Poitou-Charentes, les auteurs ont choisi un bouquet de sites pour offrir au lecteur comme au visiteur un aperçu de ces merveilles.

  • " On ne tue pas une forme symbolique, on traque ses métamorphoses. " Cette étude a pour source les trophées d'une chasse aux sirènes menée sur le territoire du Poitou médiéval. Près de vingt siècles après l'Odyssée, la réinterprétation de la figure de la sirène dans l'art roman témoigne de l'errance d'un mythe. L'étude de trente-sept de ses avatars, essaimés dans les églises romanes du Poitou, permet d'évaluer l'empreinte dans la mémoire chrétienne d'une tradition iconographique séculaire. Un premier indice est apporté par le dédoublement de cette tradition entre imagerie classique et apocryphe : à l'époque médiévale, en effet, certaines sirènes sont de plumes quand d'autres sont d'écailles. En s'aventurant depuis le commentaire iconographique jusqu'à l'interprétation iconologique, les secrets de l'hybride se dévoilent sous l'écorce des pierre. A la fois petite-fille des sirènes homériques et aïeule de Mélusine, la sirène romane apparaît en définitive comme un symptôme des conflits idéologiques entre christianisme et paganisme.

    Sur commande
  • Sur commande
empty