le-choix-du-silence

  • Avec profondeur et délicatesse, Bruno Rotival, nous transporte dans le monde monastique... de la sphère communautaire à la sphère solitaire, cheminant du cloître à la cellule et de l'atelier à l'office, parcourant coulisses et recoins de ces havres de paix. Appareil photographique en bandoulière, notre photographe témoigne d'une vie menée avec simplicité, une vie menée hors du temps, une vie menée en silence.
    Près de 40 années à photographier l'intimité de plus de 80 lieux monastiques. Des communautés religieuses de moines et moniales qui ont tout simplement accepté de s'ouvrir et de partager, le temps d'un échange, le temps d'une image, leurs chemins du silence. Un regard sur le monde monastique de plus de 180 photographies en noir et blanc magnifiquement illustrées par les textes de François-Xavier Verger, administrateur de l'Abbaye de Cluny.

    Sur commande
  • La pièce du « Vicaire » a distillé le doute dans les esprits : impossible aujourd'hui d'évoquer la mémoire de Pie XII sans poser la question : qu'a fait réellement le Pape pour les Juifs entre 1939 et 1945 ?
    C'est pour y répondre que l'association « Écouter avec l'Église » a réuni, en novembre 2010, des Juifs et des Catholiques, spécialistes et, plus encore, témoins de cette époque tourmentée. Pie XII était-il informé de la politique d'extermination? Si oui, comment comprendre la raison de ses »silences»? Le pape aurait-il fait le choix du silence? Pouvait-il faire autrement ?
    Serge Klarsfeld historien, avocat et vice-président de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Gary Krupp, président de la Pave the Way Foundation, Michel Viot, prêtre catholique, Philippe Chenaux, historien et biographe, répondent clairement, documents d'archives et chiffres à l'appui : Pie XII et toute l'Eglise catholique ont sauvé d'une mort certaine des milliers de Juifs, suscitant dans les communautés juives du monde entier les plus profonds sentiments de reconnaissance.
    Ce livre rassemble des témoignages exceptionnels qui mettent en lumière le rôle d'un Pape hors du commun dans un contexte historique précis et qui éprouvait pour le peuple juif une »affection passionnée et emprunte de respect».

    Sur commande
  • Le choix du baptême pour ses propres enfants nécessite de nos jours de plus en plus qu'il soit argumenté et expliqué, dans le contexte actuel - celui notamment des extrémismes et aussi des troubles que traverse l'Eglise.
    La dimension universelle du baptême est soulignée : dimension du sens, invitation au dépassement de soi, antidote au terre-à-terre et à la tyrannie de l'ego.
    L'auteur met en opposition, ou simplement en lien, par exemple, imaginaire qui élève et matérialité des choses, croyance et objectivité qu'elle fonde, altérité et existence qui ne serait pas possible sans elle, baptême et vie, baptême et langage dont on ne pourrait concevoir que des parents le refusent à leurs enfants.
    D'autant plus nécessaire au vu de la période de sécheresse actuelle ou que nous nous apprêtons à vivre, victimes de la prétention de plus en plus répandue au savoir absolu ou qu'il suffit de se suffire à soi-même avec la conséquence que place est souvent laissée au vide et au dégoût de soi.

  • Jules Gheude suit depuis plus de trente ans l'évolution du problème communautaire belge. Collaborateur du ministre belge de la Réforme des Institutions, de 1974 à 1976, il est le dépositaire de ses archives personnelles. On lui doit plusieurs essais et articles de presse. Sa conviction est que l'Etat belge, miné par le nationalisme flamand, ne peut plus être sauvé. Il importe donc, selon lui, de préparer les esprits wallons à l'inéluctable. Dans une interview imaginaire, il livre ici son sentiment personnel sur les quatre options d'avenir proposées par le Manifeste. Cet ouvrage fourmille d'informations qui rendent ce livre incoutournable.

    Sur commande
  • H. Hude, docteur en philosophie, offre une introduction aux grands systèmes philosophiques grâce à un repérage des enjeux théoriques et pratiques (raison, vérité, liberté, démocratie, etc.).

empty