la-folie-de-dieu

  • La guerre des Ténèbres ravage les mondes de Kelewan et de Midkemia ; c'est une ère propice aux héros, aux épreuves et à la destruction. Depuis leur dangereuse mission dans le monde de l'énigmatique peuple dasati, Magnus, Pug et les autres membres du Conclave doivent désormais trouver le moyen d'utiliser leurs découvertes pour sauver l'humanité des machinations du maléfique sorcier Leso Varen et de la folie du dieu noir qu'il a réveillé...

  • La folie de Dieu

    Peter Sloterdijk

    • Pluriel
    • 7 Novembre 2012

    Professeur à l'université de Karlsruhe, Peter Sloterdijk est considéré comme l'une des grandes figures de la philosophie contemporaine. Une grande partie de ses ouvrages est publiée dans la collection « Pluriel », notamment Le Palais de cristal, Bulles (Sphères I), Globes (Sphères II), Écumes (Sphères III) et Colère et Temps.Les conflits entre les religions monothéistes jouent, à notre époque, un rôle prépondérant et profondément inquiétant. Dans ce livre, Peter Sloterdijk prolonge une réflexion engagée de longue date sur la coexistence de structures antagonistes, telle qu'il l'avait étudiée dans Bulles et Écumes. Décrivant et analysant la naissance des trois monothéismes - le judaïsme, le christianisme et l'islam -, il montre comment ceux qui prônent la suprématie de leur seul dieu s'engagent dans des croisades de plus en plus excessives : la guerre sainte des islamistes en est un exemple terrifiant. Refusant l'utilisation de la religion comme « banque de vengeance métaphysique », il propose la reconversion de ces zélateurs de l'absolu en acteurs de la société, seule manière de remédier aux désastres de la folie de Dieu qui tue au nom de la vertu.

  • Les sangsues : en algérie, aux premiers jours de l'indépendance ; un service administratif se met en place.
    Immédiatement, la corruption, la paresse et l'arbitraire y font leur nid, s'abritant derrière une langue de bois qui martèle sans nuances que l'administration est au service du peuple. derrière la fable pointe clairement la dénonciation du pouvoir bureaucratique qui commence à prendre en otage la société algérienne. le pain : si-ali, l'écrivain public, tire le diable par la queue : les petites gens pour lesquelles il travaille n'ont pas de quoi le payer.
    Alors, il décide de fermer boutique et d'écrire un livre sur eux ; mais pour cela, il doit partager leur quotidien, le vivre intimement. sans oublier d'apprendre à lire à sa femme. car s'instruire, c'est lutter contre la misère. son livre s'intitulera le pain. la folie de salim : salim, petit fonctionnaire de l'état, tombe amoureux de la fille de son directeur. afin de combler l'immense fossé qui le sépare d'elle, de son monde, il s'invente petit à petit un double, salim ier, roi de bureaucratie.
    La folie de salim, c'est aussi un message de bon sens : le rapport le plus naturel de l'être humain à l'être humain - l'amour - est-il possible dans une société hiérarchisée ? les thermes du bon-dieu : comment approcher une personnalité officielle pour lui demander de l'aide, quand on est un petit paysan pauvre floué par la réforme agraire ? mokhtar usera de tous les subterfuges pour s'introduire incognito dans l'établissement thermal oú se trouve en villégiature "monsieur la personnalité".
    Il ne sait pas ce qui l'attend.

    Sur commande
  • Le père Marie-Eugène n'a cessé de scruter le mystère de Dieu et, caché en lui, le mystère du coeur humain.
    Dans l'histoire parfois chaotique de nos existences, il découvre une présence : " La miséricorde de Dieu est éternelle. Elle nous a précédés, elle nous suit, c'est vers elle que nous allons. " Qu'il y ait le soleil, le brouillard, la tempête, nous sommes toujours dans la miséricorde. Une fois qu'elle nous a pris, elle ne nous lâche plus ".

    Sur commande
  • En ce début du XIVe siècle, Ramon Llull, religieux et savant à la curiosité scientifique insatiable, accompagne un mercenaire catalan, marin et grand aventurier, à la recherche d'une cité de légende qui, six cents ans plus tôt, a sauvé l'Occident de l'invasion turque.Loin de Constantinople, aux confins de la mer d'Aral et des grands déserts de sel, un choc culturel attend ces guerriers du Moyen Age...

    Sur commande
  • Après 25 000 ans de règne, les dieux doivent céder leur place à leurs jeunes successeurs et retourner au sommeil éternel.
    Pourtant, aracia, l'une des déesses de la fratrie, s'y refuse. elle veut vivre à jamais parmi les mortels et l'unique solution serait de tuer la jeune lillabeth qui doit la remplacer. mais ce meurtre pourrait bouleverser l'équilibre de la création. tandis qu'aracia sème le désordre, le seigneur vlagh avance avec ses troupes, toujours plus déterminé à s'emparer du royaume de dhrall et à exterminer une fois pour toutes les humains.
    Cette fois, ce sera la dernière bataille.

  • Sur commande
  • Un procès est fait à Dieu pour tous les crimes commis en son nom.
    Mais comment assurer sa défense face à cette liste presque interminable ?
    Et qui pourra être le défenseur d'un accusé de cette envergure ?
    D'antiques versets ordonnent le premier génocide recensé dans l'histoire : l'extermination de la tribu d'Amalek.
    C'est là que tout a commencé...
    Ce génocide a-t-il réellement eu lieu ? Dieu est-il réellement coupable ?
    Lisez cette palpitante saga politico-judiciaire et vous le saurez...
    Sélectionné pour le Prix du meilleur premier roman au Salon du livre de Paris 2012, enfin disponible en numérique, ce roman vous fera découvrir l'incroyable secret de l'apparition de Dieu dans l'histoire, vivre en direct la naissance du texte biblique, et comprendre enfin pourquoi on tue, on se suicide et on se laisse encore tuer aujourd´hui au nom de Dieu...

  • La folie-Dieu, c'est cette guerre fratricide, d'une effroyable barbarie, qui soixante années durant allait jeter les Français les uns contre les autres au nom de la religion.
    Règnent alors les Valois, rois fastueux de la Re-naissance, voraces prédateurs eux-mêmes confrontés aux appétits grandissants d'une noblesse ambitieuse et violente. En ce temps où la plus grande exigence spirituelle le dispute à la pire des bestialités, vont s'aimer passionnément deux êtres parmi les plus en vue, Jeanne d'Albret, princesse puis reine de Navarre, et Antoine de Bourbon, duc de Vendôme et prince du sang.
    Qu'en sera-t-il de cette passion lumineuse, flamboyante et rare, dans les convulsions d'un pays ravagé par les guerres incessantes, meurtri par les massacres et la discorde religieuse ? Qu'en sera-t-il de l'enfant mariée de force à douze ans ? De cet amour opiniâtre qui ose défier les rois ? Se pourrait-il que les amants finissent par se trouver eux-mêmes face à face, l'un comme chef des armées catholiques, l'autre comme reine des huguenots, dans une lutte à mort, et sans pourtant jamais cesser de s'aimer ? C'est donc l'histoire d'un couple d'exception qui nous est ici contée, avec la belle figure de Jeanne, pure et sensuelle, déchirée entre amour et foi, avec aussi la nature brouillonne du séduisant Antoine.
    Ce récit chatoyant, amoureux et cruel, nous conduit aussi dans l'intimité souvent surprenante des puissants de ce temps, qu'il s'agisse des rois Valois, de François IP1 à Henri III, de Catherine de Médicis ou des Guises, de Coligny ou encore d'un Ronsard, de tant d'autres qui tous ici retrouvent, au-delà de l'image figée ou de la légende, toute leur humanité et leur vérité. De cet amour hors du commun naîtra un de nos plus grands monarques, Henri IV, roi de France et de Navarre, qui enfin ramènera la paix religieuse en un pays exsangue.
    Comme en un ultime hommage au souvenir de ses parents, Jeanne et Antoine...

  • Elie Wiesel avait, dans « les Juifs du silence », décrit le mélange de fierté, de fidélité, d'attente et de crainte dans lequel vivent les Juifs soviétiques. Il reprend aussi, sous une forme dramatique, les mêmes thèmes à partir de situations concrètes. A voir les responsables de la communauté, mandatés moins par les fidèles que par les autorités qui les tolèrent, on se demande à partir de quel moment la sauvegarde physique de cette communauté, mandatés moins par les fidèles que par les autorités qui les tolèrent, on se demande à partir de quel moment la sauvegarde physique de cette communauté conduit à censurer, voire à abandonner l'imprudent qui dit « non ». Faut-il alors choisir la politique contre l'espérance, l'avenir contre la souffrance ?En face, figurent les fonctionnaires soviétiques, employés d'un ordre que tout dérangement inquiète et irrite, même s'ils sont tout-puissants. Enfin, parmi les Juifs eux-mêmes, se trouvent toutes les attitudes : de ceux qui croient pouvoir se sauver seuls à ceux qui refusent la soumission et pour qui choisir la vie, c'est aussi choisir la vie juive, avec tous ses risques et toute sa joie.Devant tous ces drames individuels et collectifs, comment vont réagir les « observateurs » étrangers ? C'est la question de la participation ou de l'isolement juif que traite ici Elie Wiesel.

  • Petit traité sur le mystère de la Croix, ce livre réunit en les amplifiant plusieurs textes publiés précédemment par l'auteur. Croix de Dieu d'une part, et croix du monde de l'autre : des deux points de vue, nous explorons les dimensions de la croix qui reste à la fois un scandale et une folie. Mais cette folie peut-elle se comprendre comme une sagesse ?
    L'auteur achève ce livre par un hommage à la mémoire du grand théologien Hans Urs von Balthasar (1905-1988), dont nous fêtons le centenaire de la naissance.
    Un index biblique en fin d'ouvrage permet d'utiliser ces méditations pour l'animation liturgique.

    Sur commande
  • après 25 000 ans de règne, les quatre dieux doivent céder la place à leurs successeurs et retourner au sommeil éternel.
    pourtant, aracia, l'une des déesses de la fratrie, s'y refuse. elle veut vivre à jamais parmi les mortels et imagine pour cela de tuer la jeune lillabeth qui doit la remplacer. mais les dieux ont l'interdiction absolue d'ôter la vie. un meurtre pourrait bouleverser l'équilibre de la création.
    tandis qu'aracia sème le désordre, le seigneur vlagh avance avec ses troupes, toujours plus déterminé à s'emparer du royaume de dhrall et à exterminer les humains.
    ses hordes de monstrueuses créatures insectoïdes deviennent de plus en plus puissantes et cette fois, ce sera la dernière bataille...

  • Au-delà du cliché du savant fou, il semble qu'il y ait un vrai problème d'équilibre mental chez les plus grands mathématiciens. Le Russe Perelman, le Français Grothendieck, l'Allemand Cantor et l'Autrichien Gödel en sont des exemples frappants.
    À l'issue d'une étude minutieuse, Fouad Laroui distingue trois formes de folie chez les mathématiciens, qui toutes trois lient Dieu à leur discipline : il s'agit de se mesurer à lui dans une quête de l'infini, de voir sa Face dans la vérité absolue, ou de le dépasser dans un formalisme débridé et sans limites.
    Mais le chemin de Dieu passe-t-il par l'intelligence et le calcul ? La vérité du monde est-elle atteignable ? Une telle quête, si exaltante soit-elle, n'est-elle pas une forme de démesure qui appelle la punition ? Phobies, névroses et psychoses, troubles divers s'ensuivent, que la haute voltige intellectuelle crée ou renforce...
    Dans cette courte mais brillante incursion dans l'histoire et la philosophie des mathématiques, Fouad Laroui met en scène des personnalités étonnantes aux destins fulgurants, parfois tragiques, toujours passionnants.

  • Les deux premiers chapitres de la première épître de Paul aux Corinthiens ont joué un rôle majeur dans l'histoire de la théologie chrétienne. Paul y interprète l'événement central de la foi chrétienne, à savoir la mise à mort de Jésus sur une croix, parlant de la sagesse et de la folie de Dieu qui s'expriment à travers la « parole de la croix ».
    Le présent ouvrage réunit des exégètes, des historiens, des philosophes et des théologiens internationaux parmi les plus renommés de leur branche, afin de mieux comprendre le texte de Paul, sa réception au fil des siècles et les orientations que recèle encore aujourd'hui les paradoxes non seulement de la faiblesse divine plus forte que la force humaine, mais aussi de la folie de Dieu plus sage que la sagesse humaine.

  • Quarante ans ça sonne comme le glas, comme une injonction, une culpabilité. Sabine observe sa vie, ses silences et ses réseaux sociaux et constate, amère, son néant quotidien, son présent asséché. Malgré son parcours aventureux, le sacre de sa carrière, ses anciennes passions, elle a tout oublié : elle ne sait plus aimer, ni elle-même ni les autres. Coupable depuis vingt ans d'avoir commis l'ultime outrage, l'infamie impardonnable. Coupable avant tout d'être une femme.

    Et puis un soir une porte s'ouvre, l'amitié extirpe ses ressentis, Sabine décide de parler, de se confier pour tenter l'exutoire. Sur une méridienne son histoire tout entière l'attend, les mots de la résurgence, peut-être de l'espoir. Ses mots depuis longtemps mariés à l'au-delà, qui la tachent et l'attachent, qu'elle couche sur le papier ou qui l'observent évoluer, ses mots sont-ils dotés d'un pouvoir sacré ?

  • Sur commande
  • Folies de dieu le diable

    Manuel Grisel

    Gustave Borgewells a-t-il existéoe Si c'est le cas, l'auteur lui ressemble probablement par quelque procédé d'une intimité complexe... Les folies sont un abrégé des forces déchirant Borgewells et l'auteur, dans ce carnet supposé, de nombreux textes indisciplinés se suivent et se soutiennent. On croit y deviner la présence de Gustave Borgewells remâchant ses idées grises dans quelque indistinct creuset. Creuset d'une création plus que jamais cruelle. Les Folies sont le premier des carnets de Gustave Borgewells.

    Sur commande
  • Cette recherche sur le rituel thérapeutique des guérisseurs Akyé se veut une contribution à l'étude de la psychiatrie de type africain qui a un double enjeu. Elle permettra d'identifier et de décrire les différentes pathologies mentales d'une part ; de collectionner, de recueillir et de reconstruire les rituels de guérison spécifiques et efficaces d'autre part. Enfin, elle sera un recueil d'ethnographie médicale notamment dans le volet psychiatrique de la médecine africaine. Pour ce faire, deux localités rurales nous ont été conseillées, non par leur proximité, mais plutôt par l'authenticité de leurs pratiques ancestrales. Sans oublier les implications religieuses de ce thème, nous l'orienterons spécialement dans sa dimension médicale, notamment psychiatrique. Dans ce travail, nous adopterons le terme « koeun» à lire kun pour désigner toute cérémonie ou rite de guérison spécifique aux komyen akyé. Un « koeun sè » représente l'homme qui a subi ce rituel, puis un « koeun chi », la femme consacrée par ce type de guérison.

    Sur commande
  • Au Panthéon des dieux nordiques, rien ne va plus ! !Les hommes se détournent de "Aasgard Sari", la petite société de croyance polythéiste que gère Odin. La coupable ? Olympie. gr, une petite start-up aux méthodes commerciales agressives, gérée par de jeunes dieux méditerranéens et qui s'attaque sans vergogne à " Aasgard Sarl " sur son propre marché. Odin est fou de rage, mais son fils Thor veille, et tous deux ne sont pas décidés à se laisser faire...

  • Dieu et l'humour

    Alain Gluckstein

    Sur commande
  • La pharmacie de dieu

    Anna Maria Foli

    • Mame
    • 11 Septembre 2020

    Ce guide très complet est l'outil indispensable pour connaître et utiliser au quotidien de nombreuses plantes médicinales et pour découvrir les recettes les plus connues des monastères. A la fois guide botanique et recueil de recettes ayant fait leurs preuves tout au long des siècles, ce livre permet à chacun de trouver précisément ce qui lui convient et de découvrir la richesse de cette tradition.

    Sur commande
empty