Unicite Francois Mocaer

  • Enclin à sceller une poésie métaphysique sur les traces de l'humanisme, Henri Le Guen-Kâpras est fasciné par l'onirisme du coeur, le lyrisme de l'existence et l'allégresse du verbe. Il cherche à libérer la conscience humaine. Devant une architecture de lumière, le poète consent à l'essentiel : magnifier la vie dans la force d'un homérisme apaisé, marcher sur la flamme (saignante) de l'amour, clarifier des passions éthiques quand l'épopée irradie dans un temps hédoniste. C'est la beauté des alliances morales et la sublimation des valeurs bouddhistes qui l'émerveillent. Parce que la raison doit prévaloir sur les archaïsmes de la Terre. Au travers de cette peinture aérienne, Henri Le Guen-Kâpras façonne une matière prophétique pour pacifier l'existence et libérer la gouvernance des éternités dans une ode intransigeante, patiente et éclairée.

    Sur commande
empty