Salvator

  • Une introduction et un approfondissement des textes de l'année C (Luc).

    Selon une tradition très ancienne, l'apôtre Matthieu, ancien publicain, collecteur d'impôts de Capharnaüm (Mt 9, 9) que Luc et Marc appellent « Lévi » (Lc 5, 27 ; Mc 2, 24), aurait écrit, avant tous les autres, vers l'an 50, un « recueil » de paroles de Jésus en araméen qui ne nous est pas parvenu. Dans le texte actuel de l'Évangile dont nous disposons, saint Matthieu veut affermir la foi de ses frères judéo-chrétiens, accusés d'hérésies, persécutés même, en montrant que Jésus est bien le Messie attendu depuis des siècles et qu'il « accomplit » toutes leurs Écritures. Il doit en particulier éclairer ce douloureux et scandaleux paradoxe : le refus du Christ, « accomplissement » des promesses, par leurs confrères juifs et l'entrée des païens dans le Peuple de Dieu, l'Église, communauté nouvelle et messianique ouverte sur le Royaume des cieux. Matthieu va tenter de montrer que ce paradoxe s'intègre pourtant dans le dessein mystérieux de Dieu. Dans cette « Histoire du Salut », il y a continuité et nouveauté radicale, l'Alliance est bel et bien accomplie.

    Sur commande
  • ISBN/EAN/UPC: 9782706708732 Titre de l'ouvrage: L'alliance dans l'ancien et le nouveau testament Auteur: Guy Desmichelle Editeur: Salvator Date de publication: 30/08/2012 Reliure: Broché Prix public taxes comprises: EUR 22,50 Nombre de pages: 188 Langue: français Description: Guy Desmichelle l'alliance dans l'Ancien et le Nouveau Testament Un mariage d'amour Fort de son expérience de dizaines d'années d'enseignement biblique en paroisse, l'auteur offre ici une synthèse très pédagogique du thème de l'Alliance entre Dieu et les hommes tout au long des deux Testaments.
    Biographie de l'auteur: Guy Desmichelle médecin, anime des groupes bibliques depuis de nombreuses années dans le diocèse des Hauts-de-Seine.

    Sur commande
  • Notre époque est-elle condamnée à se voir privée de sens ? Est-elle irrémédiablement vouée au nihilisme, sous prétexte que la simple évocation d'une transcendance équivaudrait à déboucher sur l'intolérance ? En réponse à la dépression spirituelle postmoderne, ce livre tente de montrer la pertinence anthropologique de la foi chrétienne. être libre, devenir libre, accomplir sa liberté en Dieu : c'est bien l'homme-fils qui est premier. Pouvoir acquiescer à ce que l'homme n'aurait pu se donner lui-même, voilà la grandeur de la liberté selon le christianisme.

    Sur commande
  • Si Bernard Descouleurs n'était pas mort prématurément, il aurait écrit un livre qui se serait intitulé : " Je suis redevenu laïc ". Son épouse retrace le parcours singulier et commun de deux laïcs, actifs et fidèles à l'Eglise, en un récit qui est tout à la fois une célébration de la vie conjugale et un hommage rendu au ministère presbytéral. Ces pages ne traînent derrière elles aucun parfum de scandale, elles ne charrient aucun ressentiment, elles ne font de leçon à personne, elles ne soutiennent aucune thèse. Elles invitent à se poser la question d'une coexistence possible, dans l'Eglise, d'un sacerdoce marié à côté d'un sacerdoce célibataire. Une complémentarité qui porterait peut-être des fruits de vie auxquels on ne pense pas et dont le Peuple de Dieu serait bénéficiaire.

    Sur commande
empty