Pu De Montreal

  • Comment expliquer qu'un si grand nombre de thérapies, même conduites par les meilleurs thérapeutes qui soient, connaissent un si faible taux de réussite? Pourquoi, malgré les efforts déployés, les thérapeutes se trouvent-ils souvent dans une impasse, face à des clients rebelles à toute collaboration ? C'est qu'un lien de confiance, autrement dit une alliance thérapeutique, n'a pu s'établir entre eux. Doit-on alors abandonner ces clientèles récalcitrantes à leurs problèmes? Plus qu'un intérêt de circonstance, cette question est depuis toujours au coeur du cheminement de Jérôme Guay, spécialiste très actif dans le milieu communautaire. L'auteur a longuement mûri sa réflexion sur cette absence de connivence et il présente ici le fruit de ses observations. Il offre aux thérapeutes et aux intervenants sociaux un éventail de solutions pratiques et montre, exemples à l'appui, comment créer et maintenir cette alliance thérapeutique.

    Sur commande
  • Au moment où l'Allemagne nazie prépare la guerre, les négociations entre la France, la Grande-Bretagne et l'URSS constituent la dernière chance de stopper l'agression hitlérienne. Pourtant, les gouvernements français et britannique se traînent les pieds. Finalement, les pourparlers entre les trois pays échouent et en août 1939, l'URSS signe un pacte de non-agression avec l'Allemagne. Le récit poignant que fait Michael Carley de ces négociations souvent secrètes n'est pas une belle histoire. La narration fascinante d'un jeu diplomatique très complexe, mettant en scène des personnalités souvent troublantes, repose sur des recherches de longue haleine menées par l'auteur dans les archives françaises, britanniques et soviétiques, accessibles au public depuis peu. En faisant de 1939 un moment fort de la guerre froide déjà amorcée après la Révolution bolchevique de 1917 et en montrant comment l'anticommunisme fut la cause majeure de l'échec de l'alliance contre Hitler, Michael Carley remet en cause les interprétations généralement admises sur les origines de la Seconde Guerre mondiale.

    Michael Jabara Carley est né à Brooklyn (New York) et a étudié à la George Washington University, ainsi qu'à la Queen's University de Kingston (Ontario). Après avoir été professeur d'histoire à l'Université Akron (Ohio), il est désormais directeur du Département d'histoire de l'Université de Montréal. Il poursuit depuis plusieurs années des recherches sur les relations entre l'URSS et les pays occidentaux.

empty