Leo Scheer


  • Mon cher Mohamed Ali,
    À l'heure où ce livre est sur le point de partir sous
    presse, tu es vivant, encore bien vivant et je m'en
    réjouis.
    Je me suis exercée, au cours de cette fantaisie, à
    écrire tes louanges, à te critiquer, à te faire parler et
    à t'imiter aussi. Pouvais-je user de ton histoire
    comme d'un bien commun à nous tous ? Je me suis
    dit que oui.
    Et tu as agi de façon si active dans les pages, propulsé
    mes phrases avec une vitesse que je n'aurais
    jamais pu avoir, que j'ai compris que rien ne te ferait
    bouger, pas même une fiction, pas même une
    femme. J'ai essayé de te transformer, j'espère que tu
    ne m'en voudras pas, mais tu as résisté, et la légende
    a imposé ses distances. Print the legend, donc.
    La rencontre était de taille : je t'en remercie.


    Sur commande
empty