Presses Academiques Francophones

  • Dans le cadre de l'économie standard, toutes variantes comprises, la plupart des concepts, modèles, outils et grilles se basent sur une vision concurrentielle des relations entre les entreprises et pose le marché comme seul et exclusif mode de coordination efficace. Néanmoins, depuis les années 1980, les relations interentreprises s'orientent de plus en plus vers les stratégies de coopération. Pourquoi cette nouvelle orientation ? L'hypothèse vérifiée est que la montée de nouvelles formes de coordination, notamment les alliances stratégiques, est liée au changement de l'environnement des entreprises, caractérisé par l'incertitude et la complexité au temps de la mondialisation et de l'émergence du paradigme des technologiques de l'information. A l'encontre de l'approche néoclassique l'auteur du livre analyse le phénomène des alliances stratégiques dans une perspective institutionnelle qui accepte la multiplicité des modes de coordination (marché, hiérarchie, districts industriels, alliances stratégiques, ...). Les alliances stratégiques s'inscrivant dans une logique d'intérêt et d'obligation, guidés par deux rationalités différentes.

    Sur commande
  • Appelés « gendres » dans la communauté turque, chaque année, plus de mille hommes originaires de Turquie viennent rejoindre leur épouse issue de l'immigration turque en Belgique dans le cadre du regroupement matrimonial. L'installation des époux en Belgique renverse les règles de mariage et de résidence de la société turque à tendance patrilinéaire. La résidence devient « matrilocale » à l'insu des gendres et de leurs épouses. La matrilocalisation provoque des conséquences déstabilisatrices au niveau psychologique et social pour l'homme, notamment. « L'effacement de la personne » en est un exemple. Il symbolise la perte d'autonomie et de repères du gendre dans son nouveau contexte. Le gendre devient un mineur social. Manipulation, violence sont des dérives possibles. Finalement, plusieurs parmi eux se trouvent en souffrance, voire en décompensation et développent des psychopathologies variées : dépression, anxiété, troubles psychosomatiques, perturbation de l'identité de genre... Ce livre s'adresse aux travailleurs du secteur psycho-médico-social qui accueillent le public migrant, aux chercheurs et étudiants, ainsi qu'aux personnes concernées par les migrations matrimoniales.

    Sur commande
  • Les alliances stratégiques et les fusions-acquisitions sont théoriquement considérées aujourd'hui comme de véritables leviers de création de valeur. Cette création de valeur prend différentes formes. C'est la création de valeur financière qui retient spécifiquement notre attention. L'objectif de ce travail de recherche est de répondre à deux questions fondamentales. La première question est de savoir si à un horizon plus ou moins lointain, la performance boursière des acquisitions coïncide avec la performance réelle, et si par conséquent cette forme de croissance externe peut se justifier par la motivation financière des dirigeants. La deuxième question est de savoir si cette hypothèse formulée se vérifie également pour le cas des alliances. Nos résultats montrent que sur le court terme l'annonce d'une alliance a un impact négatif sur la performance contrairement à l'annonce d'une fusion ou d'acquisition, tandis que sur le long terme, il n'y a aucun impact positif sur la performance financière qu'il s'agisse de l'alliance stratégique ou de la fusion-acquisition. Nous expliquons ce résultat par un phénomène de « création de valeur compensatoire » : intention stratégico-financière.

    Sur commande
  • Les discours dithyrambiques sur les alliances ne devraient pas induire en erreur chercheurs et praticiens. En effet, le fonctionnement des alliances est loin d'être manichéen : des risques de natures diverses et des effets pervers engendrent une compétition intra-alliance qui, s'ajoutant à la coopération, font émerger un antagonisme de « coopétition ». Dans le cadre d'une approche globale, une analyse théorique sur les alliances et le concept de coopétition est d'abord effectuée. Ensuite, une présentation des facteurs relationnels et organisationnels les plus susceptibles de répondre à la problématique du management de la coopétition met en lumière les domaines d'intervention les plus critiques. Puis, nous basant sur une démarche hypothético-déductive, un corpus d'hypothèses est formé. Enfin, une enquête quantitative et une étude qualitative menées sur des directeurs de ressources humaines opérant dans des alliances tuniso-européennes révélent que l'apprentissage, la confiance mutuelle, la compatibilité culturelle et la négociation intégrative des décisions ont un impact positif sur le management de la coopétition, lequel agit à son tour positivement sur le succès.

    Sur commande
empty