Pascal Galode

  • Méthodique et exhaustif à la fois, l'auteur compare deux formes de pensée : l'une amérindienne qui s'appuie sur la recherche d'une alliance avec la nature, l'autre occidentale bâtie sur la notion de survie et de combat contre la nature. Véritable entreprise de destruction de nos présupposés, il s'attaque au mythe de l'Homme-dieu, l'homme tout-puissant, sans maitres, ni dieux, dont on prend conscience aujourd'hui des limites et des conséquences. Son objectif : rétablir cette pensée qui a mené l'humanité pendant l'immense majorité de son existence. La pensée des hommes respectueux de la nature, la pensée des hommes conscients d'en être des enfants privilégiés.

empty