Choiseul

  • Pris dans une relation d'interdépendance « adversaire-partenaire », la Chine et les Etats-Unis partagent les mêmes ambitions de puissance. Les deux pays ont un intérêt vital à maintenir un monde bipolaire et se montrent prêts à tout pour empêcher l'émergence d'un nouvel acteur de leur envergure. Alors que la domination mondiale du duopole sino-américain se précise, l'Europe reste spectatrice. Nain politique, sa voix est inaudible, son influence extérieure, inexistante. La seule alternative pour le Vieux Continent : bâtir un partenariat fort avec la Russie, qui a les mêmes intérêts de développement et de sécurité que l'Europe. Seule une alliance stratégique avec la Russie permettra de pacifier l'arc des crises qui s'étend du Caucase à la péninsule arabique, en passant par l'Afghanistan, le Pakistan, l'Iran. Seule la Russie aidera l'Europe à défendre son modèle et ses valeurs humanistes, et à s'opposer à la politique étrangère américaine trop soumise aux intérêts du lobby militaro-industriel américain. Jean-Bernard Pinatel signe ici un essai sans concession, et défend brillamment une vision originale des rapports de force internationaux.

  • Éditorial (Yannick Mireur)
    - Les États-Unis et l'Inde : le poids du passé, les promesses de l'avenir (Jaswant Singh)
    - Des alliés naturels ou la transformation des relations indo-américaines (Robert Blackwill)
    - Les décisions de guerre de George W. Bush : l'Afghanistan et l'Irak (James Pfiffner)
    - Pouvoirs présidentiels et du Congrès : de la lettre de la Constitution à la pratique institutionnelle (Louis Fisher)
    - Les États-Unis et la diversité culturelle : histoire d'un rendez-vous manqué (Jean Musitelli)
    - Requiem pour le néoconservatisme ? (Carnes Lord)
    - La révolution conservatrice de l'administration Bush II (Barthélémy Courmont et Catherine Croisier)
    Document
    Livres signalés

empty