dieu-sans-idee-de-mal

  • Dieu sans idee du mal

    Garrigues J-M.

    • Mame
    • 12 Septembre 1999
    Sur commande
  • Deux images servent de support iconographique dans ce livre : la fresque du Christ aux outrages du bienheureux Fra Angelico et l'icône de la Trinité de saint André Roublev. Deux images qui, par leur valeur symbolique, expriment tout le poids du mystère contemplé au long de ces pages: le mystère de l'innocence de Dieu. Comment Dieu se situet-il face au mal demande le le P. Garrigues ? Dieu serait-il vaincu par le mal ? L'oeuvre divine détruite par le refus de sa propre créature ? Non, car dans son agonie «l'Amour rédempteur va aimer sans considérer le refus toujours possible et va avancer les yeux voilés à travers la contradiction du mal ». Il va aimer malgré le refus, il va aimer à partir de son amour créateur, c'est pourquoi « Il n'accepte pas le mal, mais il permet la liberté qui peut le causer (.).
    Dieu ne permet pas le mal ; il permet seulement la liberté qui peut faire l'acte mauvais».
    Comme l'écrit le cardinal Schönborn dans sa préface, le P. Garrigues nous met face à l'ultime possibilité du péché : le refus dernier et définitif de l'amour, « l'autopunition » de la damnation, qu'il compare à ces « trous noirs » du cosmos « dans lesquels le torrent de l'amour de Dieu plonge dans des libertés qui l'anéantissent. Centrées pour toujours sur elles-mêmes, celles-ci peuvent l'étouffer en elles, comme toute lumière se trouve éteinte dans ces «trous noirs» de l'univers qui ne rendent aucune radiation d'énergie. Dieu sans idée du mal repré- sente une réflexion à la fois de grande importance théologique et de profonde portée contemplative. Ce livre fait partie des meilleurs ouvrages de spiritualité dominicaine.

empty