Littérature générale

  • Aux environs de paris, le collège de valvert, surnommé le château en raison de son parc, de ses pavillons et de ses bois, a pour pensionnaires de " braves garçons " plus ou moins abandonnés par leurs familles -des gens riches ou ruinés, instables, cosmopolites, suspects.
    Ils y poursuivent leurs études en nouant des amitiés, soit entre eux, soit avec leurs professeurs tout aussi pittoresques. puis la vie les disperse.
    Vingt ans passent. grâce à sa mémoire en pointe sèche et à sa curiosité, le narrateur -qui est peut-être modiano lui-même- recompose l'atmosphère ancienne tout en menant une sorte d'enquête sur ce que le temps a pu faire de ses anciens camarades.
    Ces souvenirs rejoignent sans cesse le présent, au fil d'une réalité faite de rêve et de nostalgie.

    Sur commande
empty