Feryane

  • «"Vous en avez de la mémoire...".
    Oui, beaucoup... Mais j'ai aussi la mémoire de détails de ma vie, de personnes que je me suis efforcé d'oublier. Je croyais y être parvenu et sans que je m'y attende, après des dizaines d'années, ils remontent à la surface, comme des noyés, au détour d'une rue, à certaines heures de la journée.»

    Sur commande
  • Un pedigree

    Patrick Modiano

    « J'écris ces pages comme on rédige un constat ou un curriculum vitae, à titre documentaire et sans doute pour en finir avec une vie qui n'était pas la mienne. Les événements que j'évoquerai jusqu'à ma vingt et unième année, je les ai vécus en transparence - ce procédé qui consiste à faire défiler en arrière-plan des paysages, alors que les acteurs restent immobiles sur un plateau de studio. Je voudrais traduire cette impression que beaucoup d'autres ont ressentie avant moi : tout défilait en transparence et je ne pouvais pas encore vivre ma vie. » Patrick Modiano « Il émane de ce livre capital un charme étrange, délictueux. » Bernard Pivot, Le Journal du Dimanche.

    Sur commande
  • « - Et l'enfant ? demanda Daragane. Vous avez eu des nouvelles de l'enfant ?
    - Aucune. Je me suis souvent demandé ce qu'il était devenu... Quel drôle de départ dans la vie...
    - Ils l'avaient certainement inscrit à une école...
    - Oui. À l'école de la Forêt, rue de Beuvron. Je me souviens avoir écrit un mot pour justifier son absence à cause d'une grippe.
    - Et à l'école de la Forêt, on pourrait peut-être trouver une trace de son passage... »

  • Encre sympathique

    Patrick Modiano

    Trente ans après son passage dans l'agence Hutte, Jean Eyben réouvre le dossier qu'il avait gardé sur la disparition jamais élucidée de Noëlle Lefebvre.
    Il contient peu de choses. Son adresse 13, rue Vaugelas dans le 15e arrondissement, celle du Dancing de la Marine et celle des magasins Lancel, place de l'Opéra, où elle travaillait. Quelques noms : Gérard Mourade, comédien, Roger Behaviour, Brainos, Sancho, Mollichi... Et un carnet.
    Des indices qui convergent vers un château en Sologne, Annecy, et puis plus rien.
    Plus rien, car, un jour, Noëlle Lefebvre a passé la frontière pour une autre vie.

    Sur commande
  • L'herbe des nuits

    Patrick Modiano

    " " Qu'est ce que tu dirais si j'avais tué quelqu'un ? " J'ai cru qu'elle plaisantait ou qu'elle m'avait posé cette question à cause des romans policiers qu'elle avait l'habitude de lire. " Jean, le narrateur, se remémore ses errances dans le Paris des années 60 avec la mystérieuse Dannie, dont il était amoureux. Qui était-elle ? Quelles étaient les activités de l'étrange " bande de Montparnasse " ?

    Sur commande
  • L'horizon

    Patrick Modiano

    • Feryane
    • 10 Septembre 2010

    Il suivait la Dieffenbachstrasse. Une averse tombait, une averse d'été dont la violence s'atténuait à mesure qu'il marchait en s'abritant sous les arbres. Longtemps, il avait pensé que Margaret était morte. Il n'y a pas de raison, non, il n'y a pas de raison. Même l'année de nos naissances à tous les deux, quand cette ville, vue du ciel, n'était plus qu'un amas de décombres, des lilas fleurissaient parmi les ruines, au fond des jardins.

empty