Langue française

  • Une lettre de la plus haute importance mystérieusement disparue et retrouvée grâce aux brillantes déductions du précurseur de Sherlock Holmes ; un patient mourant plongé dans une transe hypnotique par un étrange magnétiseur ; l'apparition inexplicable d'un monstre qui n'est peut-être qu'une illusion ou alors un présage ; une morte ou supposée telle qui ressuscite...

  • Baudelaire avait raison : ces nouvelles sont extraordinaires.
    Un homme atteint la lune en ballon, un autre transforme en or les vils métaux, les morts apparaissent pour entraîner les vivants au tombeau, les malédictions s'accomplissent.
    Edgar Poe était fasciné par le rêve, le spiritisme, la métempsycose mais aussi les sciences. Il a créé un monde irréel d'autant plus envoûtant que le fantastique est peint avec logique et minutie.
    Cet écrivain américain ressentit toute sa vie la perversité qui existe en tout être. L'homme est sans cesse et à la fois homicide et suicide, assassin et bourreau.
    « Edgar Poe a emprunté la voie royale du grand art. Il a découvert l'étrange dans le banal, le neuf dans le vieux, le pur dans l'impur. Voilà un être complet », disait Valéry.

    1 autre édition :

  • L'homme est lui-même et ce qu'il se cache. Ce secret hanta Edgar Poe. Le descendant de la maison Usher qui croit sa soeur morte, l'assassin du chat noir et William Wilson sont victimes de leur double, le cousin de Bérénice l'est de sa névrose obsessionnelle, le peintre du portrait ovale, de son art. Dans ces nouvelles fantastiques, prolongement des Histoires extraordinaires, les cadavres se promènent, un sourire ironique aux lèvres, les femmes sont « belles comme un rêve de pierre », et la mort clôt chaque récit. L'envoûtement est total, l'horreur atteint son point culminant et pourtant la réalité est là, tangible, pour chasser l'irrationnel. Fasciné par cette oeuvre américaine, Baudelaire l'a traduite admirablement et rendue célèbre dans le monde entier. 

  • Edgar Poe s'attaque ici à un célèbre canular : l'automate joueur d'échecs, construit en 1770 et exposé dans le monde entier durant près d'un siècle. Plus que tout autre automate, il a emporté l'admiration du public car il était capable de jouer - et de gagner - contre un adversaire humain. L'auteur s'attache à en disséquer la mécanique mystérieuse, et à en révéler la supercherie. Annonçant les réflexions sur l'intelligence artificielle, il nous invite à une passionnante enquête au coeur de la machine.

  • Eureka

    Edgar Allan Poe

    Dans ce court texte paru en 1848, Edgar Poe entreprend d'expliquer 'l'univers physique, métaphysique et mathématique, matériel et spirituel'. À la fois poème en prose et essai, Eureka est une véritable cosmogonie poétique, un récit qui a pour intrigue l'origine, la destinée et la fin de l'univers et pour personnages Dieu, l'Homme et la Matière. Il fusionne tous les savoirs et les discours de son temps, autant philosophiques qu'astronomiques. Dernière oeuvre de Poe, ce texte-limite se présente comme un aboutissement absolu, une fascinante synthèse où se croisent et se subliment toute sa pensée et sa pratique de l'oeuvre d'art.

  • "Lentement, peu à peu, se déroule une histoire dont tout l'intérêt repose sur une imperceptible déviation de l'intellect, sur une hypothèse audacieuse, sur un dosage imprudent de la Nature dans l'amalgame des facultés. Le lecteur, lié par ce vertige, est contraint de suivre l'auteur dans ses entraînantes déductions." Baudelaire

    1 autre édition :

  • «Aussi sûr que mon âme existe, je crois que la perversité est une des primitives impulsions du coeur humain.»

    Un chat noir martyrisé, un nain humilié par les puissants, un homme emmuré vivant par celui qui se prétend son ami... Tour à tour cruels, sordides ou bouffons, ces courts récits d'inspiration fantastique rappellent le talent absolu d'Edgar Allan Poe en matière de romantisme noir. Dans une prose poétique et vénéneuse, sublimée par la traduction de Charles Baudelaire, il révèle la part d'étrangeté et de folie qui sommeille en chaque homme.

    Ce recueil rassemble Le Chat noir, Hop-Frog, L'Ange du bizarre, La Barrique d'amontillado, Petite discussion avec une momie et L'Homme des foules.

    o Objet d'étude : La fiction pour interroger le réel
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongement : À la découverte d'un maître du fantastique (Le Horla de Maupassant).

    Classe de quatrième.

    1 autre édition :

  • «Sur une chaise, on trouva un rasoir mouillé de sang.»

    Dans Paris, un crime atroce défraye la chronique. Une mère et sa fille ont été sauvagement assassinées, leurs corps mutilés. Pourtant, aucun mobile ne semble expliquer un tel déchaînement de violence. Plus inconcevable encore : la pièce dans laquelle s'est déroulé le meurtre était verrouillée de l'intérieur...
    À travers son investigation, le chevalier Dupin fait triompher l'esprit rationnel en levant le voile sur un mystère en apparence insoluble. Servi par la prose ciselée d'Edgar Allan Poe, traduit par Charles Baudelaire, Double assassinat dans la rue Morgue est un classique du récit d'enquête.

    Double assassinat dans la rue Morgue est suivi du Mystère de Marie Roget.

    o Objet d'étude : La fiction pour interroger le réel
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongement : Adapter un livre à l'écran : du policier au film noir

    Classe de quatrième.

    1 autre édition :

  • Une culpabilité obsédante... Une sombre histoire de vengeance... Un amoureux qui tombe dans la folie... Les horreurs de la peste... Une étrange maison aux lourds secrets... Autant de récits mystérieux, palpitants et inquiétants, parmi les meilleurs d'Edgar Allan Poe, l'un des plus grands précurseurs de la littérature fantastique. Un recueil de nouvelles à lire le soir, dans une pièce faiblement éclairée, les rideaux tirés, pour frissonner de plaisir !
    Inclus dans ce manga :
    Le Coeur révélateur (issu de Nouvelles histoires extraordinaires)
    La Barrique d'amontillado (issu de Nouvelles histoires extraordinaires)
    Le Corbeau (poème)
    Le Masque de la mort rouge (issu de Nouvelles histoires extraordinaires)
    La Chute de la maison Usher (issu de Nouvelles histoires extraordinaires)

  • Votre chat ne cesse de vous suivre et de vous épier. Il vous observe et connaît vos crimes passés. Il veut votre perte... Quoi de plus angoissant que cette menace émanant d'un compagnon familier ? Les chats noirs sont-ils, comme le racontent certaines légendes populaires, des « sorcières déguisées », des démons maléfiques ? Ces contes fantastiques vous feront frissonner et c'est là tout l'art d'Edgar Poe.Le Chat noirWilliam WilsonLe Masque de la mort rougeMetzengerstein

  • "Poe est l'écrivain des nerfs. Chez lui, toute entrée en matière est attirante sans violence, comme un tourbillon. Sa solennité surprend et tient l'esprit en éveil. On sent tout d'abord qu'il s'agit de quelque chose de grave. Et lentement, peu à peu, se déroule une histoire dont tout l'intérêt repose sur une imperceptible déviation de l'intellect, sur une hypothèse audacieuse, sur un dosage imprudent de la Nature dans l'amalgame des facultés. Le lecteur, lié par le vertige, est contraint de suivre l'auteur dans ses entraînantes déductions. Aucun homme n'a raconté avec plus de magie l'absurde s'installant dans l'intelligence et la gouvernant avec une épouvantable logique."
    Charles Baudelaire.

    1 autre édition :

  • « Une corneille dérobe, un renard escroque, une belette friponne ; un homme filoute. Filouter est sa destinée. » Edgar Allan Poe « Il suffit de se plonger dans un recueil de nouvelles d'Edgar Poe pour se trouver aussitôt à la croisée des chemins qui mènent au plaisir du bizarre, au plaisir de l'effroi, au plaisir des constructions intellectuelles maniaques et au plaisir du jeu avec la mort. Le recueil présenté ici ne fait pas exception. La bizarrerie y est ancrée à chaque page. Et, derrière le bizarre, en permanence flotte la conscience qu'à tout moment le destin peut prendre un chemin qui mène à l'horreur. Il ne le prend pas toujours, mais il peut le prendre. De ce flou intérieur, de cette attente indécise en présence de l'inquiétant absurde, naît une formidable jouissance de lecture. » Antoine Volodine

  • Edgar Allan Poe et Charles Baudelaire sont, en France, indissociables. Rarement un écrivain et son traducteur ont été liés à ce point : ils se doivent mutuellement leur célébrité. Certes la traduction de Baudelaire n'est pas parfaite, on y trouve des contresens, des modifications du texte original, mais le traducteur et l'écrivain sont si proches que le résultat est une alchimie surprenante et d'une rare qualité littéraire.

  • Une nuit, un homme et ses amis décident d´ouvrir un sarcophage égyptien qui a piqué leur curiosité. Alors que l´aurore point, la momie commence à s´agiter. La statue d´une Vénus à la beauté ensorcelante et au regard féroce a été déterrée dans un petit village des Pyrénées. Est-elle aussi maléfique que les villageois semblent le croire ? Un jeune homme achète chez un antiquaire le plus joli pied de momie qu´il lui ait été donné de voir. Le propriétaire légitime va lui rendre une petite visite... Poe, Mérimée et Gautier jouent du fantastique et du réalisme, faisant vivre l´Antiquité au XIXe siècle.

  • "Edgar Allan Poe n'est pas encore l'écrivain célèbre que l'histoire retiendra. Pour l'heure, c'est un critique acerbe du Boston Chronicles. Un être détestable et aigri qui écrit des nouvelles tard le soir, après être revenu de consultations étranges où il parle avec sa défunte mère à travers la sulfureuse voyante Lady Hyde, qu'il paie ensuite en nature. Sa sordide vie sans intérêt bascule dans l'horreur quand un matin, un meurtre en une des journaux possède d'étranges similitudes avec une de ses nouvelles, encore en cours d'écriture. Il est donc le seul à en avoir connaissance. Que cela signifie-t-il ? Qu'il est le meurtrier ? Quand l'expérience va se renouveler le lendemain, puis le surlendemain, et encore et encore, c'est une véritable descente aux enfers que va vivre Edgar. Au fond du gouffre, quelles seront les réponses à cette question obsédante ? Qui est le meurtrier ? La seule solution qui s'offre à Edgar Allan Poe pour éviter de sombrer dans la folie est de mener l'enquête de la seul façon qu'il sied à un écrivain : écrire et créer de toutes pièces un nouveau genre littéraire alors inconnu : l'enquête policière fantastique."

  • Annonçant le roman policier, chefs-d'oeuvre de la littérature fantastique, les Histoires extraordinaires d'Edgar Allan Poe ont depuis longtemps consacré leur auteur comme une figure tutélaire du romantisme américain. Pourtant, considérées par certains comme les élucubrations d'un instable porté sur la bouteille, ces nouvelles, qui transpirent la mélancolie, l'angoisse, et les fantasmes d'une époque, ont toujours autant senti le souffre qu'irradié de beautés inhabituelles l'imaginaire des lecteurs.

  • "Edgard Allan Poe (1809-1849) est l'une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes fantastiques et autres histoires extraordinaires, mais controversé dans son pays en raison d'une vie agitée, il a d'abord été défendu par des auteurs français comme Baudelaire, Mallarmé (qui ont traduit la majorité de ses nouvelles et poèmes) et Valéry. Dans son essai Eurêka (1848), Poe tente de résoudre une énigme au travers d'une enquête conduite par l'auteur, qui se pose en visionnaire extra-lucide. Enquête suprême, puisqu'il s'agit d'élucider le mystère de "l'Univers physique, métaphysique et mathématique, matériel et spirituel, de son essence, de son origine, de sa création, de sa condition présente et de sa destinée", comme annoncé dans le premier chapitre! Voulant embrasser d'un coup d'oeil tout ce qui est connu en son temps, Poe y voit une unité, un ordre, un plan. Une consistance; tel est le mot-clé de sa cosmogonie personnelle. " Jean-Pierre-Luminet

  • Décryptez l'univers d'Edgar Allan Poe en moins d'une heure ! Janvier 1809, Boston. Edgar Allan Poe voit le jour dans ce qui n'est alors qu'un gros bourg aux rues sombres et mal famées où sévissent le crime et la maladie. Le ton de son existence est donné. Né pauvre, il meurt à 40 ans, pauvre encore, n'ayant connu que de brèves périodes de bonheur et un seul véritable succès littéraire, pour son poème Le Corbeau. Quant à son oeuvre, elle est, à l'image de sa vie, imprégnée de noirceur et de pessimisme. Mais il n'empêche que, belle et terrifiante à la fois, elle fascine encore aujourd'hui les lecteurs du monde entier ! Ce livre vous permettra d'en savoir plus sur : o Le contexte politique et culturel dans lequel Edgar Allan Poe s'inscrit o La vie de l'écrivain et son parcours o Les caractéristiques et spécificités de ses oeuvres o Une sélection d'oeuvres-clés de Poe o Son impact dans l'histoire littéraire Le mot de l'éditeur : « Dans ce numéro de la série 50MINUTES | Écrivains, Hervé Romain nous livre une magnifique synthèse sur l'époque, la vie et l'oeuvre d'un auteur devenu mythique : Edgar Allan Poe. Après un portrait complet de l'homme, il passe à la loupe les mille et une facettes de son oeuvre : son appartenance au romantisme noir, ses accents gothiques, son style classique, son attrait pour l'inconnu ou encore son registre psychologique. Enfin, l'auteur de ce numéro s'arrête sur quelques oeuvres-phares de l'écrivain dont La Chute de la maison Usher et Le Corbeau. » Stéphanie Felten À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Écrivains La série « Écrivains » de la collection 50MINUTES aborde plus de cinquante écrivains qui ont profondément marqué l'histoire littéraire, du Moyen Âge à nos jours. Chaque livre a été conçu à la fois pour les passionnés de littérature et pour les amateurs curieux d'en savoir davantage en peu de temps. Nos auteurs analysent avec précision quelques-unes des oeuvres des plus grands écrivains français et étrangers.

  • Ces lettres révèlent la folie d'un homme à la fois exalté et terrifié par le sentiment qui le consume. Certaines figurent même parmi les plus stupéfiantes de ce qui a pu s'écrire en matière de lettres d'amour. Poète, romancier, nouvelliste, Edgar Allan Poe est l'une des principales figures du romantisme américain. Traduit en français par Baudelaire ou Mallarmé, Poe continue de fasciner puisque David Bowie et Lou Reed avaient interprété « Hop Frog » en son hommage.

  • Tout ce qu'il faut savoir sur Manuscrit trouvé dans une bouteille d'Edgar Allan Poe ! Retrouvez l'essentiel de l'oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée, avec un résumé, une étude des personnages, un schéma narratif et des clés de lecture. Rédigée de manière claire et accessible, la fiche de lecture propose d'abord un résumé intégral de la nouvelle, puis s'intéresse aux différents personnages : le narrateur, qui est censé avoir rédigé son journal de bord qui, jeté à la mer, deviendra l'oeuvre, mais aussi le Suédois et les marins de l'étrange navire. Après le schéma narratif, on aborde le genre de la nouvelle fantastique. Une analyse littéraire de référence pour mieux lire et comprendre le livre !

  • Ce livre a pour particularité de rassembler de façon comparative, les nouvelles extraordinaires de ces deux auteurs (l'un français, l'autre américain) qui fascinent les lecteurs par des histoires prodigieusement narrées pour susciter émotions et réflexions ... C'est le livre qui révèle toutes les similitudes entre ces deux grands écrivains de la littérature, regroupant par catégories leurs nouvelles fantastiques et émouvantes

  • Sous la direction de Claude Richard.


    Ce Cahier cherche à rendre à Edgar Poe l'intégralité de son territoire. Une sélection de l'oeuvre critique a été faite pour montrer quelques-uns des jalons qui ont marqué le prodigieux développement de sa fortune littéraire en France et Angleterre, montrer que les herméneutiques qui ont créé l'image d'un poète du désordre n'ont pu élaborer leur théorie qu'en faisant fi de nombreux textes inédits que nous donnons ici.


    Ces textes le montrent à jamais soucieux de planification, d'élaboration et de finition. C'est au nom d'un Dieu-poète que Poe s'acharne contre l'imitation, fustige les poètes de la fancy et élabore sa théorie de l'intrigue. Un art au service de Dieu ne saurait être un art du hasard : le procédé, c'est la prière des poètes. Voilà ce qui se dit dans ses pages violentes où s'inscrit de jour en jour la lutte de Poe contre les marchands du temple. La poétique n'a rien d'une « nouvelle critique » : elle a ses quartiers de noblesse. Notre espoir est que ces textes inédits d'Edgar Poe contribuent à le faire reconnaître.

    Numérisation réalisée avec le soutien du CNL.

  • Withan unconventional new perspective, Andersonidentifies Edgar Allan Poe's texts as ajourney and explores the ways Poe both encounters and transcends the realm of the material. Beginning with Poe s earliest short stories through his last fragment of imaginative prose, this book shows the path that Poe traveled as he came to understand how to transform "rudimentary" into "ultimate" life. Anderson skillfully argues that Poe s response to the existential predicament of life lies at the heart of his achievement.

  • Un savant raconte ce qui s'est passé lors d'une expérience magnétique un peu troublante. Voulant faire cette expérience sur un humain, il contacte un ami qui est en train de mourir.

empty