9791023501544

  • Le concept du livre se résume dans le sous titre: une minute de silence à nos arrières grands-pères courageux. Cette "minute de silence" correspond aux conditions presque réelles de lecture de l'album.
    Le livre s'ouvre sur cette confidence :
    "Chère Adèle, il n'y a plus de mots pour décrire ce que je vis." S'ensuit une série d'illustrations saisissantes au pastel montrant/dénonçant l'atrocité de la guerre, sa solitude, les peurs et angoisses qu'elle génère, ses dommages, et ses morts.
    A la fin de l'ouvrage, une enveloppe est collée sur les gardes. Elle contient une lettre d'Adèle, en réponse aux quelques mots de Gustave. La lettre de la femme du poilu est pleine de mots, profondément intime.
    D'un côté, au front, des visions d'horreur et la douleur muette des combattants dans un fracas d'obus.
    De l'autre pour les familles, les civils à l'arrière, dans le silence des maisons vidées de leurs hommes, des interrogations, des mots et des manques.
    C'est tout cela que dit ce livre poignant, véritable hommage à nos grands-parents et arrières grands-parents, victimes et héros de cette Grande Guerre.

    Sur commande
empty