• Comment s'organisait la société au Moyen Âge ? Quel était le quotidien d'un château fort ? Que mangeait-on et comment s'habillait-on ? Des réponses claires à des questions simples sur une période qui passionne les petits.

  • Si la traversée de Guillaume le Conquérant, en 1066, est entrée dans la légende, sait-on qu'elle fut aussi la dernière expédition viking de l'histoire ? Une histoire qui débute trois siècles plus tôt, sur les côtes de la mer du Nord, jusqu'à ce qu'en 911, le roi de France confie à Rollon, un chef viking, le comté de Rouen. En 1066, son descendant, Guillaume le Bâtard, septième duc de Normandie, parvient à réunir les deux rives de la Manche. À l'image des expéditions qu'ont menées les hommes du Nord jusqu'en Russie ou en Amérique, la conquête de l'Angleterre fut une grande entreprise maritime et guerrière. Ce livre dévoile pourquoi et comment Guillaume le Conquérant fut le dernier des Vikings !
    />

    Sur commande
  • Cet ouvrage relate et replace dans leur contexte stratégique les événements militaires qui ont accompagné l'ouverture du premier premier front oriental de la bataille de Normandie, depuis les parachutages de la nuit du 5 au 6 juin 1944 jusqu'à la libération des communes de la rive droite de la Dives, les 20 et 21 août. Trois mois entrecoupés de violents combats et d'attentes meurtrières sous les bombes, au cours desquels les troupes britanniques, canadiennes et françaises (les Bérets verts du Commando Kieffer), après avoir touché le sol de Normandie en parachute, en planeur ou en barge de débarquement sur la terrible plage de Sword Beach, sont allées au bout de leurs forces et de leur courage, face à un ennemi déterminé à rejeter les « poissons » à la mer.

    Sur commande
  • Les murs de Notre-Dame de Dives-sur-Mer révèlent l'histoire de ses transformations architecturales, depuis son embelissement au lendemain de la traversée de Guillaume le Conquérant, en 1066, jusqu'aux grandes étapes de réfection. Un patrimoine et une histoire exceptionnels. Catalogue des reproductions de graffiti inclus.

    Sur commande
  • Si la traversée de Guillaume le Conquérant, en 1066, est entrée dans la légende, sait-on qu'elle fut aussi la dernière expédition viking de l'histoire ? Une histoire qui débute trois siècles plus tôt, sur les côtes de la mer du Nord, jusqu'à ce qu'en 911, le roi de France confie à Rollon, un chef viking, le comté de Rouen. En 1066, son descendant, Guillaume le Bâtard, septième duc de Normandie, parvient à réunir les deux rives de la Manche. À l'image des expéditions qu'ont menées les hommes du Nord jusqu'en Russie ou en Amérique, la conquête de l'Angleterre fut une grande entreprise maritime et guerrière. Ce livre dévoile pourquoi et comment Guillaume le Conquérant fut le dernier des Vikings !
    />

    Sur commande
  • L'efficacité du système éducatif s'est imposée comme l'enjeu majeur des dernières élections britanniques. Au Royaume-Uni comme ailleurs, les décideurs se sont toujours trouvés confrontés à des choix concernant la nécessité du développement éducatif, son orientation et son financement. L'objet de cet ouvrage est de mettre en évidence les interrelations de long terme entre le développement éducatif et la croissance économique.

    Sur commande
  • Ils viennent de Scandinavie sur leurs navires à tête de dragon. Durant plus de cent ans, de la fin du VIIIe au début du Xe siècle, les Vikings déferlent sur le nord de l'Europe. Ils remontent les fleuves et mettent villes et campagnes à feu et à sang. Au-delà de ces expéditions conquérantes, ce livre révèle de multiples aspects d'une culture plus raffinée qu'on ne le pense.

    Sur commande
  • L'archéologie du Débarquement de Normandie : une problématique émergente Elle propose une contribution documentaire inédite à l'histoire de la Seconde guerre mondiale en établissant des faits objectifs et en collectant les archives du sol.
    Les vestiges révélés, des plus variés, renseignent des faits militaires ou plus généraux, depuis le quotidien du soldat au combat ou du prisonnier, jusqu'à de grands aménagements dont au premier chef le Mur de l'Atlantique, en passant par les camps de prisonniers, les strates de démolition issues des bombardements ou les formes de la Reconstruction de l'immédiat après-guerre.
    Devant l'inexorable disparition des traces du conflit comme de ses témoins directs, l'archéologie a pour finalité de sauvegarder, à l'intention les générations futures, tout un pan de la mémoire des nations et de l'humanité.

    Sur commande
  • La vie quotidienne au Moyen Age racontée par un archéologue: comment s'organise la société, comment on vit dans les villes, à la campagne, comment on mange, on s'habille...
    Un point de vue inédit sur une période encore trop mal connue.

    Sur commande
  • À partir d'un large éventail de recherches portant sur les différents milieux constitutifs de l'espace français, vallées et cours d'eau, marais et littoraux, montagnes, campagnes ou villes, ce livre propose un itinéraire thématique à travers toutes les régions et montre la contribution majeure de l'archéologie à la compréhension des paysages comme des formes d'aménagement qui les sous-tendent. Témoignant de l'inventivité des sociétés qui les ont créés, il éclaire les choix qui incombent aujourd'hui aux décideurs de l'aménagement comme aux gestionnaires d'un riche patrimoine technique, culturel et paysager dont nous sommes les héritiers.

  • L'ouvrage consacre un premier chapitre à l'histoire du golf en général, puis un deuxième à l'essor des stations balnéaires de la Côte Fleurie et en particulier : Cabourg, Deauville et Varaville. L'implantation du golf est ensuite détaillée chronologiquement : tout d'abord le Old Course, à Deauville en 1899, puis le golf de Cabourg-Le Hôme en 1907, et enfin le New golf en 1927, devenu aujourd'hui Golf Barrière de Deauville.
    D'autres golfs normands sont également présentés en fin d'ouvrage.
    Vincent Carpentier, docteur en Histoire, est un amateur passionné du golf qu'il pratique avec le professionnel Luc Allain. Le livre est richement illustré grâce notamment à la collection de l'historien deauvillais Yves Aublet.

    Sur commande
  • L'exploitation du sel, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, forme un volet important de l'étude historique des relations entre milieux, et des sociétés. La Normandie, et plus particulièrement la Basse-Normandie, semblait à l'écart de ces problématiques de recherche à la croisée des chemins, entre ethnographie, histoire, enquête patrimoniale et archéologie (à l'exception des travaux menés sur la côte ouest de la Manche). La découverte récente de plusieurs ateliers de sauniers protohistoriques a permis de relancer un travail d'inventaire sur ce type de production en Basse-Normandie.

    Le lecteur est donc invité à suivre un périple décomposé en cinq stations échelonnées d'Ouest en Est, depuis la baie du Mont-Saint-Michel jusqu'à l'estuaire de la Seine, qui correspondent à des groupes ou secteurs de salines attestés tant par les sources écrites et cartographiques que par les découvertes archéologiques.

    Chacun de ces cinq itinéraires donne lieu à une description-type livrant successivement : les éléments relatifs à l'évolution du trait de côte et des ressources nécessaires au fonctionnement des salines au cours du temps ; les données archéologiques recueillies ; les sources écrites ou cartographiques caractérisant tel ou tel secteur de production et/ou aspect de l'économie du sel pour le Moyen Âge jusqu'à l'époque contemporaine ; les principales étapes historiographiques associées à l'étude de tel ou tel secteur et du fonds documentaire le renseignant. Présentés point par point, ces éléments se veulent constitutifs d'une sorte de " fiche " regroupant les principales connaissances relatives à l'histoire du sel et des salines. L'objectif est d'en extraire, en guise de conclusion, un bilan provisoire sous la forme d'une synthèse replacée dans son cadre historique, livrée dans la troisième partie du volume.

  • Ce volume envisage sur la longue durée les paysages agraires identifiés par l'archéologie dans le Nord de la France, du Néolithique au Moyen Âge. Les dynamiques naturelles, sociales et territoriales, les formes d'habitat et les modes de mise en valeur, l'interaction des sociétés et des milieux sont au coeur de l'histoire des terroirs et des systèmes agraires qui les sous-tendent, concernant tout autant les archéologues du monde rural que les spécialistes des paysages et des paléoenvironnements.

    Sur commande
empty