• Super kids !

    Véronique Dupont

    • Arenes
    • 9 Mai 2019

    Le système éducatif américain est largement décentralisé et ouvert aux expérimentations. Il offre ainsi une mine d'idées pour aider les enfants à s'adapter au monde de demain et devenir des adultes heureux. Nourri d'exemples, d'histoires et d'entretiens avec des enseignants, des pédiatres, des parents et des chercheurs des deux continents, ce livre nous permet de découvrir toutes les méthodes d'avant-garde et les dernières études scientifiques sur les questions que se posent tous ceux qui éduquent des enfants.
    Chaque chapitre présente des approches éducatives innovantes, suivies d'un résumé des " Bonnes idées à retenir " : comment valoriser les progrès des enfants ; comment les responsabiliser ; comment leur apprendre à réaliser leurs rêves ; les aider à débattre ou à développer leur conscience écologique...

    Sur commande
  • À Istanbul, il est possible de :

  • Dormir dans une maison traditionnelle de style anatolien ou dans une pension de famille ottomane pour 30 euros la nuit.
    Se relaxer et faire peau neuve dans les vapeurs d'un hammam.
    Faire le plein d'épices, loukoums et douceurs orientales dans le Bazar Egyptien.
    Regarder le coucher de soleil tomber sur la vieille ville et ses mosquées depuis le pont d'un vapör entre deux rives.
    Faire une croisière sur le Bosphore et déjeuner dans un petit restaurant de poisson au bord de l'eau.
    Boire du thé en contemplant la Corne d'or depuis le Café Pierre Loti.
    Oublier le bruit et la fureur de la ville en flânant sur les Îles des Princes.
    Fumer le narghilé dans un caravansérail.
    C'est à toutes ces expériences - et à bien d'autres - que vous invite ce guide 100% bons plans, 100% petits prix.

  • De l'informaticien de Bangalore sous contrat en Californie jusqu'aux villageois saisonniers employés sur les chantiers des métropoles, l'Inde n'échappe pas à une forte circulation des personnes. De telles formes de mobilité sont-elles nouvelles ?
    Si le développement économique a intensifié les mouvements et si l'insertion dans la mondialisation a mis en route d'autres circuits, l'Inde est un pays qu'on ne peut taxer de "fixité". Géographes, ethnologues et sociologues étudient les motivations de mobilité en Inde : logiques symboliques et religieuses, logiques économiques des ménages, et ouverture à de nouveaux espaces par les circulations transnationales.
    Les circulations remettent-elles en cause l'ancrage au territoire, particulièrement fort en Inde, depuis l'attachement au village jusqu'à la glorification des frontières nationales ?
    /> Non seulement cet ouvrage réfute l'idée fausse d'un pays découvrant les flux de population, mais il montre que loin d'affaiblir la notion de territorialité il la renforce.
    L'Inde des réseaux n'a rien d'incompatible avec l'Inde des territoires, bien au contraire.

    Sur commande
  • La ville en Asie du Sud, héritière des cités parmi le plus anciennes de la planète, s'inscrit dans une région à prédominance rurale pourtant génératrice de mégapoles. Ces très grandes villes à l'avant-garde de l'ouverture économique du sous-continent indien vivent des transformations rapides sous l'effet de la mondialisation. Dans l'univers urbain, le poids de la strate coloniale se révèle beaucoup plus riche en hybrides et en créations originales que ce que la logique de la dépossession et de la domination aurait pu laisser supposer. C'est là l'une des spécificités du cas indien, légataire d'un héritage historique unique sur lequel s'est greffée l'empreinte de la modernité, sans que les repères traditionnels perdent tout leur contenu car ils en sont, parfois, fécondés. Trois grandes thématiques traitent de l'évolution de ces phénomènes urbains : structure de la ville et recompositions socio-spatiales ; tensions sociales et tensions urbaines ; restructuration des espaces économiques.

    Sur commande
empty