• Cet ouvrage offre un parcours exceptionnel sur les grands moments de l'art non-objectif des années 1920 jusqu'aux années 1950 avec une attention particulière portée sur les mouvements et associations internationales comme De Stijl, Cercle et Carré, Art concret ou encore Abstraction-Création, sans oublier le fameux Salon des Réalités Nouvelles, cénacle de l'art abstrait qui fit courir le tout-Paris à la fin de la seconde Guerre Mondiale.
    Le fil rouge de cette présentation est Auguste Herbin, peintre privilégié par la collection Kouro et grand militant pour la reconnaissance de l'Abstraction en France, à une époque où elle suscitait encore de nombreuses controverses.
    Le livre entraîne le lecteur dans l'univers personnel du collectionneur Jack Kouro (documents d'archives, lettres, oeuvres de La Fresnaye, Léger, Matisse et une série des dessins préparatoires d'Herbin) et un ensemble exceptionnel de peintures d'Herbin ayant appartenu à Jack Kouro, des oeuvres de Béothy et de Kupka - deux artistes avec qui il entretenait des relations privilégiées - ainsi qu'une sélection de figures les plus marquantes dans l'histoire de l'art abstrait géométrique tels que Léger, Hélion, Tutundjian, Moholy-Nagy et bien d'autres encore...

    Sur commande
  • Episode particulier de l'histoire des avant-gardes européennes des premières décennies du xx e siècle, la galerie berlinoise Der Sturm (La Tempête) tenues par Herwarth Walden dans les années 1913-1932 a marqué de son empreinte le champ artistique international qui subit des transformations touchant à la fois sa structure et son fonctionnement. Jusqu'alors centralisé et concentré sur l'activité artistique parisienne, il s'ouvre vers international. Les nouvelles générations d'artistes sont de plus en plus attirées par les nouveaux centres artistiques émergeant en Allemagne, en Europe Centrale et de l'Est ou plus loin encore, en Russie soviétique.
    Malgré une fin brutale, la tempête que déclencha à son époque Der Sturm dans le champ artistique international marqua à jamais l'histoire de l'art européen. Dès lors son activité focalisera et accompagnera les évolutions de l'art moderne de la première moitié du xx e siècle dont, aujourd'hui encore, nombre de galeries et de musées se font les passeurs pour un public toujours autant fasciné par cet avant-garde venu de l'Est.
    De 1912 à 1932, la galerie Der Sturm présenta les artistes et évolutions esthétiques observables dans les arts plastiques depuis le début du siècle dont les artistes Hongrois (Alfréd Réth, Janós Mattis-Teutsch, Béla Kádár, Hugó Scheiber, Lajos Kassák, Sándor Bortnyik, Lajos Ébneth, László Moholy-Nagy et László Péri) qui incarnaient aux yeux de Herwarth Walden le mieux l'esprit et la connaissance des mouvements suprématistes et constructivistes.

    Sur commande
empty