• Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville américaine. Mais ce ne sont que les apparences : Black Spring est hantée par une sorcière dont les yeux et la bouche sont cousus. Elle rôde dans les rues et entre chez les gens à sa guise, restant parfois des nuits entières au chevet des enfants. Les habitants s'y sont tant habitués qu'il leur arrive d'oublier sa présence. Ou la menace qu'elle représente. Car chacun sait ce qui leur arrivera s'ils la touchent ou écoutent ses chuchotements. Et si la vérité sort de son enceinte, la ville entière disparaîtra. Pour empêcher la malédiction de se propager, les habitants de Black Spring ont développé des stratagèmes et des techniques de pointe. Mais un groupe d'adolescents locaux décide de braver les règles et les interdits, et plonge la ville dans un atroce cauchemar...Un roman puissant qui fait froid dans le dos. Financial Times.Fabuleux et inoubliable. The Guardian. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Benoît Domis.

  • Whoever is born here, is doomed to stay until death. Whoever comes to stay, never leaves.Welcome to Black Spring, the seemingly picturesque Hudson Valley town haunted by the Black Rock Witch, a seventeenth-century woman whose eyes and mouth are sewn shut. Blind and silenced, she walks the streets and enters homes at will. She stands next to children's beds for nights on end. So accustomed to her have the townsfolk become that they often forget she's there. Or what a threat she poses. Because if the stitches are ever cut open, the story goes, the whole town will die.The curse must not be allowed to spread. The elders of Black Spring have used high-tech surveillance to quarantine the town. Frustrated with being kept in lockdown, the town's teenagers decide to break the strict regulations and go viral with the haunting. But, in so doing, they send the town spiraling into a dark nightmare.

empty