• Des bûcherons assoiffés d'émotions fortes. Des drogues dures qui ont remplacé le petit rhum. Un Mal que l'entendement ne peut comprendre ou une hallucination qui entremêle les pensées ? Des êtres sans visages ou des têtes sans conscience ? Lisez bien. Regardez bien. Là ! Est-ce le diable que vous avez vu ? Hélas, ces choses de l'abîme peuvent prendre bien des visages, selon le regard qu'on leur jette...

  • Juin 1941. Vétéran médaillé, Ernst Scheller est sergent et chef de panzer lorsque la campagne de Russie le jette, vivant, dans l'incendie d'une guerre nouvelle, totale et idéologique. Esprit de devoir, camaraderie, nationalisme et fidélité au Führer Hitler l'animent d'une conviction trempée dans l'acier. Cette certitude aveugle n'exclut toutefois ni la peur ni l'omniprésence de la Grande Faucheuse. Au bout de quelques mois de campagne, une blessure presque mortelle le plonge dans de profondes affres physiques et morales. Même sévèrement traumatisé, il réintègre le front, cette fois dans une nouvelle unité expérimentale de panzers lourds : les tigres. Après une phase pénible de rodage, l'unité remporte bientôt victoire sur victoire, malgré la pression suffocante des Soviétiques, dont les ressources matérielles et humaines semblent inépuisables. Peu à peu, ses convictions s'effritent, le doute s'installe, lorsque les événements l'amènent à faire une prise de conscience douloureuse : la cause qu'il sert n'est peut-être pas aussi noble qu'elle prétend l'être. Comment sacrifier sa vie au nom de l'horreur ? A-t-on seulement le droit de douter lorsque l'Histoire exige de défendre le foyer et les camarades ? Douter, alors qu'en face, l'Ennemi s'adonne aux pires infamies ?

    Sur commande
  • Janvier 1943. URSS. Cinq Allemands, cinq camarades affrontent l'enfer blanc à bord du char d'assaut tigre. La bête d'acier rencontre désormais toutes ses promesses. Par le fer et le feu, elle sème la mort et la destruction partout sur son passage. Pourtant, le front s'enlise et le sort des armes vacille. Désormais les victoires faciles échappent à l'Allemagne. Le Reich connaîtra-t-il une défaite pire encore que celle de 1918 ? Froid, faim, souffrances et peur poussent au Mal. Même les meilleures volontés trempent les mains dans le sang, tandis que s'efface la ligne entre le front et l'arrière. Au milieu de l'horreur, la politisation ne suffit plus. Le mythe d'Hitler perd de son lustre. Les hommes n'ont que la camaraderie pour tenir. À chacun de protéger son compagnon et de le protéger des griffes de la mort. Dans la tourmente, deux hommes refusent de croire en la croisade que leur pays mène. Enfin ils ouvrent les yeux et tentent d'arrêter la machine de meurtres.

    Sur commande
  • Jeune presque trentenaire, auteur sans le sou et petit historien de trois-fois-rien, Camil Tousignant écume les bars avec ses compagnons de misère. Ainsi, il s'abime de rencontres amoureuses éphémères en espoirs déçus, entre idéal romantique et désirs strictement physiques. L'éternel choc entre l'esprit et la matière, comme diraient les Anciens. Oserez-vous vous enfoncer et patauger avec lui dans pareil égout ? A la manière d'un Houellebecq, l'auteur se livre ici à un examen cru et sans fard des relations d'une jeunesse en quête de repères amoureux à l'ère de l'hypermodernité virtuelle où tout se consomme, se consume et se jette. Même l'amour. Le jeune homme québécois livré à nu dans toute sa misère sexuelle et affective.

    Sur commande
empty