Littérature générale

  • Ecrire, au milieu des années 1920, un éloge de la beauté, sans quitter les rives du Léman ; s'inspirer des figures et des mythes de l'Antiquité classique, mais adopter une forme de narration résolument moderne ; déjouer les attentes des amateurs de " récits romands " en exploitant un décor et des situations en apparence sans surprise : autant de gageures que Charles-Ferdinand Ramuz s'emploie à soutenir dans La Beauté sur la terre. Avec cette oeuvre atypique, l'écrivain poursuit le travail de renouvellement du genre romanesque et d'invention stylistique auquel il s'est attelé depuis ses débuts. L'histoire de Juliette, jeune Créole débarquée en terre vaudoise, devient ainsi, sous sa plume, une fable sur les rapports entre l'art et la vie, sur la difficile cohabitation de la nature et de la culture.

    Indisponible
  • La figure de C. F. Ramuz a déjà suscité des biographies et des albums illustrés, notamment les ouvrages d'Henry-Louis Mermod (Album C. F. Ramuz, Lausanne, Mermod, 1950) et de Gérard Buchet (C. F. Ramuz, 1878-1947, Lausanne, Marguerat, 1969). Cependant, aucun ouvrage ne s'est attaché véritablement à retracer, de manière systématique et par l'image, la formation, la carrière artistique et la vie intime de l'écrivain vaudois.
    Le volume que nous nous proposons de publier s'appuie sur une riche documentation provenant des archives C. F. Ramuz à Pully, qui comprend des portraits individuels, des souvenirs de famille, des documents biographiques et officiels, des brouillons et des manuscrits, enfin des notes de travail et de la correspondance. Largement inconnue, cette inconographie à la fois exhaustive et inédite nous permettra de composer un album susceptible de nuancer et de compléter l'image qui s'est construite de Ramuz au fil du temps. Par ailleurs, nous alimenterons l'illustration en puisant dans les archives que nous conservons au CRLR (Centre de Recherche sur les Lettres Romandes), ainsi que dans l'important fonds C. F. Ramuz de la BCU de Lausanne et dans le fonds Henry-Louis Mermod des Archives littéraires suisses à Berne.
    L'aboutissement de l'édition des OEuvres complètes de C. F. Ramuz en automne 2013 nous paraît être le moment le plus approprié pour la publication de ce livre conçu comme un instrument de connaissance et comme un bel objet mettant en valeur aussi bien la représentation de l'écrivain que ses manuscrits et ses ouvrages.
    Vies de C. F. Ramuz présentera un parcours construit autour de cinq parties décrivant la complexité d'un artiste constamment en tension. Des origines petites-bourgeoises à la consécration, la vie de Ramuz suit une trajectoire ponctuée de grandes réussites mais s'achevant dans une atmosphère tragique que ses textes laissaient présager.

    Sur commande
  • J'ai écrit, dessiné, peint. Longtemps. J'ai rassemblé ici des textes qui parlent d'amours. Ils me sont venus "comme un éternuement" de vieux poète chinois, provoqués par une émotion, une image, un sentiment, forts. Puis le travail : le polissage des mots lorsque certains ne sont pas assez musicaux. J'ai beaucoup jeté. Mais, comme les amours, rien ne s'oublie. Les poèmes sont des souvenirs, des traces de ce qui fut. Ils viennent parfois quand il ne le faudrait pas. En faire quelque chose de beau. Vivre avec.

empty