• Sur commande
  • Dry - prix decouverte - tirage limite Nouv.

  • Les commandements du Faucheur :
    Tu tueras.
    Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
    Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
    Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

    La trilogie La Faucheuse a remporté le Prix des Lecteurs R 2018, le Prix Histoires d'ados 2019 et le Grand Prix de l'imaginaire 2020.

  • Dillon possède le terrifiant pouvoir de déclencher des vagues de destruction avec une simple pensée.
    Deanna, elle, ressent une peur si dévorante qu'elle en est devenue une sorte de trou noir, aspirant tout ce qui la terrorise.
    Lorsque l'éclat d'une supernova illumine le ciel nocturne, Dillon et Deanna ont une révélation : ils sont six à être accablés de pouvoirs monstrueux qui leur rongent l'âme autant que le corps. Et ce n'est qu'ensemble qu'ils auront une chance de vaincre ces forces mystérieuses.
    Le premier tome d'une saga fantastique par l'auteur de la trilogie best-seller La Faucheuse, Grand prix de l'imaginaire.

  • La faucheuse T.3

    Neal Shusterman

    Dans un monde qui a conquis la mort, l'humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?
    Le sinistre maître Goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu'on nomme « le glas » pourrait faire basculer l'humanité du côté de la vie...
    La conclusion époustouflante de la trilogie La Faucheuse, en cours d'adaptation au cinéma par les studios Universal.

  • Le Thunderhead, l'intelligence artificielle qui gouverne le monde, a interdiction de se mêler des affaires de la communauté des faucheurs.
    Il ne peut qu'observer... et il n'aime pas ce qu'il voit.
    Véritable best-seller aux États-Unis, ce deuxième tome de la trilogie La Faucheuse est en cours d'adaptation par les studios Universal.

    Sur commande
  • Dry

    ,

    La sécheresse s'éternise en Californie et le quotidien de chacun s'est transformé en une longue liste d'interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches...
    Jusqu'à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
    Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.
    À la croisée des sagas U4 et la 5e vague, un roman catastrophe aux accents prophétiques.
    Par l'auteur de la trilogie best-seller La Faucheuse, Neal Shusterman, et son fils.

    Sur commande
  • L'art à l'état vif a paru pour la première fois chez Minuit en 1991, proposant une nouvelle théorie esthétique pragmatique, où s'affirmait paradoxalement et avec force, aux côtés d'un poème de T S Eliot, des formes de l'art populaire, comme le rap, le graph ou le funk. Le livre fit grand bruit et permit de faire se rencontrer des esthétiques qu'on aurait pu croire étrangères, qui se retrouvaient en fait dans la pratique artistique. Le corps prenait également une place centrale dans ce livre de Shusterman, annonçant ce qui allait devenir le thème de son oeuvre à venir : la somaesthétique, qu'il a développée ensuite dans plusieurs ouvrages dont Conscience du corps (L'éclat, 2007). 25 ans plus tard, le livre reparaît en poche, enrichi d'une nouvelle préface qui fait état du chemin parcouru.

    Sur commande
  • "Ce conte philosophique revisite les temps forts de performances gestuelles, sensorielles et photographiques vécues par le corps pensant et sensible de l'"Homme en Or". L'homme en Or est l'authentique avatar de Richard Shusterman lui-même, praticien réfléchissant en filigrane sur sa propre transformation et sur l'expérience qui en découle. En ressort l'expression d'une "conscience incarnée" et le récit d'une "pensée ancrée dans le corps", comme en témoigne le philosophe, principal narrateur et acteur du récit." (Sylvie Mokhtari, revue Critique d'art)

  • Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro-vie et les pro-choix. Celle-ci stipule qu'il est interdit d'attenter à la vie d'un enfant du moment de sa conception jusqu'au jour de son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet d'avorter de son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu'il continue à « vivre » à travers d'autres.
    Lorsque Connor, Lev et Risa apprennent qu'ils vont être fragmentés, ils savent ce qu'il leur reste à faire : fuir et tenter de survivre jusqu'à leur dix-huit ans...

    Sur commande
  • GAME CHANGER

    Neal Shusterman

    Poche 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Résumé : Caden est un adolescent de quinze ans ordinaire, qui s'intéresse à l'athlétisme et aux jeux vidéo. Pourtant, il adopte un comportement de plus en plus étrange aux yeux de ses parents : il marche seul et pieds nus dans les rues, craint que ses camarades de classe ne veuillent le tuer... Dans son esprit, Caden est devenu le passager d'un navire voguant sur des mers déchaînées.
    Lorsque cela devient trop difficile pour lui de garder le contact avec la réalité, ses parents doivent l'interner en asile psychiatrique. Commence pour le jeune homme un long voyage qui doit le mener au plus profond des abysses, au risque de s'y noyer...

    Inspiré d'une histoire vraie, un roman d'une justesse incroyable sur les maladies mentales.

    Sur commande
  • YA A DARK, GRIPPING AND WITTY THRILLER IN WHICH THE ONLY THING HUMANITY HAS CONTROL OVER IS DEATH.
    IN A WORLD WHERE DISEASE, WAR AND CRIME HAVE BEEN ELIMINATED, THE ONLY WAY TO DIE IS TO BE RANDOMLY KILLED ("GLEANED") BY PROFESSIONAL SCYTHES. CITRA AND ROWAN ARE TEENAGERS WHO HAVE BEEN SELECTED TO BE SCYTHES' APPRENTICES, AND DESPITE WANTING NOTHING TO DO WITH THE VOCATION, THEY MUST LEARN THE ART OF KILLING AND UNDERSTAND THE NECESSITY OF WHAT THEY DO.

    Poche 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Grand format 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • L'esthétique pragmatiste se distingue de la tradition philosophique en ce qu'elle ne cherche pas à séparer l'art de ce qui n'en est pas. Elle conçoit nos expériences esthétiques dans la continuité de celles qu'occasionnent nos diverses pratiques de vie, publiques comme privées.

    Comment penser cette continuité? C'est l'enjeu principal de ce livre, qui examine la question sous deux aspects. Les premiers chapitres retissent les liens qui nous permettent de comprendre comment nos concepts esthétiques les plus spécifi ques, ceux que nous utilisons pour juger et apprécier l'art le plus consacré (aura, authenticité), sont solidaires d'expériences que peuvent nous faire vivre aussi, à leur manière, les arts dits populaires (techno, comédies musicales country, hip-hop), généralement négligés par la philosophie.

    /> La seconde partie explique comment nos capacités esthétiques, éthiques et critiques sont profondément déterminées par notre expérience corporelle - autofaçonnement quotidien, pratiques sportives, coutumes, et tout ce que l'on peut verser du côté d'un «souci de soi» ou style somatique : c'est ce que Richard Shusterman, cherchant à développer une nouvelle voie pragmatiste, nomme somaesthétique.

    Sur commande
  • Poche 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Poche 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • Ce nouveau livre de Richard Shusterman constitue la première exposition systématique de la «soma-esthétique», nouvelle discipline que l'auteur a commencé à développer depuis une dizaine d'années environ. Mais il ne s'agit pas seulement de défendre une philosophie du corps contre une tradition philosophique occidentale qui a pour l'essentiel rejeté et dénigré ce dernier. Il s'agit au contraire de se loger dans le coeur même de ces philosophies qui, au XXe siècle, ont accordé au corps une place centrale, afin d'en scruter les limites et de définir des stratégies nouvelles pour penser et vivre le corps.

    Sur commande
  • Anglais Unwind

    Neal Shusterman

    Grand format 11.30 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • Richard Shusterman s'intéresse à l'usage du vocabulaire religieux, chrétien, dans l'influente philosophie de l'art d'Arthur Danto, en particulier le terme « transfiguration », emblématique de son oeuvre depuis le désormais célèbre La transfiguration du banal paru en français en 1989 (Le Seuil). Richard Shusterman montre ainsi comment la religion continue parfois à hanter la théorie esthétique contemporaine, même lorsqu'elle est pensée par des auteurs laïcs, et éclaire lamanière dont la pensée sur l'oeuvre d'art conditionne notre réception des oeuvres, tout en interrogeant les modalités de leur interprétation.
    En s'appuyant sur l'ambitieuse réflexion qu'il a lui-même développée au sujet des relations entre l'art et la religion, ainsi qu'entre l'art et la vie (notamment avec L'art à l'état vif, la pensée pragmatiste et l'esthétique populaire) Richard Shusterman revient sur les limites qui séparent un objet ordinaire d'une oeuvre d'art, question qui est au coeur de la réflexion d'Arthur Danto dans La transfiguration du banal.
    Richard Shusterman se sert de sa propre expérience du bouddhisme zen pour développer une conception immanente de l'art qui constitue une alternative pragmatiste et hédoniste à l'approche analytique idéaliste hégélienne imprégnée de transcendantalisme d'Arthur Danto proposant de ne pas isoler les oeuvres dans un monde « surnaturel » qui se situerait au-dessus de l'expérience quotidienne de la vie.
    A travers toutes ces questions, ce recueil traite non seulement du sens de l'art, mais aussi du sens de l'art dans nos vies.
    Une réponse d'Arthur Danto rend compte du dialogue qui s'est noué, au-delà de leurs divergences de vues, entre ces deux grands représentants contemporains de la philosophie de l'art aux Etats-Unis.

    Sur commande
  • Les Citoyens Proactifs, l'entreprise tentaculaire à l'origine de la création du premier formaté, s'est alliée avec l'armée américaine. Leur but : créer un bataillon de formatés, l'équipe mosaïque. Pire encore, ils ont pris soin de dissimuler une découverte scientifique capitale qui rendrait la fragmentation inutile.
    Alors que Connor, Risa et Lev tentent de les arrêter, des adolescents marchent sur Washington pour demander la fin de la fragmentation. Tout pourrait bientôt changer, mais chacun doit conquérir sa propre liberté.

    Sur commande
  • Dans Les Fragmentés, Neal Shusterman décrivait un monde où l'on pouvait " fragmenter " tout adolescent âgé de treize à dix-huit ans, en réutilisant tous ses organes pour le laisser vivre dans un " état divisé ".
    La plupart des fragmentés sont des adolescents difficiles, comme Connor, des orphelins, comme Risa, mais certains - Lev, par exemple - sont également volontaires, considérant la fragmentation comme un acte religieux. Les Déconnectés suit l'itinéraire de plusieurs adolescents hors-la-loi (appelés " déserteurs ") qui tentent d'échapper à la fragmentation. Et la tâche n'est pas facile depuis qu'une pénurie d'organes a vu apparaître un nouveau filon : le marché noir. Les déserteurs doivent non seulement échapper aux Frags, la brigade des mineurs, mais aussi déjouer les pièges des Bracs, chasseurs de fragmentés sans foi ni loi. Après avoir survécu à l'attaque d'un camp de collecte, Connor, Risa et Lev continuent de résister à la fragmentation. Depuis un cimetière d'avions de l'Arizona, Connor accueille les fragmentés en fuite, aidé de Risa, qui a perdu l'usage de ses jambes en refusant la colonne vertébrale d'un fragmenté. Mais combien de temps peuvent-ils tenir face aux Frags ? La société peut-elle encore tourner le dos à la fragmentation alors qu'on vient de créer le premier " formaté " à partir des organes de 99 fragmentés ? Notre vie vaut-elle davantage que la somme de toutes nos parties ?

    Sur commande
empty